mercredi 30 juin 2010

Les Lectures sanitaires 6VB, édition du mercredi

On vous refile des bons time-wasters pour votre lunch dont la machine à créer des noms brésiliens et l'étrange histoire d'un ancien joueur de la NCAA qui a mal tourné.

-Un journaliste de Dallas a passé les noms des joueurs des Cowboys dans la machine à créer des noms de joueurs brésiliens et les résultats sont l'fun à lire. Cependant, vous vous devez de jouer avec la machine à noms brésiliens, c'est fantastique. Votre humble serviteur Nick T. insiste maintenant pour se faire appeler Nicolito...Mak a cepnedant le meilleur nom brésilien: Mai Khoosa.

-Steve Corkran du Contra-Costa Time nous rappelle que les Raiders avaient offert le poste d'instructeur-chef à Sean Payton en 2005...

-Tim Graham d'ESPN et Bill Barnwell de Football Outsiders (un de nos préférés) choisissent divers Over/Under dans l'AFC Est pour 2010. Très intéressant à lire.

-Madden 11 a un nouveau rating: le swagger, commandité par Old Spice. Oui monsieur.

-ESPN nous offre une bonne série d'articles où ils déterminent la meilleure édition de chaque franchise de la NFL. Pour les Texans c'est un peu plate mais pour les Cowboys ou les Steelers, c'est un bon débat.

-Dans un même ordre d'idées, les Football Outsiders entreprennent un grand projet: classer les 100 meilleurs équipes de football collégial des 100 dernière années!

-L'étrange histoire de Boubacar Cissoko qui est passé de CB partant pour Michigan à criminel invétéré en bien peu de temps...

Les Miettes du Mercredi: Cedric Benson, Flozell Adams et plus...

Benson dans le trouble, Adams visite les Steelers et plus...

-Cedric Benson (RB, Bengals) a été arrêté hier à Austin et il sera accusé de voies de fait pour avoir frappé un employé de bar au visage il y a un un mois. Benson aurait été expulsé d'un bar suite à une dispute qui l'a laissé avec une lèvre fendue. Une fois à l'extérieur, il aurait protesté son expulsion, frappé un employé en pleine face. Benson dit être une victime dans toute cette histoire, on verra bien.Le porteur de ballon avait déjà été arrêté deux fois pour ivresse au volant en 2008 et pour entrée par effraction lorsqu'il jouait pour l'Université du Texas. Cette nouvelle affaire est somme toute mineure mais prouve qu'on peut toujours s'attendre à ce que l'ami Cedric se mette dans le trouble.

-Les Steelers commencent à étudier les possibilités pour remplacer leur RT Willie Colon, perdu pour la saison. Ils ont reçu la visite de vétéran Flozell Adams, 35 ans, pour voir s'il ferait l'affaire. Flozell a été libéré par les Cowboys il y a quelques mois et il cherche visiblement un endroit idéal pour terminer sa carrière. Pittsburgh risque d'être un bon fit, il pourrait être partant comme RT ou LT la saison prochaine et potentiellement être réserviste par la suite.

-Les Jets se cherchent un quart-arrière substitut et ils regarderaient apparemment du côté de JaMarcus Russell. On n'y croit pas...Mark Brunell demeure une bien meilleur option malgré ses 56 ans.

-Dans le même ordre d'idée, les Redskins seraient intéressés à faire acquisition du WR Vincent Jackson des Chargers. Celui-ci s'apprête à faire la grève pour obtenir un nouveau contrat et comme Dan Snyder excelle pour donner de gros contrats, ils sont faits pour s'entendre.

-On termine avec ce clip qui nous montre les Bears de 1984 qui utilisent une variation du wildcat avec nul autre que Walter Payton derrière le centre! Très intéressant, on adore voir des extraits de vieux matches. Merci au site Smart Football.


mardi 29 juin 2010

Coupe du Monde 2010: huitièmes de finales jour 4

L'Espagne vient à bout de ses voisins portugais grâce à David Villa!

-Paraguay 0, Japon 0 (le Paraguay gagne en penalties)-

-Avouons-le, à ce stade de la compétition ce match ne suscite pas les passions. Le gagnant va probablement aller se faire planter par l'Espagne ou le Portugal et on oubliera leur présence au Mondial. Les deux équipes ont toutefois démontré un niveau de jeu tout à fait acceptable au premier tour alors on peut espérer un bon match.

-La qualité de l'image HD ne nous a pas épatés plus qu'il faut depuis le début de la Coupe du Monde. C'est toujours un peu foncé à notre goût. L'image est plus belle lors des matches de la Premier League à Sportsnet.

-Le match débute avec un bon rythme, les deux équipes semblent avoir des stratégies axées sur l'attaque.

-Le Paraguay tente des passes pas mal longues en territoire japonais, ça risque de payer éventuellement mais pour le moment ça donne des attaques décousues.

