mercredi 31 août 2011

Sondage-éclair: l'équipe surprise de la NFC

Les Browns ont gagné le sondage de l'AFC haut la main (ha ben coudonc), passons maintenant à la Conférence Nationale.

La Saison 2011 sous la Loupe: la NFC Ouest

C’est le temps des previews annuels et comme d’habitude, on commence par la division la plus poche!

Les équipes de la NFC Ouest auront un calendrier difficile cette année, affrontant la NFC Est et l’AFC Nord. Ça leur donnera donc des beaux duels contre les Eagles, les Ravens et les Steelers en plus des PALPITANTS affrontements intra-division.


-Cardinals de l’Arizona (5-11 en 2010)

Après une couple d’années de gloire, les Cards sont retombés en enfer en 2010. La principale raison de leur déchéance : la retraite de Kurt Warner, qui a forcé l’organisation à se tourner vers les Derek Anderson, John Skelton et Max Hall de ce monde. Évidemment qu’ils auraient pu s’essayer avec Matt Leinart mais la direction en a décidé autrement et on ne saura jamais ce que c’aurait pu donner. Toujours est-il que le jeu de passes arizonien est passé du 12e rang en 2009 au 31e rang l’an dernier, ça fait mal. Ça devrait aller mieux cette année avec l’arrivée de Kevin Kolb.

C’est clair que l’équipe a payé cher pour les services du #4 mais un bon jeune QB déjà partiellement formé, c’est pas gratis. Kolb n’a pas épaté outre mesure au cours de ses quelques matches avec les Eagles mais il a du talent et une certaine expérience. Avec Larry Fitzgerald comme go-to guy, ça devrait aller. Le groupe de receveurs de passes manque toutefois de profondeur, Early Doucet et Andre Roberts étant les suivants sur la liste. Fitz ne doit pas se blesser. L’arrivée du pass-catching TE Robert Housler (3e choix) pourrait cependant aider à diversifier l’attaque aérienne.

Le jeu de course était également une faiblesse majeure des Cards et ils tentent de remédier à la situation avec le départ de Tim Hightower et l’arrivée du 2e choix Ryan Williams. Malheureusement ce dernier est blessé pour la saison alors meilleure chance la prochaine fois. Beanie Wells devra donc se réveiller à un moment donné, il doit approcher de sa dernière chance avec l’équipe.

La ligne offensive a régressé en 2010, allouant un retentissant 50 sacks, bon pour le 31e rang dans la NFL. L’ancien des Packers Daryn Colledge viendra aider au poste de garde mais le reste de la ligne est intacte. L’unité devrait être moyenne au mieux.

Il faudra que la défensive des Cardinals s’améliore elle aussi pour que le club soit compétitif. L’unité a terminé 29e pour les verges allouées et 30e pour les points alloués, assez poche. Le premier choix Patrick Peterson (CB) viendra donner un coup de pouce à la tertiaire mais comme Dominique Rodgers-Cromartie a été sacrifié pour obtenir Kolb, le nombre de bons demis de coin devrait rester stable à 1. Greg Toler est fini pour la saison, ce qui n’aidera pas. Kerry Rhodes et Adrian Wilson sont toutefois des safeties de bonne qualité.

Le front seven ne compte pas de vraie star mais regorge de joueurs pas pire : Calais Campbell (DE), Darnell Dockett (DE), Clark Haggans (LB)…Le groupe de secondeurs compte encore sa picouille en Joey Porter mais l’arrivée de l’ex-Eagle Stewart Bradley et du jeune Sam Acho (4e choix) pourrait pousser Joey Jo-Jo vers le banc. Le NT Dan Williams pourrait profiter de se deuxième saison pour sortir de sa coquille, ce qui donnerait un gros boost au 3-4 de l’Arizone.

Les Cardinals s’alignent pour être une équipe moyenne qui bénéficiera de sa division poche pour se monter une fiche de 9-7 et finir 2e dans la NFC Ouest.


-49ers de San Francisco (5-11 en 2010)

Il y a des raisons d’être optimistes à San Fran encore cette saison mais il serait étonnant que ça se traduise par beaucoup de victoires. Le nouveau coach Jim Harbaugh ne peut pas être pire que Mike Singletary mais on a l’impression que le roster devra être épuré une fois de plus pour que les Niners retrouvent le chemin de la gloire.

L’arsenal offensif n’est pas inintéressant, étant plutôt bien équipé aux postes de RB, de TE et de WR. Frank Gore devrait être content de son nouveau contrat et il pourrait offrir sa première méga-saison depuis 2006. Ses substituts sont des quantités négligeables alors le jeu de course repose sur lui. Le poste de WR comporte son lot de mystères mais l’arrivée de Braylon Edwards donne des options à l’équipe. Braylon est erratique mais il est rapide et a du big play potential. Il pourrait être le complément parfait à Michael Crabtree qui est davantage un possession receiver. Ce dernier devrait exploser cette saison. Il n’a pas mal fait l’an dernier (55 catches, 741 v, 6 TDs) mais on s’attend à bien plus de la Diva. Le TE Vernon Davis est le playmaker #1 du Frisco, lui qui vient de connaitre deux saisons consécutives de plus de 900 v. Il devrait en faire autant cette année, il est dans son prime. Le gros point d’interrogation du côté de l’attaque est bien sûr le QB Alex Smith. De retour avec l’équipe pour sa 11e chance, il est impossible de dire ce qu’il peut apporter. On le voit comme un game manager au mieux. Tous les observateurs rêvent d’un quart compétent chez les Niners alors la recrue Colin Kaepernick suscite de l’enthousiasme. Il verra de l’action mais sur une base expérimentale à notre avis. La ligne offensive en a arraché l’an dernier mais l’unité intégrait les recrues Anthony Davis (RT) et Mike Iuopati (LG), ce qui n’est pas évident. Ça devrait être mieux en 2011.

Somme toute, cette offensive n’a besoin que d’un quart convenable pour être dans la bonne moyenne. Malheureusement, on n’a pas l’impression que ce quart est avec l’équipe en ce moment.

En défensive, le talent ne s’est pas vraiment amélioré avec les départs d’Aubrayo Franlin (NT) et Nate Clements (CB). Leurs remplaçants Isaac Sopoaga et Carlos Rogers n’inspirent pas confiance outre mesure. Patrick Willis est encore là mais il est le seul joueur à se démarquer vraiment du lot. Ses collègues LBs Takeo Spikes et Travis LaBoy ont tous deux quitté pour San Diego et les nouveaux venus n’épatent pas sur papier. Ce groupe semblait en voie de devenir dominant l’an dernier mais il a l’air bien médiocre aujourd’hui.

Prédiction: 6-10, derniers de division


-Seahawks de Seattle (7-9 en 2010)

C’est l’an 2 du Pete Carroll Experience et les Hawks ont le mérite de ne pas s’être assis sur les lauriers de leur championnat de division 2010, titre gagné avec une fiche de 7-9. Ils ont un nouveau QB, un nouveau WR #1 et un nouveau TE. Malheureusement pour eux, le nouveau QB s’appelle Tarvaris Jackson.

L’ami Tavarice arrive du Minnesota le cœur gonflé d’enthousiasme mais on est sceptiques face à ses chances de succès. Il n’a jamais rien fait de bon avec les Vikings même s’il a eu à une chance honnête. Son substitut sera évidemment le mystérieux Charlie Whitehurst, un autre gars au pedigree peu impressionnant.

Marshawn Lynch est encore listé comme le RB #1 mais on présume qu’il partagera pas mal la tâche avec Justin Forsett et Leon Washington. Ce n’est pas le trio du siècle mais ça devrait faire l’affaire. L’arrivée du WR Sidney Rice et du TE Zach Miller ajoutera du dynamisme au groupe de receveurs, on parle ici de deux beaux talents. Avec Mike Williams, Ben Obomanu et Golden Tate, Tarvaris aura l’embarras du choix. Dommage que John Carlson (TE) soit blessé pour la saison, le groupe aurait été encore plus menaçant.

La ligne offensive fut médiocre en 2010 mais si Russell Okung (LT) s’améliore un tant soit peu, elle devrait être tout à fait acceptable.

On va faire un copier/coller de notre commentaire sur les Niners : Somme toute, cette offensive n’a besoin que d’un quart convenable pour être dans la bonne moyenne. Malheureusement, on n’a pas l’impression que ce quart est avec l’équipe en ce moment.

De l’autre côté du ballon, les Hawks devraient être compétents, surtout contre la course. Le front four composé de Branch, Mebane, Clemons et Bryant est tout à fait acceptable et le secondeur David Hawthorne complètera bien leur travail. Ce dernier devrait bien remplacera Lofa Tatupu qui a été libéré à 29 ans, ayant perdu presque toute son efficacité. Un déclin rapide pour Lofa. La tertiaire devrait être un problème assez majeur pour les Hawks. Earl Thomas (S) a épaté à sa première saison mais il est le seul vrai bon joueur de ce groupe. Marcus Trufant (CB) est surévalué et les autres demis de coin sont encore pires.

Donc, une attaque sans QB et une défensive médiocre devraient donner une fiche tout aussi quelconque : 7-9, troisièmes de division.


-Rams de St-Louis (7-9 en 2010)

Les attentes sont élevées à St-Louis cette saison, suite aux résultats étonnants de l’an dernier. On partage cet avis, même si les Rams ne sont pas encore une équipe de premier ordre.

