mardi 4 septembre 2012

La Saison 2012 sous la Loupe: la NFC Ouest

La NFC Ouest a gagné pas mal de crédibilité en 2011 avec l'émergence des Niners. Les autres clubs sauront-ils les rattraper en 2012?


-Cardinals de l’Arizona-

On a l’impression que les Cards ont vécu une saison cauchemardesque en 2011 mais même s’ils ont été sortis de la course rapidement, ils ont fini à 8-8. Pas catastrophique. Donc ce ne fut pas le festival du changement en Arizone pendant la saison morte. Peu de départs importants et aucune acquisition flamboyante. Michael Floyd (Notre Dame, 1e choix du club) sera fort probablement un complément intéressant à Larry Fitzgerald mais c’est pas mal la seule vraie amélioration apportée. Et encore, on sait que les receveurs de passes brillent rarement à leur saison recrue…

En attaque :

Tout indique que John Skelton sera le QB partant pour amorcer la saison, ayant gagné son choc des titans contre Kevin Kolb. Les deux quarts furent parfaitement médiocres l’an dernier mais Skelton a mené le club à une fiche de 5-2 tandis que Kolb a gagné trois fois et perdu six fois. Les stats et le « upside » penchent légèrement en faveur de Kolb mais il a tendance à être commotionné pas mal souvent. Ken Whisenhunt est rendu au stade où il doit sauver sa job alors il va y aller une semaine à la fois.

Côté jeu de course, les Cards ont terminé 24e l’an dernier ce qui est pas mal la norme pour eux. Beanie Wells est quelque peu sorti de sa coquille avec une saison de 1047 v et un solide 10 touchés. Ça laisse présager de bonnes choses pour l’avenir. En plus, le 2e choix de 2011, Ryan Williams, devrait être remis de la blessure au genou qui lui a fait rater la saison au complet. C’est un petit bonhomme de 5’9’’, rapide et difficile à plaquer. LaRod Stephens-Howling est encore là pour retourner les bottés et nous faire rire avec son nom loufoque. S’il y a une amélioration dans l’attaque arizonienne, ça viendra probablement du jeu au sol.

La ligne offensive est très moyenne aux extrémités surtout avec l'absence de Levi Brown à gauche. L'ancien du practice squad DJ Young devrait le remplacer. À droite on verra soit la recrue Bobby Massie ou le grand voyageur Jeremy Bridges. Le milieu de la ligne est plus solide, surtout côté course.

En défense:

La défensive arizonienne s'est drôlement amélioré en fin de saison 2011 et il y a lieu de croire que cette tendance se poursuivra. L'unité est demeurée moyenne contre la course mais contre la passe, c'est prometteur. Le CB Patrick Peterson s'est amélioré tout au long de sa saison recrue et la tertiaire est solide avec les safeties Kerry Rhodes et Adrian Wilson. L'autre CB devrait être William Gay, un garnd voyageur compétent. Peterson est évidemment aussi très dangereux comme retourneur de bottés.

Le groupe de secondeur est talentueux mais mince. Sam Acho et O'brien Schofield sont jeunes et ont démontré de belles choses. Daryl Washington est un solide joueur à l'intérieur. L'équipe utilise un 3-4 et les autres secondeurs sont des points faibles. Paris Lenon, Clark Haggans, Stewart Bradley, rien d'extraordinaire. Ce spot de 4e LB le maillon faible de la D.

La ligne offensive est solide avec Calais Campbell et Darnell Dockett aux extrémités. Avec un peu de chance, le gros NT Dan Williams sera en forme et pourra jouer son rôle de lardon-qui-bouche-le milieu.

Le potentiel de ce groupe est intéressant et avec un peu de chance, on pourrait parler d'une défensive Top 10.

Les impondérables:

On en a parlé plus tôt mais si le club connait une mauvaise saison, Ken Whisenhunt devrait être congédié. Les Cards sont ultra-cheaps mais l'équipe fait du surplace depuis un bout de temps alors...Les décisions à court terme seront donc nombreuses, il faut gagner maintenant. Si Skelton est compétent, l'Arizone devrait flotter dans les environs du ,500.