-En voyant Abe, le #2 du Japon, on comprend pourquoi les Asiatiques portent rarement une barbe. Ça leur fait pas bien.

-Le Paraguay ne compte que 6,3 millions d'habitants, un autre pays moins populeux que le Québec qui s'illustre au Mondial. On persiste à croire que le Canada pourrait se forcer un peu. En plus, 1 million de Paraguayens vivent avec moins de 2$ par jour alors ça doit pas faire des gros budgets de soccer.

20e- Belle chance pour Lucas (PAR) qui force le gardien Kawashima a sortir de son filet pour faire l'arrêt. Le Paraguay a pas mal tout le temps le ballon et ça commence à paraître.

-Tout de suite après, Matsui dévisse une garnotte sur la barre transversale sans avertissement. Beau tir et première chance du Japon.

-La capitale du Paraguay, vite sans regarder? Asunción. Nous non plus on le savait pas.

-Le Japon a investi la zone paragaie vers la 33e minute sans vraiment obtenir de vraie chance de marquer.

-39e: Honda rate une belle chance du haut de la boite. Son tir passe à gauche du filet.

-0-0 à mi-chemin mais ce fut une première demie divertissante. Ça promet pour la suite. La Paraguay a dominé la possession 63/37 mais n'a qu'un tir cadré contre trois pour les JAP..

-Ouf, Ortigoza a bien failli marquer mais il y avait trop de défenseurs autour de lui et il a fini par prdre le ballon.

-Les contre-attaques paraguayennes se font nombreuses et dangereuses. Riveros met une belle tête sur le filet mais le gardien réussit l'arrêt

-En début de deuxième demie, c'est All-Paraguay All the time. Les Japonais n'ont jamais le ballon mais ils tiennent le coup.

-71e: corner pour le Japon, raté mais ça faisait changement...

-Cette séquence a réveillé les Japonais et les deux équipes se mettent à attaquer davantage mais toujours sans succès. Dès la 75e minute, ça commençait à sentir la prolongation.

-On a vraiment eu droit à du soccer offensif pendant les 15 dernières minutes du temps réglementaire. C'était plaisant.

-Très belle chance du Japon lors des arrêts de jeu, un coup franc bien placé qui a failli être redirigé dans le but.

-Bon, on s'en va en prolongation. On aimerait bien connaître le génie qui a décidé de remplacer le but en or (sudden death) pas deux périodes obligatoires de 15 minutes. C'est vraiment une mauvais idée, ça rallonge les matches et augmente le probabilité de terminer aux penalties, ce qui est toujours controversé.

-Oh, tête de Lucas qui s'en va direct dans le main du gardien japonais...pas de chance pour le PAR.

-Et Kawashida doit encore se surpasser sur une attaque de Valdez...le Japon est dans les cables.

-Le Japon reprend du poil et de la boite vers les 100 minutes entre autres avec un corner très dangereux qui force le gardien Villar à cueillir le ballon bien haut.

-Toujours pas de maitre après 105 minutes de jeu.

-Les deux équipes ratent des chance sur des corners en début de deuxième prolongation.

-On a droit à une série d'attaques plus ou moins convaincantes de chaque côté, ce match est voué à aller en penalties.

-Et c'est fait. On s'en va aux penalties pour la première fois de ce Mondial. Le Paraguay a eu l'avantage 57/43 pour la possession et 6-5 pour les tirs cadrés.

-Barreto (PAR) marque. 1-0

-Endo (JAP) marque. 1-1

-Lucas (PAR) marque sur un tir bas et vicieux. 2-1

-Hasebe (JAP) marque de justesse, le gardien a failli y toucher. 2-2

-Riveros (PAR) marque sur un autre tir bas et vicieux. 3-2

-Komado (JAP) frappe le poteau!!! Toujours 3-2 Paraguay, ça va faire mal.

-Valdez (PAR) marque et ça sent le roussi pour le Soleil Levant!. 4-2

-Honda (JAP) marque, c'est pas fini... 4-3

-Cardozo marque encore sur un petit tir bas et le Paraguay passe à la ronde suivante.

-C'est bien mérité, le Paraguay a joué un solide match et méritait d'avancer. Les Japonais n'ont pas à rougir, ils sont victimes de la cruauté du système de penalties. Komado risque d'être bien déprimé, il aura besoin d'un ami.

-Portugal 0, Espagne 1-

-Ça devrait évidemment être un excellent match. C'est bien d'valeur qu'une de ces deux équipes soit éliminée si tôt mais c'est la vie.

-Beau tir de Torres (ESP) d'entrée de jeu, Ricardo (POR) doit se signaler...

-Ça court vite, mesdames messieurs. Les deux équipes semblent très en forme.

-6e: beau tir de Villa, Eduardo fait encore l'arrêt.