Sam Bradford a été impressionnant à sa saison recrue, devenant le maitre incontesté de la courte passe. Ses 3512 v. et 18 touchés sont de beaux exploits mais sa moyenne de 6 v/passe fait réfléchir. Évidemment, il faisait du bicycle avec ses petites roues de côté en 2010 et il est possible qu’il ait plus de latitude cette saison. En plus, le nouveau OC Johs McDaniels devrait lui montrer quelques bons trucs. Le problème est que son groupe de receveur demeure moyen et qu’on y voit guère de playmaker. Donnie Avery sera de retour de sa blessure et Mike Sims-Walker arrive des Jags mais en les ajoutant à Danny Amendola et Brandon Gibson, on obtient quatre WRs bien moyens. Il est toujours possible que Mark Clayton revienne mais il est encore blessé et agent libre pour l’instant.

Le jeu de course donnera cependant une chance à tout ce beau monde en forçant les défensives adverses à rester honnête comme dirait Madden 2003. Steven Jackson est toujours là et il a de nouveaux amis en Cadillac Williams et Jerious Norwood, un beau trio. En plus, la ligne offensive du STL est acceptable et a ajouté le très bon garde Harvey Dahl, un ancien des Falcons.

Avec un jeu de passe moyen et une attaque au sol plutôt forte, les Rams devraient avoir une offensive acceptable et ça devrait être comparable en défensive

Les principaux talents défensifs des Rams sont jeunes et Steve Spagnuolo est entrain de les mouler à sa main. Le pass rush a enregistré 43 sacks en 2010, 7e dans la NFL, et les Long, Hall et Robbins ont reçu un beau cadeau en la personne du 1e choix Robert Quinn (DE). Les résultats devraient donc être encore meilleurs en 2011. James Laurinaitis fait de la belle job avec son groupe de secondeurs et le front seven fait bien paraitre des demis de coin médiocres. Une petite amélioration across the board et les Rams auront une défensive Top 10. Tranquillement pas vite, Spagnuolo transforme son équipe.

Les Boucs devraient pouvoir coiffer la division avec une fiche de 10-6.

Les Miettes du Mercredi: John Carlson, Frank Gore et plus...

Saison terminée pour Carlson, nouveau contrat en vue pour Gore et plus...

-Les Seahawks devront se passer des services du TE John Carlson pour la saison complète en raison d'une blessure à l'épaule. Il devra être opéré et son nom sera placé sur le injured reserve. Carlson a capté 31 passes pour 318 v et 1 TD en 2010 mais il avait fait bien mieux les deux années précédentes. Une lourde perte pour les Hawks qui pensaient le jumeler au nouveau venu Zach Miller pour former un solide combo de receveurs au poste de TE.

-Frank Gore était en sérieuses négociations avec les Niners pour un nouveau contrat et tout indique que les deux parties se sont entendues. Gore serait sur le point d'ajouter trois ans à son contrat actuel qui le paiera 4.9 M$ en 2011. Les trois saisons supplémentaires auraient une valeur de 21 M$ avec une garantie de 13.55 M$.

-Suite à l'enquête de la NCAA sur les avantages illégaux proférés aux joueurs des Hurricanes de Miami par le booster Nelvin Shapiro, plusieurs joueurs actuels de l'équipe écopent de suspensions allant de un à six matches. Il faut s'attendre à ce que l'équipe elle-même soit placée en probation sous peu. On anticipe une saison 2011 pleine de scandales au football collégial, suivi d'un problème de crédibilité pour la NCAA.

-Le Pack est au sommet de la NFL et ses joueurs sont au top des ventes de chandail : Aaron Rodgers et Clay Matthews sont les deux joueurs qui vendent plus de jerseys en ce moment. Bons choix. Au 3e rang : Troy Plouploumalou. L’ami Tim Tebow est toujours au 10e rang malgré son manque de succès sur le terrain. Ça en dit long sur sa popularité et sur celle de Jésus.
 
-Le secondeur Lance Briggs est mécontent de son contrat et il ne serait pas le seul joueur des Bears dans cette situation. Selon le Chicago Tribune, les joueurs en auraient marre du manque de structure de l’organisation et de sa manière de négocier les contrats. Les Bears sont généralement cheaps et à chaque fois qu’ils ont été forts (depuis 86, mettons) c’est parce qu’ils ont été chanceux et ça n’a duré qu’un an. Les acquisitions comme agent libre sont généralement des fiascos et ils n’ont même pas réussi à libérer Chester Taylor comme du monde…
 
-Les Chargers ont libéré le spécialiste des longues remises David Binn. «On s'en fout», direz-vous mais Binn était avec l'équipe depuis 17 ans et il était le dernier joueur restant de l'équipe qui s'est rendue au Super Bowl en...1994.

-Les Saints ont libéré le DE Alex Brown après une seule saison avec le club. Brown avait connu de bons moments avec les Bears plus tôt dans sa carrière mais il a 32 ans et n'a réussi que deux sacks en 2010.

mardi 30 août 2011

Sondage-éclair: l'équipe surprise de l'AFC

À quelques jours du début de la saison, on vous demande quelle équipe poche de l'AFC étonnera en connaissant une grosse saison 2011...

Ce qu’on a appris des troisièmes matchs pré-saison

De ce weekend, nous retiendrons sûrement qu’un ouragan qui déferle sur Manhattan fait couler presque autant d’encre que de trombes d’eau, mais il y a aussi quelques enseignements à tirer sur les terrains de football alors que les 32 équipes du circuit Goodell disputaient la partie la plus significative du calendrier préparatoire.

Le front défensif des Lions fait peur : Quel massacre ce fut samedi soir à Détroit. Devant des Lions affamés qui voulaient passer un message, les puissants Pats (plus habitués au rôle de bourreaux) n’ont pas fait le poids. Certes, l’attaque des félins fut impressionnante comme elle l’est depuis le début des matchs hors-concours. Aidé par cet ajustement exceptionnel de Calvin Johnson, Matthew Stafford n’a même pas eu besoin de 2 quarts complets pour atteindre les 200 verges de gains aériens.

Cependant, ce qui a le plus impressionné des Lions fut la qualité de leur jeu défensif, principalement de la pression sur le quart-arrière. Pressé de partout, Tom Brady s’est retrouvé cul par-dessus tête plus souvent qu’à son tour et l’impact sur sa précision fut évident. D’accord, l’intensité n’était pas la même des 2 côtés et la ligne offensive des Pats était amputée de quelques bons éléments, sauf que Kyle Vanden Bosch et Nick Fairley n’y étaient pas non plus pour les Lions. Véritable monstre en milieu de terrain Ndamukung Suh est évidemment le leader du groupe qui rend tous ses équipiers meilleurs, mais Corey Williams (DT) abat de la grosse besogne à ses côtés et permettra à Jim Schwartz et Gunther Cunningham de coacher adéquatement Fairley. Réputé pour sa paresse, le premier choix devra mériter son temps de jeu. À ces pans de murs en milieu de ligne, ajoutez des gars comme Cliff Avril (9 sacks l’an passé) et le vétéran Vanden Bosch aux extrémités et vous comprenez les cauchemars qui hanteront différents coordonateurs offensifs de passage à Détroit cette saison.

Curtis Painter rassure (un peu) les partisans des Colts : L’incertitude entourant l’état de santé de Peyton Manning fait vivre toutes sortes d’émotions, surtout négatives aux fans des fers à cheval. Néanmoins, ils ont eu droit à une première rassurante ce vendredi alors que Curtis Painter a eu l’air compétent. Après 2 sorties médiocres où il a compilé des statistiques de recrue, le quart de 3e année à saisi l’occasion de vendre sa salade avant l’arrivée de Kerry Collins. Face aux champions du Super Bowl, il a récolté 171 verges de gains aériens et 2 touchés, dont celui-ci sur lequel Reggie Wayne aurait pu ramper jusqu’à la zone de buts. Painter jouera les seconds violons vis-à-vis le vétéran Collins, mais il s’est au moins positionné en cas de défaillance du grisonnant QB. Mais bon, les fans veulent Manning quand même!

Des nouvelles des autres recrues : Lundi, nous vous avons présenté un texte sur les progrès des QB recrues cet été. Voyons maintenant comment les autres recrues se débrouillent, à commencer par le 2e choix global, Von Miller. Ce dernier s’en tire très bien et forme avec Elvis Dumervil un duo infernal pour mettre de la pression sur le quart. Miller a d’ailleurs récolté 2 sacks face aux Seahawks samedi dernier. Quant au receveur Julio Jones, il est trop tôt pour dire s’il parviendra à justifier les 5 choix sacrifiés par les Falcons pour le repêcher, mais les débuts sont prometteurs. Son éthique de travail et ses qualités athlétiques ont impressionné ses coéquipiers et il se classe au 12e rang pour les verges accumulées en pré-saison, ayant capté au moins 2 passes par match. Chez les RB, Mark Ingram court avec puissance et a inscrit un TD à chacune de ses sorties. Par contre, il n’est pas prêt à assumer seul la responsabilité du jeu au sol Louisianais. On s’attend à un trio impliquant Darren Sproles et Pierre Thomas dans le bayou. Finalement, une belle surprise en provenance de San Diego alors que l’énergique Corey Liuget provoque déjà de belles choses sur la ligne défensive des Éclairs. En 3 matchs, il revendique 8 plaqués, un sack et 2 échappées provoquées. Un joueur à surveiller.