Le pronostic: on va être généreux. 9-7, 2e de division.


-49ers de San Francisco-

Les Niners furent sans conteste la grande surprise de la saison 2011. Leur défensive de fer et leur attaque au sol les ont amenés à quelques centimètres du Super Bowl. Pourront-ils répéter l’exploit cette saison?

En attaque :

Jim Harbaugh a ressuscité la carrière du QB partant Alex Smith l’an dernier. Cela dit, Harbaugh n’a pas transformé l’anicne mal-aimé en Tom Brady de 2007 mais plutôt en un game manager qui ne fait pas trop d’erreurs. Smitn a complété 61% des passes avec 17 touchés et 5 interceptions. Avec un club qui accorde si peu de points, c’est acceptable. Cette année, les nouveaux venus Randy Moss et Mario Manningham donneront à http://www.blogger.com/img/blank.gifSmith un bel arsenal de cibles. Vernon Davis (TE) demeure explosif et, qui sait, Michale Crabtree va peut-^tre finir par sortir de sa coquille et connaitre une vraie grosse saison. Les Niners ont même sélectionné le WR AJ Jenkins en 1e ronde du repêchage (30e rang global), prouvant que l’accent était vraiment mis sur l’amélioration du jeu de passe. Jenkins est considéré comme un reach et il s'est présenté au camp en mauvaise forme mais il pourrait contribuer éventuellement.

Le jeu de course est entre bonne mains avec le retour du duo Frank Gore/Kendall Hunter. Gore connait une solide carrière même s'il a du affronter une grande quantité de défensives eight in the box. Il a eu 29 ans en mai mais il lui reste encore du gaz dans la tank. Hunter fut un bon second à sa saison recrue mais il devra partager le travail avec les nouveaux venus Brandon Jacobs et LaMichael James. Jacobs est possiblement fini mais James est un jeune homme prometteur. Il est très rapide et il a connu des saisons de mongol avec Oregon. Les Niners ont donc regarni leur arsenal au sol ET pas la passe. Épatant.

La ligne offensive s'est amélioré en 2011 mais elle partait de loin. L'unité est moyenne et a de la difficulté contre la passe (51 sacks alloués l'an dernier). Le garde à droite Adam Snyder est rendu avec l'Arizone et il sera remplacé par Alex Bonne, un agent libre non repêché. La ligne ne sera pas la force du club.

En défense

L'état-major a réussi à garder toutes les vedettes défensives du club, les 11 partants sont de retour. On va faire ça vite.

La ligne 3-4 est top notch grâce à Isaac Sopoaga (NT) et Justin Smith (DE).

Le quatuor de secondeurs est potentiellement le meilleur de la NFL. Patrick Willis est fabuleux et Navarro Bowman et Aldon Smith sont aussi excellents.

La tertiaire est un peu moins bonne mais pas assez pour nuire tant que ça. Carlos Rogers et Tarell Brown sont compétents comme demis de coin. Les safeties Dashon Goldson et Donte Whitner sont meilleurs contre la course que contre la passe mais on parle pas de nuisances.

Les Niners ont été chanceux au niveau des blessures depuis quelques années, leurs partants défensifs n'ont raté que 24 matches depuis 2008. Les blessures sont d'ailleurs la seule chose qui pourrait empêcher le Frisco d'avoir une défensive Top 5 en 2012.

Les impondérables:

Commençons par l'évidence: personne ne sous-estimera les Niners cette saison. Ça coute au moins une victoire drette là. Secundo, le calendrier est ardu. à Green Bay, à New York Jets, à Foxboro, les Lions, les Bears et les Giants à domicile...Pas de la tarte. On enlève une autre victoire-là. Ils devraient cependant faire le plein contre leur division. Donc 13 victoires en 2011 - 2 = 11.

Le pronostic: 11-5, premiers de division.


