mardi 24 avril 2012

Les espoirs du repêchage 2012 : Coby Fleener

La position de Tight End est en demande présentement, chaque formation cherchant son Rob Gronkowski ou son Jimmy Graham. Malheureusement, l’encan 2012 a peu à offrir à ce niveau, sauf un espoir : Coby Fleener. J-R vous le présente.

Coby Fleener
Postion : TE
Université : Stanford
Grandeur : 6’6’’
Poids : 247 livres.

Le cheminement semblait insolite il n’y a pas longtemps, le voici maintenant en voie de devenir un passage obligé à cette position. Fleener, comme Graham et d’autres TE, a excellé au basket-ball lors de son passage au secondaire, ce qui l’a aidé à développer des mains sûres et la capacité d’aller chercher le ballon en hauteur. Ceci dit, il n’était classé qu’au 39e rang chez les TE lors de son entrée à l’université, nous pouvons donc dire que ce sont ces années à Stanford qui ont eu la meilleure influence sur son développement.

Évidemment en Californie, Fleener a eu la chance de capter les ballons du meilleur pivot de la NCAA Andrew Luck, ce qui l’aide à bien paraître. Jusqu’à 4 porte-étendards de Stanford, une université plus reconnue pour ses prouesses académiques que sur le Gridiron, devraient entendre leur nom jeudi soir. L’effet Andrew Luck est donc indéniable. Mais encore fallait-il que Fleener profite de sa chance, ce qu’il a fait. Particulièrement dans la zone brune, où il s’est établi comme cible de prédilection de Luck. En effet, Fleener a récolté 17 majeurs lors des 25 rencontres auxquelles il a participé ces deux dernières années. Sa meilleure prestation est survenue à l’Orange Bowl en janvier 2011 où il a amassé 173 verges tout en marquant 3 touchés.

Déjà en mesurant 6’6’’, Fleener offre une bonne cible à son quart-arrière, mais de plus, il saute très haut et est en contrôle lorsqu’il quitte le sol, le rendant d’autant plus difficile à couvrir. Tel que mentionné précédemment, il possède des mains sûres et protège bien le ballon une fois l’attrapée réussie. A Stanford, il s’est aligné à différents endroits sur le terrain et ses tracés sont précis. De plus, il aime tromper son couvreur par quelques feintes avant de se lancer sur son tracé définitif. Même s’il n’est pas un marchand de vitesse, il est surprennament rapide dans ses premières foulées suivant l’attrapée. Peut être que tout ceci explique sa surprenante moyenne de 20 verges par catch dans la NCAA. Plusieurs recruteurs ne le croient cependant pas capable d’être une menace pour le long jeu chez les professionnels puisqu’il n’est pas suffisamment rapide.

Lorsque vient le temps de bloquer, il se débrouille sans exceller. Il a une bonne technique, mais on ne parle pas ici d’un gars qui va dominer la ligne d’engagement ou briser des plaqués uniquement par sa force physique.

Fleener est incontestablement le meilleur espoir chez les Tight End. Ceci pourrait lui valoir une sélection hâtive, tel que celle envisagée par notre ami Wallette au 22e rang à Cleveland. Cependant, son meilleur espoir repose sur l’équipe qui sera la dernière à prendre la parole au Radio City Music Hall, soit les Giants au 32e rang. Il n’est pas impossible que son ancien entraîneur à Stanford, Jim Harbaugh, lui permettre de rester dans la baie de San Francisco et de s’aligner avec les 49ers. Si Fleener devait glisser au 2e tour, ce serait loin d’une mauvaise chose, car une réunion avec son QB Andrew Luck pourrait alors être envisagée, les Colts possédant le 34e choix global (le 2e de la seconde ronde).

2 commentaires:

  1. MidwayMonster24 avril 2012 23:27

    Coby...sûrement la façon la plus blanche d'écrire ce nom-là!

    RépondreSupprimer
  2. Suis-je fou ou sa me semble une bonne idée de repecher un TE pour le transformer en couvreur de TE pour les matchs contre les pats, saints, 49ers, packers

    RépondreSupprimer