Fitzgerald et Kolb ont déjà trouvé leurs repères : Lorsque Larry Fitzgerald a annoncé plus tôt durant le mois la signature d’un gigantesque contrat qui le verra possiblement terminer sa carrière dans le désert, nous comprenions que ses premières impressions du QB Kevin Kolb étaient favorables. Le duo transpose ces bons sentiments sur le terrain. En 3 rendez-vous préparatoires, Kolb a passé 11 séries sur le terrain, soit un peu plus que l’équivalent d’un match complet. Il a déjà repéré son WR # 1 à 6 occasions, pour des gains de 183 verges, dont cette bombe de 80 verges samedi soir dernier. D’ailleurs, le receveur pointe au 3e rang de sa spécialité jusqu’à maintenant, premier parmi les réguliers. Attention, car si la chimie entre les deux s’installe comme ça semble le cas, Fitzgerald redevient le meilleur WR du football et les Cards forment soudainement une menace dans la NFC Ouest.

Même Jim Harbaugh ne peut rien pour Alex Smith : Le disque est usé à la corde, mais apparemment San Francisco en redemande chaque année. Les Niners semblent toujours trouver une raison de ramener Alex Smith et on pourrait presque penser qu’ils y croient vraiment quand ils disent espérer que cette année soit celle où l’ancien premier choix performe à la hauteur de son talent. L’excuse de la saison s’appelait Jim Harbaugh, l’ancien QB des Colts, reconnu pour savoir s’y prendre avec les quarts. L’ajustement au nouvel entraîneur a expliqué la débâcle de la première semaine et l’incapacité de conclure de belles drives fut évoquée dans une critique plutôt positive du 2e affrontement. Mais suite à une performance totale de 105 verges, 6 premiers jeux et aucun point offensif (les 7 points des 49ers sont l’œuvre d’un retour d’interception), dans laquelle Smith n’a passé que pour 17 verges tout en maintenant un QB rating de 2.8 (2.8!!!!!), même lui manque d’explications : « It was rough for all of us » qu’il a dit. « We have to find a way to get something going ». Well Duh! Smith n’est pas le seul responsable de cette catastrophe, la pitoyable ligne offensive a aussi sa large part de blâme. Au moins, rendu là, les choses ne peuvent que s’améliorer…en principe!

Les Chiefs se cherchent : Champions surprise de l’AFC Ouest l’an dernier, les Chiefs ne font rien pour dissiper les doutes de ceux qui croient à un feu de paille. Dominés 25-0 par les Bucs, puis 31-13 par les Ravens à leurs 2 premières sorties, les grands chefs peuvent au moins se dire qu’ils étaient dans le coup lors de ce 3e revers d’affilé, cette fois 14-10 aux dépends des Rams. Plus que la fiche globale, c’est l’inefficacité de Matt Cassel qui inquiète. Le quart n’a permis à son attaque que d’amasser 3 points jusqu’à maintenant, et encore, c’était lors d’une série offensive ayant débuté au 15 de l’adversaire. Rien de très probant! Ce n’est guère mieux du côté défensif, les QB adverses n’éprouvant aucune difficulté à mener de longues drives contre eux. Et on ne parle même pas des bagarres dans le vestiaire! De tels résultats répétés inquiètent Todd Haley qui devra faire jouer ses partants plus que prévu à Green Bay lors de la dernière répétition avant que ça compte. Pendant ce temps, Philip Rivers et les Chargers vont bien…

Passons aux choses sérieuses : Après deux paragraphes de négativisme et en prenant soin d’y ajouter les Giants déjà démunis dans la tertiaire qui ne peuvent se permettre de voir Eli « je suis un top-5 QB » Manning multiplier les interceptions comme hier soir, concluons cette série avec les équipes qui semblent prêtes à affronter le calendrier régulier. Commençons à Pittsburgh qui a disputé une première demie de saison régulière contre les Falcons samedi. Même si les lacunes contre de la défensive contre la passe ne semblent pas réglées, Big Ben et son attaque vont bien. Même les célébrations sont à point! Les Saints ont aussi utilisé le Sunday Night Football pour se donner confiance offensivement. On connaît leurs capacités, mais de nombreux revirements la saison dernière et dans les matchs préparatoires soulevaient des interrogations. La connexion entre Brees et son TE Jimmy Graham promet d’être terrifiante. Tant mieux, car des doutes subsistent du côté défensif. Finalement, les éternels sleepers de Houston semblent vouloir finalement éclater cette saison. Malgré la blessure d’Arian Foster, l’attaque est menaçante. Par contre, la tenue de la défensive, tant contre les minables Niners cette semaine que contre les Saints et les Jets plus tôt, justifie l’optimisme. Wade Philips et Gary Kubiak n’inspirent pas vraiment confiance, mais leur collaboration semble bien partie.

Alors, êtes-vous prêts pour du vrai football? Il restera une semaine pour donner des cadeaux de départ aux réservistes (que nous n’analyserons pas) et après, ça commence pour vrai.




Gros contrat pour Michael Vick

Plusieurs sources rapportent que les Eagles et Vick se sont entendus à long terme pour de gros sous.

Selon pas mal tous les médias, on parle d'un contrat de six ans d'une valeur de 100 M$. Adam Schefter d'ESPN rapporte que le montant garanti serait de 40 M$, On a bien hâte de connaître les fins détails de ce contrat car les Eagles sont de fins renards. Ils ont assurément inclus toutes sorte de clauses leur permettant de se tirer d'affaires si Vick redevient inefficace ou si il rechute et se lance dans les combats de poneys ou le tirage de poules avec un canon super-puissant.

Vick a connu une excellente saison avec le Philly l'an dernier: 3018 v, 21 TD, 6 INT pour aller avec 676 v et TD au sol. Il avait toutefois aussi atteint des sommets intéressants à Atlanta avant de tomber dans un pattern de mauvaises prises de décisions et de courses à outrance. Les Eagles doivent avoir confiance qu'il ne répètera pas ces erreurs.

Source: ESPN

lundi 29 août 2011

Andre Gurode et Chester Taylor libérés -Mise à jour-

Les équipes de la NFL doivent abaisser leur nombre de joueurs à 80 pour demain après-midi et on commence à voir des coupures intéressantes.

-Le centre Andre Gurode vient d’être libéré par les Cowboys, dans le but d’économiser de l’argent. Gurode a pris part au Pro Bowl l’an dernier, sa 5e participation en carrière. Il devait gagner 5.5 M$ en 2011 et les Boys trouvaient que c’était trop car ils voulaient utiliser le jeune Phil Costa comme centre partant. Gurode aurait refusé une diminution de salaire. À 33 ans l’ami Andre ne rajeunit pas mais il devrait quand même se trouver une nouvelle équipe rapidement. Les Boys continuent le bouleversement de leur ligne offensive, ils avaient déjà laissé aller Marc Colombo et Leonard Davis.

-Les Bears ont coupé le vétéran RB Chester Taylor après une seule saison avec l’équipe. Il a porté le ballon 112 fois en 2010, n’amassant que 267 v. et 3 TD. Ça lui donne une atroce moyenne de 2.4 v/passe, on voit rarement ça. Chester est rendu à 31 ans et les Bears ont acquis Marion Barber comme agent libre…Mettons qu’on est pas surpris de cette décision. Taylor se trouvera probablement un autre emploi mais il ne transportera pas la roche souvent. Les Bears ont aussi libéré le DE Vernon Gholston qu’ils avaient signé comme agent libre plus tôt cet été. Le 6e choix global de 2008 est un bust de premier ordre. MISE À JOUR: les Bears n'ont pas encore libéré Taylor mais ce ne saurait tarder-


Vidéorama: une pénalité inusitée...


Jeff Triplette, pire arbitre de la NFL, a infligé une pénalité de false start à toute la ligne offensive des Ravens lors du match contre les Skins la semaine dernière. On n'avait jamais vu ça.

Les Miettes du Lundi: petites nouvelles en rafales

Martellus Bennett, Arian Foster, Ndamukong Suh et plus dans cette édition short and sweet des Miettes.

-Le TE Martellus Bennett (Cowboys) s’est blessé à la cheville, il ratera de deux à quatre semaines d’activités. Bennett était devenu une célébrité de l’internet il y a une couple d’années mais les blessures l’ont beaucoup ralenti sur le terrain. À 6’6’’, 275 livres, c’est un spécimen physique intéressant et il a de bonnes mains.

-Les Vikings peinent à remplir le Metrodome, ils ont donc commencé à offrir des billets dans le pit à 50% de rabais pour les visites des Bucs et des Lions. C’est pas les pires matches en plus…On s'inquiète un peu pour les Vikes.

-Arian Foster (RB, Texans) a aggravé sa blessure à l’ischiojambier ce weekend, Gary Kubiak le considère comme «au jour le jour». On espère le voir à l’œuvre dès le match d’ouverture mais on a comme un doute…

-Même s’il est arrivé bien tard au camp des Raiders, Terrelle Pryor devrait jouer lors du dernier match préparatoire. Le coach Hue Jackson a même l’intention de l’utiliser comme QB, on est intrigués.