-Rams de St-Louis-

L'an dernier, TOUT LE MONDE (incluant votre serviteur) prédisait le premier rang de la NFC Ouest aux Rams. Hmmmmm, non. Un début de calendrier ardu s'est fondu en un festival de blessures, menant à une saison cauchemardesque. On a donc un nouveau coach pour redresser la barque: Jeff "Sylvain" Fisher. L'ancien des Titans peut difficilement faire pire que ce que Steve Spagnuolo a réalisé l'an dernier mais mettons que les attentes demeurent basses.

Commençons par Sam Bradford. Sa saison recrue (2010) fut encourageante mais il n'avait alors engrangé que six verges par passe en moyenne. On lui donne un mulligan pour l'an dernier mais notons que sa moyenne est montée à...6.1 v/passe. Ahem. En conclusion, on ne sait toujours pas ce qu'on a avec Bradford. Il a du talent mais il n'a absolument rien prouvé dans la NFL, point. Évidemment, l'arsenal de Bradford était pathétique au cours des dernières années. Un gars uar la mission de changer ça cette année: Brian Quick. Le 2e choix issu d'Appalachian State est grand, fort et rapide. Il pourrait devenir le QR #1 des Rams instantanément mais vous savez ce qu'on dit de WRs recrues, ils produisent rarement à leur première année. En plus, la marche est haute entre la Division II et la NFL. Outre Quick, on parle des Danny Amendola et Brandon Gibson d'antan, des gars qui ont tout à prouver.

Steven Jackson est toujours le RB #1 mais il a 29 ans et commence à être usé. 2012 pourrait bien être sa dernière bonne saison. La rapide recrue Isiah Pead est derrière lui et il pourrait étonner. Rapide et vif, il devrait courir sur les 3e jeux et capter des passes. Les Rams sont corrects au niveau des porteurs de ballon.

Malheureusement, la ligne offensive pue des fesses. Jason Smith (RT), Jason Brown (C) et Jason Bell (RG) ont tous quitté pour des raisons de pochitude. Scott Wells (ex-Packer) est le nouveau centre, il est bon. L'ancien des Falcons Harvey Dahl est le nouveau RG, il est compétent. Donc, si le LT Roger Saffold retrouve son nibeau de jeu de 2010, la ligne devrait être potable. Genre 6/10.

Les Rams ne devraient pas marquer des tonnes de points en 2012.

En défense:

Gregg Williams devait être le coordonnateur défensif des Rams, il est suspendu pour la saison, on sait tous pourquoi. Ça commence mal mais le talent en place demeure intéressant. La D-line devrait être excellente avec les DE Chris Long et Robert Quinn. Le 1e choix Michael Brockers se joint à eux au poste de DT et son potentiel est immense. Brockers ratera le premier mois d'activité mais ce n'est pas la fin du monde, les Rams étant en reconstruction.

Le reste de la défense est passable, un mélange de très bons joueurs (James Laurinaitis, Cortland Finnegan) et de picouilles (Jo-Lonn Dunbar, Darian Stewart). Si Janoris Jenkins (2e choix, RB) réussit à se concentrer, il pourrait donner un solide coup de pouce à la tertiaire. Néanmoins, l'unité défensive dépendra largement des performances de la ligne défensive.

Les impondérables: l'arrivée de Fisher insufflera une solide dose de professionnalisme au St-Louis mais le club part de très loin. À moins que Bradford n'explose, on s'enligne vers une autre saison perdante.

-Le pronostic: une très légère amélioration: 4-12, 4e de division.-

-Seahawks de Seattle-

Pete Carroll est assurément un des dirigeants les plus difficiles à suivre de la NFL. Il a signé Matt Flynn comme agent libre pour en faire son QB #1 avant de nommer Russell Wilson comme partant. Carroll a aussi amené Kellen Winslow, Terrell Owens et Antonio Bryant au camp avant de se retrouve avec le même receiving corps que l'an dernier + Braylon Edwards. Penses-t-il à court terme ou à long terme? Who the fuck knows?


En attaque:

Les lecteurs réguliers doivent commencer à croire que j'ai quelque chose de personnel contre Russell Wilson mais il n'en est rien. C'est juste bizarre de signer un QB (Flynn) et ensuite de le remplacer par un choix de 3e ronde avant le début de la saison. Carroll veut gagner quand? Wilson est mobile et improvise bien, on lui souhaite bonne chance. Évidemment, il reste d'avoir une laisse assez courte et on pourrait voir Flynn assez rapidement. Laissons la chance au coureur et regardons les Hawks se lancer dans l'inconnu.