-Ndamukong Suh a tenté de donner un coup de poing à Logan Mankins des Pats lors du match hors-concours de samedi soir, ratant la cible. Sérieusement, Suh devrait se calmer, on ne veut pas qu’il soit suspendu. On comprend qu'il veut être menaçant mais quand même.

-Pour les chanceux qui ont la radio satellite Sirius, syntonisez la chaine Sports Extra 156 à 16h20 pour entendre la nouvelle chronique NFL de votre humble serviteur Nick T. Ce sera d’ailleurs un rendez-vous tous les lundis jusqu’à la fin de la saison de la NFL, dans le cadre de l’émission de René Pothier.

Des nouvelles des quarts recrues

JR examine le travail des QB recrues jusqu’à présent en matches hors-concours

En 2010, il a fallu attendre le 85e choix, soit le milieu de la 3e ronde, pour que le 4e quart-arrière ne soit sélectionné. Une telle patience ne fut pas nécessaire au printemps dernier, alors que le 4e « signal caller » appelé l’a été dès le 12e rang. Rendu en 3e ronde, ils étaient sept élus. Par contre, seulement deux d’entre-eux devraient débuter la campagne derrière le centre et ils s’affrontaient jeudi dernier à Cincinnati alors que les Panthers de Cam Newton affrontaient les Bengals d’Andy Dalton. Avec 3 parties préparatoires derrière la cravate, voyons comment toutes ces recrues s’en tirent jusqu’à maintenant :

Cam Newton  (21/52, 275 verges, 0 TD, 0 int, QB rating de 57.8) : Premier choix de l’encan 2011 et sélection la plus controversée de ce repêchage, Newton a cependant l’entière confiance de ses patrons. La promesse faite à Jimmy Clausen qu’il aurait une chance honnête de mériter le poste de partant des félins n’aura duré qu’une semaine. Il faut dire que le gagnant du trophée Heisman a connu sa meilleure sortie dès sa première apparition contre les Giants. Le problème est qu’il semble régresser depuis. L’imprécision de Newton était connue, donc son bas pourcentage de passes complétées ne devrait pas surprendre. N’empêche qu’on ne peut pas mener une offensive dans la NFL en ne complétant que 40 % de ses passes. La question était de savoir si Newton allait être capable d’utiliser ses qualités athlétiques à bon escient. A cet égard, ces 2 courses, dont celle-ci pour un majeur contre Cincinnati, laissent une impression favorable. Jusqu’à maintenant, le controversé QB a porté le ballon à 8 occasions, amassant ainsi 67 verges. En ajoutant les capacités de Newton à celles de DeAngelo Williams et Jonathan Stewart , il est clair que le jeu au sol sera le pain et le beurre des Panthers cette saison. Newton pourra donc développer ses habiletés de passeur sans trop de pression, surtout que les attentes sont plutôt minimes à Charlotte cet automne. Ceci étant dit, les doutes à son endroit subsistent.

Jake Locker (17/32, 194 verges, 1 TD, 1 int, QB rating de 53.1 ) : Choix surprise dès le 8e rang au dernier repêchage, Locker sait déjà qu’il commencera la saison sur le banc. Cependant, étant donné les problèmes de santé de Matt Hasselbeck ces dernières saisons, l’ancien de l’université de Washington doit être prêt, car il est probable qu’il soit sur le terrain plus rapidement que prévu. Locker fut très bon à sa première apparition et sa première passe de TD au football professionnel a montré sa capacité à improviser quand les choses ne se déroulent pas comme prévu. Par contre, il a éprouvé des ennuis lors du 2e match préparatoire et n’a disputé que 3 séries samedi dernier. Les médias du Tennessee sont toutefois impressionnés par son amélioration depuis le début du camp et soulignent qu’il est en avance sur les prévisions les plus optimistes. Toutefois, ils ne sont pas dupes et concèdent que Locker n’est pas prêt à être lancé dans la mêlée immédiatement, surtout en tenant compte des statuts incertains de Kenny Britt et Chris Johnson. Une position empreinte de sagesse…

Blaine Gabbert (26/52, 233 verges, 1 TD, 1 int, QB rating de 60.8) : En début de camp, d’aucuns prétendaient que Blaine Gabbert allait ravir le poste de partant à l’inconstant David Garrard. La rumeur a gagné en intensité lorsque Garrard a du déclarer forfait pour le premier match préparatoire suite à une blessure. Mais voilà, Gabbert est une verte recrue, et malgré des flashs prometteurs, son inexpérience paraît dans son jeu. Comme nombre de jeunots, l’ancien de Mizzou éprouve des ennuis dès qu’il doit entreprendre ses 2e ou 3e lectures. Son indécision dans la pochette de protection a déjà coûté quelques sacks. Rien de tout cela n’est anormal, mais Gabbert est jugé plus sévèrement, car plusieurs journalistes espéraient le voir détrôner Garrard. N’empêche qu’il a déjà pu étaler son bras puissant et qu’il a obtenu beaucoup de temps de jeu en août, gagnant ainsi en expérience. Malgré tout, même s’il a profité de sa visite à Buffalo samedi dernier pour décocher sa première passe de touché en tant que professionnel, il amorcera la saison sur les lignes de côté.

Christian Ponder (17/33, 207 verges, 0 TD, 0 int, QB rating de 71.1) : Le 12e choix du dernier encan amateur effectue ses premiers pas dans la NFL dans la plus grande discrétion. D’ailleurs, Ponder n’était que le 3e quart-arrière des mauves cette semaine. Donovan McNabb est le partant incontesté, tandis que Joe Webb, celui qui a terminé la dernière campagne et Ponder livrent bataille pour le rôle de substitut. N’en tirez pas de conclusions hâtives, car le club est satisfait des progrès de son jeune QB qui a offert des prestations correctes lors de ses trois sorties préparatoires. Le futur de l’équipe est entre ses mains, mais pour un club qui se croit encore compétitif et qui compte sur un partant dont la dernière campagne a soulevé plusieurs interrogations, le focus immédiat n’est pas sur lui. Il pourra donc apprendre tranquillement derrière Donovan McNabb, ce qui est peut être la meilleure chose qui pouvait lui arriver à ce stade-ci de sa carrière.

Andy Dalton (30/51, 285 verges, 1 TD, 3 int, QB rating de 56.4) : Contrairement à ses confrères, Dalton sait depuis le repêchage qu’il sera le quart partant de son équipe cette saison. Deux prestations exécrables lors des premiers duels hors-concours n’ont pas fait douter l’état-major tigré et Dalton les a récompensés avec une sortie solide jeudi dernier. Il a mené les siens à 24 points lors du seul 2e quart, incluant cette passe de touché vers une autre recrue, le receveur AJ Green. Le roux de TCU s’améliore chaque semaine et répond aux espoirs placés en lui jusqu’à maintenant. En analysant ses statistiques, il faut réaliser qu’elles sont obtenues contre les unités défensives partantes de ses adversaires, alors que celles de la plupart des autres quarts ont été compilées contre des réservistes. Cela dit, Dalton est loin d’être prêt à faire sa marque dans le Gros Show. Le bordel provoqué par la saga Carson Palmer explique son arrivée avec les Bengals, mais le jette dans la fosse aux lions beaucoup trop rapidement. S’il est appuyé par un jeu au sol aussi efficace que face aux Panthers, il devrait s’en tirer contre les adversaires de second niveau, mais on lui souhaite bonne chance lorsqu’il se pointera à Baltimore ou Pittsburgh. Au moins, les attentes sont réalistes à Cincinnati cette saison et la seule chose qui comptera sera de s’assurer que le jeune progresse, même si c’est à la dure.

Colin Kaepernick (21/43, 221 verges, 0 TD, 3 int, QB rating de 35.1) : Wow, c’est fou comme les QB ratings sont bas pour les recrues et à 35.1, Kaepernick remporte la palme. Le problème pour les Niners est que c’est encore mieux que le 33.0 du partant Alex Smith. D’ailleurs, les malheurs de Smith ont un impact sur leur jeune quart, puisque les entraîneurs doivent passer beaucoup plus de temps qu’ils ne le souhaiteraient à solutionner les maux de l’unité offensive partante de l’équipe. Kaepernick n’a donc pas pu profiter autant qu’espéré des conseils du nouveau pilote et guru des quarts-arrières, Jim Harbaugh. Son jeu n’est clairement pas à point, mais ce projet à long terme pourrait être appelé à prendre les reines de l’offensive du Frisco beaucoup plus rapidement que prévu.

Ryan Mallett (30/47, 300 verges, 1 TD, 1 int, QB rating de 80.1) : De voir ce choix de 3e ronde présenter les meilleures stats de ce groupe de recrues n’est qu’à moitié surprenant. Après tout, le talent n’a jamais fait défaut chez Mallett. Ce sont plutôt des problèmes d’attitude qui l’ont relégué dans les rondes médianes. A Boston, il devra prendre son mal en patience, car non seulement Tom Brady est le partant, mais le substitut Brian Hoyer conserve pour l’instant son poste de QB # 2. Alors, même si Mallett a montré son gros bras particulièrement à son premier match contre Jacksonville, ce n’est pas demain la veille qu’on le verra sur le terrain en situation de match.

Comme vous pouvez le constater, il semble improbable que les succès obtenus par Matthew Stafford et Sam Bradford à leur saison recrue seront dupliqués par un ou l’autre des recrues de la classe de 2011. Malgré cela, il sera intéressant de suivre la progression de ces jeunes espoirs afin de savoir dans quelques années quelles équipes auront fait les bons choix!

dimanche 28 août 2011

Les Miettes du Dimanche: petites nouvelles en vrac

Aqib Talib sera suspendu, Jordan Palmer libéré et plus...

-Il faut s'attendre à ce que Roger Goodell suspende Aqib Talib pour quatre matches. Le CB des Bucs a rencontré le commissaire mardi dernier pour discuter de son implication dans une fusillade en mars dernier. Talib va devoir marcher très droit à l'avenir car il est un bon candidat pour être banni à vie. Volte-face: Talib ne sera pas suspendu en 2011 car son procès aura lieu en mars 2012. Étonnant.

-Jim Caldwell, coach des Colts, semble avoir un petit shooter d'optimisme face au retour au jeu de Peyton Manning pour la semaine 1. L'équipe devra retirer le #18 de la liste physically unable to perform avant le 3 septembre pour éviter qu'il doive rater les six premiers matches. On a hâte de voir si Kerry Collins jouera lors du 4e match hors-concours pour enlever de la rouille.

-Les Bengals ont libéré le QB Jordan Palmer, frère de l'autre. Carson avait d'ailleurs évoqué la possibilité que les Tigrés fassent niaiser son jeuen frère avant de le libérer trop tard pour qu'il signe avec une autre équipe. C'est pas mal ça qui est arrivé.

-De bonnes nouvelles pour les Eagles: les WRs Jeremy Maclin et Steve Smith sont tous deux de retour à l'entrainement. Si les Aigles peuvent aligner ces deux-là avec DeSean Jackson et Jason Avant, watch out.

-Reggie Bush est possédé du démon depuis son arrivée à Miami et il travaille très fort pour commencer la saison en lion. S'il donne son 110 toute la saison et qu'il reste en santé, il pourrait nous faire ravaler nos propos négatifs à son endroit...

-Les Bengals ont récemment fait signer un contrat au vétéran TE Bo Scaife mais voici qu'il s'est blessé à l'épaule, possiblement pour la saison complète.

-Le match entre les Jets et les Giants a été déplacé à lunsi soir pour des raisons d'ouragan. La ville de New York a déployé de grands efforts pour protéger les citoyens, on a hâte de voir si Irene va frapper aussi fort que prévu.


vendredi 26 août 2011

Les Lectures Sanitaires 6VB, édition du weekend

Larry Fitzgerald, Ric Flair et le Michael Vick Blanc sont là pour bien débuter votre fin de semaine.

-Un article très fouillé sur la déchéance du lutteur Ric Flair. L'homme a toute une panoplie de problèmes, c'en est pathétique. Encore une fois, Grantland livre la marchandise.

-Don Banks de SI fait le tour des diverses « QB situations » de la ligue et nous dit quels substituts pourraient surprendre.

-À ce stade-ci, nous sommes nombreux à chercher des stats de joueurs pour nos divers repêchages de fantasy. Pour toutes les statistiques, on vous suggère le site Pro Football Reference, leplus complet qui soit. Ils ont aussi un bon article sur les chances de Larry Fitzgerald de battre le record de Jerry Rice pour le nombre de catches en carrière.

-Drew Magary propose son Hater's Guide du football collégial. Il a quelque chose de méchant à dire sur chaque équipe du Top 25.

-ESPN a suscité de la controverse avec un article intitulé "What if Michael white were White", surtout avec l'image qui accompagne le tout. Cette image montre un « Michael Vick blanc », style Madden. Une tempête dans un verre d'eau mais l'article mérite d'être lu.



Les Miettes du Vendredi: Kirk Morrison, Chris Johnson et plus...

Le vétéran Morrison se trouve une équipe, les négociations stagnent dans le dossier Johnson et plus...

-Les Bills ont fait signer un contrat au LB Kirk Morrison,un pas pire joueur étonnamment encore disponible. Morrison a joué à Jacksonville l'an dernier et il avait réussi cinq saisons consécutives de plus de 100 tackles avec les Raiders. Il donnera un coup de pouce au pitoyable Buffalo.

-Terrelle Pryor a signé un contrat de quatre ans avec les Raiders. Il a reçu un boni à la signature de 586 000$ et gagnera 375 000$ en 2011. On a bien hâte de voir ce que le jeune homme pourra faire.

-Il y a eu de nombreuses plaintes sur le gazon du Soldier Field au cours des dernières années. Plusieurs joueurs des Bears ont affirmé que la surface était inégale et dangereuse, demandant à la direction d'installer du gazon artificiel. L'équipe remplacera finalement la surface...par du nouveau gazon naturel. C'est ben pour dire. La direction croit visiblement que leur style robuste est mieux servi par une surface de jeu lente.

-On arrête pas le progrès: les Bucs ont intégré leur playbook sur des iPads, devenant la première équipe sans papier de la NFL. Une bonne initiative.

-Les négociations n'avancent guère entre Chris Johnson et les Titans. Selon CJ, les deux parties ne sont pas sur la même longueur d'onde et les pourparlers stagnent. Johnson demande apparemment plus de 10 M$ par année, ce qui est énorme pour un RB qui n'est même pas agent libre. Les Titans devront trouver un moyen de dénouer l'impasse sous peu car ils vont être faible en ta sans leur as porteur de ballon.

-Kerry Collins gagnera 4 M$ cette année comme backup de Peyton Manning. Les Colts n'ont jamais payé de sommes importantes pour leur QB #2 et s'ils allongent l'argent cette fois-ci, c'est qu'ils savent qu'ils ont besoin d'aide. L'hyperventilation doit commencer à Indy.



jeudi 25 août 2011

Votre Sélection-Télé, pré-saison

Encore une fois, il y a plusieurs rencontres diffusées cette semaine. En plus, le 3e match hors-concours est toujours le plus intéressant.

Traditionnellement, les équipes de la NFL alignent leurs partants pendant une bonne partie du match #3 et ouvrent davantage le playbook. C'est donc généralement un avant-goût de ce qu'on verra en saison régulière.

-Jeudi 24 août

TSN, 20h: Washington à Baltimore

-Vendredi 25 août

CBS, 20h: Green Bay à Indianapolis

-Samedi 27 août

CBS, 20h: Nouvelle-Angleterre à Detroit

NBC Seattle, 21h: Seattle à Denver

-Dimanche 28 août

NBC, 20h: Nouvelle-Orleans à Oakland

Jerry Richardson n'aime pas les tatous et les piercings

Le proprio des Panthers était en entrevue avec l'excellent Charlie Rose plus tôt cette semaine et il nous a fait part de ses rencontres préliminaires avec Cam Newton. Old. School.

mercredi 24 août 2011

Les Choix du Parieur: les Over/Under de la NFC

Après l’AFC la semaine dernière, c’est maintenant le temps de vider ses fonds de poches sur la NFC. Cette conférence contient le meilleur et le pire de la NFL, enrobé de grosses questions et de projets à long terme.

Les cotes, encore une fois, sont établies selon le casino MGM Grand qui publie ses lignes générales sur son site web. Bien sûr, les fluctuations sont très possibles en fonction du site sur lequel vous aller choisir d’effectuer vos paris.

NFC EST

New York Giants: 9.5 victoires

Les G-Men font les manchettes depuis la fin du lock-out et rarement pour les bonnes raisons: Problèmes de contrats, Hold-Outs de joueurs vedettes, mauvaises signatures, blessures, Eli Manning qui a huit ans d’âge mental, etc. Je ne me risque pas trop alors en mettant un vieux deux sur le fait que les Giants connaitront une mauvaise saison et ne seront pas du tout dans le portrait des séries. UNDER

Dallas Cowboys: 9 victoires
C’était peu reluisant l’an dernier mais l’espoir est encore vivant chez les Cowboys, mine de rien. Je n’aime toujours pas Tony Romo pour les prises de décisions et j’ai encore des doutes sur les capacités de Felix Jones mais il y a des gros joueurs d’impact à Dallas et ils pourraient faire de belles choses. Par contre, neuf victoires c’est beaucoup et comme je ne suis pas encore vendu, je les vois plus avec une fiche de 8-8, donc UNDER.

Philadelphia Eagles: 10 victoires
Le Dream Team nouveau genre est sur toutes les lèvres depuis le retour de la NFL et peut-on vraiment blâmer les sportifs de salons de mettre de la valeurs dans autant de potentiel? 10 victoires, ça gagne la division et même si Vick ne joue pas les 16 matchs je vois mal les Eagles en échapper autant, surtout dans la NFC Est qui est pas mal acquise dans leur cas. OVER.

Washington Redskins: 6.5 victoires
Je suis peut-être fou mais quand une situation parait aussi désastreuse sur papier j’ai toujours envie de mettre une petite somme derrière juste au cas. Oui Shanahan est vieux, Rex Grossman/John Beck n’est pas fiable et pas mal toute l’organisation est brouillonne mais, 6,5 victoires c’est rien du tout. Les Redskins pourraient brouiller les cartes quand les enjeux n’y seront plus. Alors, pour l’amour du risque, OVER avec une fiche de 7-9 qui sera quand même la pire de la division.