Les receveurs de passes convenables sont nombreux à Seattle mais personne ne sort vraiment du lot. Sidney Rice est le seul deep threat et il est très souvent blessé. Braylon Edwards pourrait donner un coup de pouce côté vitesse, on verra bien. Ben Obamanu, Golden Tate et Doug Baldwin se disputeront les autres postes, ce serait l'fun qui des ces gars-là débloque. Marshawn Lynch est encore le RB #1, secondé pra le rapide Leon Washington. Pas pire pantoute. Zach Miller (TE) a connu une bien petite saison en 2011, il tentera de produire comme il le faisait à Oakland. Ça aiderait sérieusement le jeu de passe.

La ligne offensive est pas si mal, avec Russell Okung à gauche et Max Unger au milieu. Il y a cependant un trou noir au poste de RT. Le partant James Carpenter est blessé et son remplaçant Breno Giacomini n'a vraiment pas un nom de football.

L'offensive seattlienne ne battra pas de records en 2012 mais ça devrait avoir de l'allure.

En défense:

Les Hawks ont une solide tertiaire avec deux excellents safeties, Kam Chancellor et Earl Thomas. Le demi de coin Richard Shermabn n'est pas piqué des vers non plus.
Ça tombe bien que le Seattle ait une bonne couverture car côté pass rush, c'est bien ordinaire. Le DE Chris Clemons a réussi 11 sacks l'an dernier (il est de retour) mais personne d'autre n'en a amassé plus de 4. Jason Jones (DT) arrive du Tennessee, il devrait aider. L'équipe a mystérieusement repêché le DE Bruce Irvin en 1e ronde, celui-ci étant immédiatement décrit comme un ricidule reach. Il en a arraché en matches pré-saison, il ne devrait donc pas trop aider en 2012. Heureusement, le reste de la D-line excelle contre la course.

Le groupe de secondeurs est médiocre, avec Leroy Hill comme pièce maitresse. Ça fait pas une grosse pièce maitresse.

Une autre unité acceptable sans être spectaculaire.

Les impondérables:

Chu ben fatigant avec ça mais la situation au poste de QB pourrait mêler les carts d'aplomb. Ils ont deux quarts peu expérimentés qui devront grandir et la lutte entre les deux pourrait être malsaine.

Le pronostic: quelle équipe difficile à évaluer. 8-8, 3e de division.



4 commentaires:

  1. J'ai un bon feeling sur Russell Wilson, le gars a l'air solide. J'ai hâte de le voir jouer!

    RépondreSupprimer
  2. Je crois qu'avec Russell Wilson le jeux de course sera plus que dominante,car le QB est mobile et devra aidé grandement Lynch dans ces courses donc je crois plus aux seahawks que les cards et pourrais meme ce faufilé en série avec une fiche de 7-9 encore une fois...non je rigole mais au moins un 9-7 serais acceptable mais pour ce qui est des séries je crois pas.

    RépondreSupprimer
  3. Nigerian Nightmare4 septembre 2012 11:50

    Oui on commence à croire que vs avez une dent contre Pete (pas un coach de nfl) Carroll... Vs avez quoi contre ce type. J'en ai rien à foutre de Seatle mais moi, à la venue de Pete, je m'attendais à rien car l'équipe était pathétique avec de surcroit, l'étiquette d'éternel loser à l'étranger. Depuis Bashing Pete, L,équipe à même fait les séries... Battu Cool Brees... Wo!

    À Chaque année, j'évalue un club des "on pari pas sur ou contre": Bufalo, Denver, Jets, Tb, Ari Mia et Stl pour l'année passée. Je switche Den et Ari pour Sea cette année. Denver et Ari seront plus prévisible

    RépondreSupprimer
  4. pareil vu le poste de qb des cards pour moi une meilleure saison des seahawks ne serait pas une surprise

    RépondreSupprimer