NFC NORD

Green Bay Packers: 11.5 victoires
Les champions reviennent avec sensiblement la même équipe, sans les blessures. En plus, ils semblent travailler sur une offensive ‘no huddle’ que personne dans la NFL ne pourra contenir à moins d’avoir des armes blanches dans leur jack-strap. Elle sera belle cette saison à Green Bay et encore une fois, Aaron Rodgers sera dans la course pour le MVP. OVER

Chicago Bears: 9.5 victoires
Je suis déchiré par rapport aux Bears. L’an 2 de l’offensive Martz devrait produire de belles choses mais ils sont dans une division difficile et Jay Cutler n’est pas encore fiable à mon avis. Neuf victoires c’est pas mal ce que je donne aux Bears qui manquent encore de mordant et c’est le ,5 de trop qui me force à aller dans ce sens. UNDER

Detroit Lions: 7.5 victoires
SLEEPER ALERT, moi j’embarque dans le hype autour des Lions cette année. Les morceaux sont presque tous là, ils doivent juste demeurer en santé. C’est cette année qu’on va savoir ce que Matthew Stafford a dans le ventre et Calvin ‘Megatron’ Johnson est du pour jouer une année complète. Moi j’y crois, et vous? OVER

Minnesota Vikings: 6.5 victoires
Quoi faire avec les Vikings? Nouveau quart, nouveau système, même pièces vieillissantes et le meilleur porteur de ballon de la NFL. Y’a beaucoup de bon et beaucoup de doutes chez les mauves cette saison mais quand même, 6,5 victoires c’est bien peu même avec beaucoup de doutes. Le Purple Jesus ne peut pas tout faire seul mais, il peut quand même en faire beaucoup. OVER

NFC SUD

New Orleans Saints: 10 victoires
Après un bon gros coup de balai, les Saints ne sont plus les favoris pour remporter la NFC Sud et j’ai l’impression que ça va motiver Sean Payton. Drew Brees a lancé des interceptions en vrac l’an passé et on espère que les ajustements de la saison morte seront positifs. Aussi, l’ère de Reggie Bush est officiellement terminée mais verra-t-on celle de l’ancien Heisman Mark Ingram débuter? Soyons optimistes…OVER

Atlanta Falcons: 10.5 victoires
Les Falcons ont fait beaucoup de bruit lors du dernier repêchage et la direction est clairement en mode ‘win now’ avec les effectifs en place. Le succès ne sera pas éternel avec la formule actuelle mais, pour cette année, la sauce devrait prendre. Matt Ryan sera un ‘dark horse’ pour le MVP cette année si ses receveurs ne le laissent pas tomber. OVER

Tampa Bay Buccaneers: 8.5 victoires
Les Bucs ont surpris pas mal tout le monde l’an passé avec les performances dramatiques de Josh Freeman et le projet LeGarette Blount mais cette année, la barre est haute. Trop haute si vous voulez mon avis. La division est coriace et la NFC en général offrira du fil à retordre aux Bucs. Ils vont connaître une bonne saison, pleines de promesses, mais pas 9 victoires. UNDER

Carolina Panthers: 4.5 victoires
Cam Newton sera derrière le centre pour l’ouverture, advienne que pourra. On n’espère pas grand chose des Panthers mais honnêtement, 5 victoires c’est rien dans la NFL. Avec leur jeu au sol, ils peuvent surprendre n’importe quelle équipe au moins une fois et tout le monde connait ses bons jours. Pour l’amour du risque et surtout parce que ça ne peut pas être pire que l’an passé. OVER

NFC OUEST

Seattle Seahawks: 7 victoires
Tarvaris Jackson, sérieusement? Pete Carroll a probablement viré toute une brosse au printemps et ses plans de reconstruction des Seahawks en sont une preuve tangible. Des gros contrats dans les mauvaises mains, ça sent l’année de misère. UNDER

St. Louis Rams: 7 victoires
Les Rams feront les éliminatoires et gagneront la division, vous pouvez pariez là-dessus les yeux fermés. L’offensive sera surprenante et Mc-Josh viendra donner du piquant à Sam Bradford qui a connu une bonne saison recrue vu les circonstances médiocres à St-Louis. Mike Sims-Walker sera surprenant avec une offensive créative autour de lui et je vois les Rams avec neuf victoires, facilement. OVER, deux fois plutôt qu’une.

San Francisco 49ers: 8 victoires
Savez-vous si les 49ers vont ouvertement le dire qu’ils veulent saboter la saison pour repêcher Andrew Luck l’an prochain? On s’entend que ce n’est pas très subtil comme approche. Qui plus est, leur seul joueur fiable (Frank Gore) ne veut même plus jouer pour eux et à moins que Patrick Willis commence a marquer des touchés défensifs à tous les quarts, les Niners n'iront nul part. UNDER

Arizona Cardinals: 6 victoires
L’an un du projet Kevin Kolb et moi je vous le dis tout de suite qu’il va jouer 12 matchs, maximum. Peut-il en gagner sept sur les 12? Peut-être bien, je suis curieux et je vais donner la chance au coureur mais ne mettez pas votre maison comme garantie sur ce pari, c’est bêtement risqué pour rien. OVER par un poil.

-Article écrit par Stéphane "In the Chips" Morneau-

Kerry Collins se joint aux Colts

Le vétéran sort de la retraite pour potentiellement remplacer Peyton Manning.

Le proprio Jim Irsay en avait parlé, c'est maintenant fait: les Colts ont acquis un vétéran backup. L'hypothèse que Peyton Manning rate le début de saison est donc de plus en plus plausible. L'équipe n'était pas à l'aise de commencer la saison avec Dan Orlovsky et Curtis Painter comme quarts, on comprend ça. Collins n'aura pas beaucoup de temps pour assimiller le playbook mais au moins il a de l'expérience.

L'ami Kerry aura 39 ans en décembre et il a joué 196 matches dans la NFL. Il a connu d'excellents moments avec les Giants entre 2000 et 2003 et il a eu un souibresaut de compétence avec les Titans en 2008. L'an dernier au Tennessee il a pris part à 10 matches, amassant 1823 v, 14 TD et 8 INT.

Son arrivée augmentera sensiblement les chances de victoires des Colts en cas dMabsence temporaire de Manning. C'est pas le jackpot comme remplaçant mais à ce stade-ci du camp, difficile de faire mieux.

Les Miettes du Mercredi: Lawrence Timmons, Larry Johnson et plus...

Gros contrat pour Timmons, LJ se trouve un nouvel emploi et plus...

-Le secondeur Lawrence Timmons a signé un contrat de 5 ans d'une valeur de 50 M$. On ne connait pas encore le montant garanti. Timmons a quatre ans d'expérience dans la NFL et il n'a que 25 ans. On parle donc d'un joueur qui a fait ses preuves mais qui pourrait encore s'améliorer, ça devrait être une bonne signature pour le Pittsburgh. Timmons a réussi 135 tackles (8e dans la ligue), 3 sacks et 2 INT en 2010.

-Les Dolphins ont fait signer un contrat au vétéran RB Larry Johnson. LJ a 32 ans et il n'a pas eu de saison de 1000 v. depuis 2006 mais il dit se sentir comme s'il était dans la vingtaine. Il a porté le ballon cinq fois pour deux verges en 2010 avec les Redskins. On lui souhaite bonne chance.

-Les Ravens ont fait signer un contrat de deux ans au vétéran OT Bryant McKinnie. Celui-ci quitte donc les Vikings après neuf saisons. Il devrait jouer au poste de RT, à moins que les Oiseaux Mauves ne trouvent que Michael Oher n'apprend pas assez vite à gauche.

-Le DT Marvin Austin, deuxième choix des Giants en avril, s'est déchiré un muscle de la poitrine et sa saison est fort probablement terminée. Comme Prince Amukamara (CB) est sur le carreau pour environ 6 semaines encore, les G-Men se retrouvent sans leurs deux premiers choix.

-Le QB Brodie Croyle, anciennement des Chiefs, serait sur le point de signer un contrat avec les Cardinals. Le deux backups de l'Arizone (John Skelton et Max Hall) sont blessés et ça va prendre quelqu'un pour boucher le trou. On a l'impression que Croyle est meilleur que Skelton et Hall, il va peut-être s'enraciner avec les Cards.

-Ça va de mal en pis pour Tim Tebow. À moins d'un revirement majeur, il sera le QB #3 des Broncos et Michael Silver de Yahoo cite des sources à l'intérieur de l'organisation qui trouvent que la recrue Adam Weber est meileur que Tebow. Yikes. Encore une fois, il faut rappeler que le Jesusback était vu comme un projet à long terme quand il a été repêché...



mardi 23 août 2011

Ce qu’on a appris des deuxièmes matches pré-saison

Nous voici à mi-chemin du calendrier préparatoire. Plusieurs batailles sont en cours dans les divers camps d’entrainement et voyons ce que la seconde semaine d’activités hors-concours nous a permis d’apprendre.

Les dangers de la sur-analyse : S’il y a une chose à retenir des rencontres de jeudi, c’est justement de ne pas trop tirer de conclusions sur la pré-saison, une excellente leçon que nous allons évidemment ignorer! N’empêche, les Bucs et Josh Freeman semblaient déjà prêts pour septembre la semaine dernière contre KC, mais ils ont été pulvérisés par des Pats pour qui tout semblait fonctionner. D’ailleurs, si les journalistes de Boston s’inquiétaient des performances de leur QB au camp, ils sont maintenant rassurés, Brady fut phénoménal. A Pittsburgh, la défensive a rebondi après une contre-performance face aux Redskins et c’est Mike Vick, impérial la semaine dernière, qui en a payé le prix. Toutefois, aucune organisation ne s’en fait moins avec la fiche en parties préparatoires que les Colts. Défaits de nouveau jeudi, ils cumulent maintenant une pitoyable fiche de 4 victoires et 22 revers en août depuis 2005, ce qui ne les a pas empêchés de récolter 5 titres de division en 6 ans. Cela dit, si Peyton Manning doit s’absenter, les défaites en matchs hors-concours pèseront plus lourd sur la formation de l’Indiana et ses partisans.

L’offensive du Pack est prête : Déjà dévastatrice l’an dernier, l’attaque des champions du Super Bowl devrait l’être encore plus cette saison avec les retours de Jermichael Finley (TE) et Ryan Grant (RB). Aaron Rodgers n’a pas poussé la machine trop fort, ne disputant qu’un total de 4 séries offensives en 2 rencontres jusqu’à maintenant. Il a toutefois rapidement retrouvé ses repères avec son receveur principal Greg Jennings, complétant cette passe en sa direction pour le majeur. Le duo avait réalisé le même exploit la semaine dernière. Ça promet! Dans cette partie, soulignons l’attrapé de la semaine, une autre pièce d’anthologie gracieuseté du nouveau multimillionnaire, Larry Fitzgerald.

Cleveland Rocks!! : Le règne de Colt McCoy sur la planète NFL est-il sur le point de débuter? Bon ok, probablement pas. N’empêche que le QB du Brun connait une pré-saison exceptionnelle, à laquelle il a ajouté 3 passes de touché vendredi soir contre les partants défensifs du Détroit. Pas mal pour une seule demie de travail! Après 2 semaines « d’agace-football!! », McCoy domine la NFL tant pour les majeurs (4) que pour le QB rating (un fabuleux 132.6). Par contre, à ceux qui seraient tentés d’y accorder une trop grande importance, nous rappellerons que Jake Delhomme était dans la même position à cette date l’an passé. Pas très probant comme exemple n’est-ce-pas? Sauf qu’en tenant compte des nombreux doutes exprimés publiquement par l’état-major du Brun à son endroit, la performance de McCoy lui permet au moins de solidifier son rôle de partant. C’est déjà ça de pris!

C’est la galère à Seattle : Honnêtement, c’est difficile d’éprouver de la sympathie pour les Seahawks. Ils devaient savoir ce qu’ils faisaient en embauchant l’exécrable Tavaris Jackson et en le nommant partant. Ce n’est donc pas une surprise de voir Jackson remplir son mandat avec la même efficacité que Sam Hamad gère son ministère. Confronté à son ancienne équipe, il n’a amassé que 75 verges de gains aériens en première demie, en plus de voir une de ses passes imprécises être interceptée et ramenée pour un touché. Évidemment, le QB n’est pas le seul responsable : la O-Line est une passoire et les receveurs échappent les passes à un rythme alarmant. L’addition de tous ces points négatifs explique que Jackson et les autres partants des éperviers des mers n’ont amassé aucun point en 8 séries offensives jusqu’à maintenant. Dans leur cas, nous pouvons probablement oublier la prudence habituellement de mise à ce stade-ci et conclure que c’est révélateur de ce qui s’en vient. N’ayant pas d’autres options, Pete Carroll prône la patience.

La défensive des Saints en arrache encore : La refonte de la défensive, particulièrement contre la course était la priorité # 1 de l’équipe durant la saison morte. Après un début probant contre une opposition plutôt faible à San Francisco, les Saints ont mal paru samedi soir dernier alors que les Texans leur ont littéralement passé sur le corps. 323 verges, 19 premiers jeux et 24 points, ce fut le bilan, non pas de la rencontre, mais de la seule première demie texane. Arian Foster (47 verges et 2 TD) et Ben Tate (95 verges et 1 TD) devaient se penser de retour dans une partie d’école secondaire. En tout, la Nouvelle-Orléans aura concédée 208 verges au sol sur 34 jeux lors de la rencontre. Gênant. Des ajustements rapides seront nécessaires, car N’Awlins a rendez-vous avec l’attaque explosive des champions du Super Bowl en lever de rideau avant de revoir de nouveau les Texans à la fin septembre.

En passant poolers, est-ce que les performances de Ben Tate au camp font douter ceux qui repêchent Foster très, très tôt dans leurs Fantasy? Tate est un 2e choix de l’encan 2010 en qui Houston fonde beaucoup d’espoir. Il aura sa part de ballons.

Plaxico, Plaxico, Plaxico : Tous connaissent son histoire, c’est Mike Vick sans les pitous. De héros du Super Bowl à un séjour de 2 ans derrière les barreaux pour s’être tiré dessus par accident, tout seul comme un grand, en traînant une arme chargée dans un bar. Pour définir le mot imbécile dans le dictionnaire, il y aura sa photo. Par contre, la stupidité n’est absolument pas un détriment au succès sur le gridiron. Les exemples sont nombreux et si on regarde sa première sortie préparatoire, Plaxico Burress pourrait bien ajouter son nom à la liste. Trois attrapées, 66 verges dont ce touché sur 26 verges, le tout en une seule demie de travail, voilà qui est prometteur. Les débats entre le vert et le bleu risquent de faire rage dans la grosse pomme, surtout que le mauvais sort semble s’acharner sur la tertiaire des Giants qui ont subi un dur coup avec la perte pour la saison du CB vedette Terrel Thomas ce lundi. Les 2 rivaux New-yorkais s’affronteront en décembre…

Les bombes! En se donnant rendez-vous pour une autre chronique qui suivra les troisièmes parties préparatoires la semaine prochaine, terminons ce texte en beauté avec quelques bonbons, soit des longs jeux! D’abord, soulignons le bel effort du 3e WR des Falcons Harry Douglas qui a transformé la courte passe de Matt Ryan en touché de 76 verges. Puis, même s’il ne fut que très ordinaire pour le reste de la rencontre, c’est sur ce bijou de 83 verges de Sam Bradford que je vous souhaite une bonne semaine !

-Article écrit par JR-

Les Miettes du Mardi: Joe Thomas, Taylor Mays et plus...

Thomas frappe le gros lot, Mays passe aux Bengals et plus..

-Joe Thomas (LT, Browns) ne jouera peut-être jamais dans un match de séries éliminatoires mais au moins il va être riche en ostie. Il vient de signer un contrat de sept ans, 84 M$ avec le Brun. L'entente comprend un montant garanti de 44 M$. Thomas n'a pas raté un match en quatre ans de carrière et il a pris part à quatre Pro Bowls. Il est très bon. Malheureusement, les Browns ont une fiche de 24-40 depuis son arrivée à Cleveland.

-Le demi de coin Terrell Thomas des Giants s'est déchiré l'ACL hier contre les Bears, sa saison est terminée. Thomas a entrepris 15 matches l'an dernier, réussissant 5 interceptions. Il allait être agent libre à la fin de la saison, c'est toujours poche de se blesser dans ce temps-là. Lourde perte pour le NYG.

-Tim Tebow est en voie de devenir le quart-arrière #3 à Denver et il commence à y avoir des rumeurs voulant que les Broncos songent à le libérer ou l'échanger. On se calme, s'il-vous-plait. On veut bien croire que la nouvelle administration du club n'a pas d'attache envers le Jesusback, il demeure un chois de premier tour et ces gars-là méritent une vraie chance. Tebow a pris part à 9 matches l'an dernier, ne lançant que 82 passes pour l'équipe toute croche de Josh McDaniels. S'il passe la saison 2011 au complet sur le banc on verra mais il serait imprudent pour les Broncos de s'en départir trop vite. En plus, Dieu pourrait se fâcher contre les Broncos. Regardez ce qui est arrivé aux Cardinals quand Kurt Warner s'est retiré...

-Les 49ers ont échangé le safety Taylor Mays aux Bengals. Le jeune homme était très bien vu après avoir été sélectionné en 2e ronde par les Niners l'an dernier mais il s'est écrasé assez vite. Les Bengals ont donné un choix de repêchage encore inconnu en retour de ses services. Les Tigrés avaient déjà fait l'acquisition des ex-Niners Nate Clements (CB) et Manny Lawson (LB) au cours de la saison morte. Une défensive bâtie autour d'anciens 49ers, ça promet.

-Suite aux incidents violents qui ont marqué match Raiders-Niners du weekend, l'organisation du SF a décidé de mettre fin au tailgate party aussitôt que le match commence. Ils ont aussi demandé à la ligue de ne plus tenir de match contre les Raider à chaque pré-saison, comme c'était la tradition. On seconde ces deux idées. C'est clair que les gens qui continuent le tailgate une fois le match commencé sont juste là pour se saouler la gueule...

-Aqib Talib et Kenny Britt devraient passer dans le bureau du commissaire Roger Goodell aujourd'hui et les deux malfrats peuvent s'attendre à de coquettes supensions. Talib est accusé de voies de fait armé contre l'ex-chum de sa soeur (le procès n'a pas encore eu lieu) tandis que Britt a résisté à son arrestation, troublé la paix dans un lave-auto et falsifié son permis de conduire. On suggère d'interdire à Britt de conduire, mettons. Goodell a l'air pas mal cocky depuis la fin du lockout, on prédit six matches de suspensions pour ces deux morons.


lundi 22 août 2011

Terrelle Pryor repêché par les Raiders

Les Silver and Black misent un choix de troisième tour sur l'ancien QB d'Ohio State lors du repêchage supplémentaire.

Quand on y pense, c'est un dénouement tout à fait logique. Pryor a un bras puissant, il court vite et il a des problèmes avec l'autorité, un parfait Raider. Al Davis doit être drôlement content. En plus, on ne peut pas dire que les Raiders sont en voiture côté quart-arrières. Jason Campbell demeure erratique tandis que Trent Edwards et Kyle Boller ne sont guère que d'honnêtes substituts. Suite à ce choix, les Raiders se retrouvent sans choix de 2e, 3e ET 4e ronde en 2012, un autre exemple de la saine gestion qui prévaut à Oakland.

Pryor a complété 65% de ses passes avec les Buckeyes l'an dernier, amassant 2772 v et 27 touchés contre 11 interceptions. Il a aussi couru 135 fois pour 754 v et 4 touchés. Des belles stats. On rappelle que le jeune homme avait quitté OSU suite à des allégations voulant qu'il ait utilisé hit voitures différentes au cours de son séjour à l'Université. Il aurait aussi fait des milliers de dollars en signant des articles souvenirs, ce qui est proscrit par la NCAA. Le coach Jim Tressel a démissionné suite à cette enquête et Pryor a préféré quitter le collégial plutôt que de retourner à OSU où il aurait assurément été suspendu. La NFL a tergiversé longtemps avant de le rendre éligible au repêchage supplémentaire, ne voulant pas créer un précédent lorsqu'un joueur quitte la NCAA prématurément pour éviter des sanctions. Il est donc suspendu par la NFL jusqu'à la semaine 6, ne pouvant même pas pratiquer d'ici-là. On ne devrait pas le voir sur un terrain de la NFL cette saison mais avec les Raiders on ne sait jamais.

Aucun autre joueur n'a été sélectionné lors du repêchage supplémentaire. Les joueurs suivants deviennent donc tous agents libres: Torez Jones (DE, Western Carolina), Caleb King (RB, Georgia), Keenan Mace (DE, Lindenwood), Mike McAdoo (DE, North Carolina) et Tracy Wilson (DE, Northern Illinois)

Source: ESPN

Les lectures sanitaires 6VB, édition du lundi

En vedette: les meilleurs joueurs de l'histoire du supplemental draft, les collectionneurs de souvenirs sportifs et Hunter S. Thompson.

-Bill Simmons a visité le National Sports Collectors Convention et il partage ses découvertes avec nous. Tout un monde que celui des collectionneurs...

-Mike Tanier a disséqué le texte de la nouvelle convention collective. Ce n'est pas super divertissant apparemment.

-Will Leitch nous explique qu'on est chanceux d'avoir Rex Ryan. On commence à être d'accord avec lui.

-Dan Shaugnessy de SI nous avertit que les Pats vont être super forts en 2011. Shaugnessy vient de Boston, méfiez-vous.


-Une galerie-photo des meilleurs joueurs sélectionnés lors du supplemental draft. Un bien drôle de groupe de joueurs.

Hors-Sujet

-Le site Nerve nous fait revivre les moments les plus gonzo du regretté Hunter S. Thompson, un de nos favoris.

-De désopilantes vieilles pubs de cigarettes, du temps où c'était bon pour la santé.




Alerte au faux Brett Favre

Cet homme qui, avouons-le, ressemble passablement à Brett Favre, s'est pointé à Green Bay jeudi dernier en se faisant passer pour le #4. Il a signé des autographes lors de l'entrainement des Packers et a répéré le cirque dans deux sports bars par la suite. He he. Alors méfiez-vous si vous rencontrez le Brett au Rigolfeur de Repentigny ou aux Galeries de la Capitale, c'est probablement un faux.

Les Miettes du Lundi: Frank Gore, Jim Irsay et plus

Gore dans une impasse dans sa quête d'un nouveau contrat, Irsay ravive le cauchemar Favre et plus...

-Les 49ers sont en négociations de contrat avec Frank Gore mais les deux parties seraient bien loin de s'entendre et le concept d'un échange commence à être mentionné. Gore entreprend la dernière année de son contrat, il doit gagner 4.9 M$ en 2010. Le vétéran RB voudrait gagner autant d'argent que DeAngelo Williams (43 M$ sur 5 ans avec 21 M$ garantis), ce qui est beaucoup. C'est la coutume de renégocier les contrats qui entrent dans leur dernière année, on verra bien ce que ça donnera.

-C'est aussi l'impasse dans les négos entre Chris Johnson et les Titans. CJ veut être le joueur offensif le mieux payé de la NFL et le nouveau contrat de Larry Fitzgerald ne calmera pas ses appétits. Malheureusement pour Johnson, les porteurs de ballon font simplement moins d'argent que les receveurs de passes. That's just the way it is. La grève de Johnson pourrait vraisemblablement lui faire rater le début de la saison.

-Le match Raiders-49ers de samedi soir fut le théâtre d'incidents disgracieux ente partisans des deux équipes. Une jeune homme de 24 ans est dans un état critique à l'hôpital après avoir été battu dans les toilettes et deux autres jeunes se sont fait tirer dessus dans le parking. Le gars qui s'est fait battre dans les toilettes portait un t-shirt «Fuck the 49ers» dans le stade des Niners, c'est ce qu'on appelle courir après le trouble.

-Tout indique que Cam Newton sera le partant des Panthers lors de leur match d'ouverture. Jimmy Clausen a eu l'occasion de se faire valoir lors du deuxième match hors-concours de l'équipe mais celui-ci n'a pas pu faire mieux que Newton, le poste irait donc par défaut au 1e choix global. On a vu de nombreux QBs recrues se mériter des jobs de partants dès leur début de carrière mais il y avait plus de doutes face à Newton car il n'arrive pas d'une attaque pro-style.

-Le proprio des Colts Jim Irsay continue à faire des siennes sur Twitter. Hier il tweetait qu'il se trouvait à Hattiesburg, Mississippi, ville natale de Brett Favre. Pas mal tout le monde a conclu qu'il faisait une farce mais si Peyton Manning n'est pas prêt à débuter la saison...Misère.

dimanche 21 août 2011

Méga-contrat pour Larry Fitzgerald

Selon ESPN, les Cardinals sont sur le point de s'entendre à long terme avec leur vedette offensive.

Adam Schefter rapport que Fitz sera très bientôt l'heureux détenteur d'un contrat de 8 ans d'une valeur maximale de 120 M$. Le tout serait assorti d'un mirobolant 50 M$ d'argent garanti. C'est tout un contrat et le clan Fitzgerald a encore une fois réussi à faire la barbe aux Cards. Lors de la signature du contrat de précédent, l'agent de Fitzgerald avait réussi à faire inclure une clause interdisant à l'équipe d'affubler Larry du franchise tag, une manœuvre inusitée qui s'avère extrêmement payante aujourd'hui. Il y a juste une équipe de zoufs comme l'Arizone pour se faire poigner de la sorte.

L'arrivée de Fitzgerald à Phoenix en 2004 a fait passer les Cards de risée de la ligue à champions de la NFC, un scénario impossible il n'y a pas si longtemps. Kurt Warner et Anquan Boldin ont eu leur gros mot à dire mais Fitz est simplement le meilleur joueur de la longue histoire de la franchise. Son départ aurait été fatal pour la crédibilité de l'équipe et la direction a bien fait de surfer sur la vague de bonne volonté causée par l'arrivée de Kevin Kolb.

samedi 20 août 2011

Les Colts envisagent de jouer sans Manning

À trois semaines du début de la saison, le QB vedette n'a toujours pas commencer à pratiquer...

Manning est toujours entrain de récupérer d'une opération au cou et il devient de plus en plus plausible qu'il rate un premier départ en carrière. Le proprio des Colts Jim Irsay disait sur Twitter que l'équipe était en train d'évaluer ses options dans le cas où Manning devrait rater des matches. Il a même demandé aux fans de lui donner des suggestions de quart à acquérir. Les Colts n'ont jamais investi pour avoir un backup convenable et après la longue époque Jim Sorgi, les substituts actuels sont Dan Orlovsky et Curtis Painter. Ces deux gars n'inspirent aucunement confiance et il ne reste guère de QBs intéressants sur le marché des agents libres. Et trois semaines, c'est bien peu pour apprendre une offensive. Une situation à suivre...

vendredi 19 août 2011

Osi Umeniyora décide de se faire opérer…

Après avoir mis fin à sa dispute contractuelle, le DE de Giants opte pour le bistouri.

On entend quasiment la direction des Giants sacrer jusqu’ici. Osi était impliqué dans un bras de fer financier avec l’équipe au cours des deux dernières saisons mortes et il s’était rapporté au début de la semaine, ayant probablement reçu l’assurance que l’équipe lui donnerait un petit bonus.

Voilà donc qu’il a subi aujourd’hui une opération arthroscopique pour faire un petit ménage dans son genou droit. On parle d’une convalescence d’environ 3 à 6 semaines, selon les sources. Osi aurait franchement pu subir cette opération durant la saison morte mais son désir de manquer le camp d’entrainement est visiblement très puissant. Il faut s’attendre à de sérieux grincements de dents autour de cette histoire. Le délais de convalescence suscite déjà de la controverse