-Belle chance portugaise suite à un corner, le ballon rebondit partout sauf vers le but.

-On a affaire à de bien beaux habits ici, l'Espagne en rouge et bleu et le Portugal en blanc et vert. Le chandail blanc du Portugal est très beau avec des barres verticales en plein milieu...

-À 18 minutes, c'est 62/38 Espagne point de vue possession de balle.

-Torres se pointe dans la zone de réparation portugaise mais se déjoue lui-même en attendant trop.

-Oh boy que le Potugal a failli marquer, le gardien Casillas a tout juste chassé un ballon que Tiago allait faire dévier dans le but...so close.

-La défensive portugaise a tendance à regarder l'adversaire jouer...ôtez-la lui!

-Il y a trop de chances de marquer de chaque côté pour toutes les lister, le match est à la hauteur des attentes! 0-0 à la mi-temps mais c'est un bon 0-0.

-Petit ralentissement de rythme en début de 2e demie.

-L'Espagne a le ballon 63% du temps et franchement ça ne paraît pas trop.

-Casillas s'interpose sur un jeu presque parfait du Portugal, la tête chanceuse était bien proche.

-Substitution portugaise à la 58e: Hugo Almeida est remplacé par Danny. Juste Danny. Tout un nom d'artiste.

-Danny a des dreads et une barbe grichoue, on dirait Guillaume Lemay-Thivierge déguisé en joueur de soccer.

-60e: deux belles chances coup-sur-coup pour les Rouges, on ose croire que quelqu'un va finir par marquer.

-BUUUUUUUUUT Espagne! Villa prend son propre retour et marque suite à une belle passe arrière de Xavi. C'est le premier but que le Portugal concède dans le tournoi mais c'en est un gros.

-On a bien hâte de voir la réaction du Portugal suite à ce but. Where have you gone, Christiano Ronaldo? A nation turns its lonely eyes to you.

-Sergio Ramos vient tout près de faire 2-0, Eduardo fait tout juste dévier le tir hors-cible.

-Autre chance pour L'Espagne orchestrée par Ramos. Le Portugal n'est tout simplement plus là.

-Oh, oh, tout de suite de même, coup franc bien placé pour les Portugais...qui ne va nulle part.

-On aimerait connaître l'avis de Réjean Tremblay (ou de sa blonde) sur Cristiano Ronaldo. Il n'a pas le menton volontaire mais on croit détecter le galbe grec.

-L'Espagne domine 10-3 pour les tirs cadrés après 78 minutes.

-Le Portugal s'est vraiment effacé après le but de Villa, c'est frappant.

-Ricardo Costa (POR) reçoit un carton rouge pour avoir touché Capdevilla avec sa main. Ce dernier s'est effondré comme si on lui avait arraché la face avec un rotoculteur. Ça ne changera rien à l'issue du match mais du fakage du genre, c'est désagréable.

-Hé bien, l'Espagne l'emport 1-0 dans un bon match qu'on espérait toutefois mémorable. Le manque d'effort portugais en 2e demie était décevant. L'Espagne ira se frotter au Paraguay en quart de finale, ça regarde bien pour eux!

La Coupe du Monde fait relâche demain et jeudi, on vous revient vendredi avec notre résumé des quarts de finale Uruguay-Ghana et Brésil-Hollande.




Vidéorama: Best of the decade, the passing game


Un très bon clip qui nous parle du jeu de passes dans la décennie 2000-2009, mettant surtout l'accent sur Peyton Manning et Tom Brady.

Les Miettes du Mardi: Chris Henry, Willie Colon et plus...

Le cerveau de feu Henry était en piteux état, Colon ratera probablement toute la saison 2010 et plus...

-Une analyse du cerveau du regretté Chris Henry a démontré que celui-ci souffrait d'encéphalopathie traumatique chronique, un problème dégénératif du causé par de nombreux coups à la tête. Ce traumatisme peut causer de nombreux troubles d'adaptation allant jusqu'à la démence. Le ETC a été découvert dans les cerveaux de plus de 50 athlètes décédés dont l'ancien lutteur Chris Benoit qui avait tué sa femme et son fils avant de s'enlever la vie. On commence à parler de sérieux problèmes et cette condition explique peut-être partiellement les nombreuses frasques d'Henry. Ce dernier n'avait jamais reçu de diagnostic de commotion cérébrale au cours de sa carrière de joueur. Il va vraiment falloir que la se penche sur les effets des impacts à la tête, tout cela est bien inquiétant.

-Il semble qu'Antonio Cromartie (CB, Jets) souffre d'un malaise chronique à la hanche. Ce problème avait déjà été mentionné pour justifier ses performances médiocres en 2009 mais il semble que ce ne soit vraiment pas guéri. Ça expliquerait peut-être pourquoi les Chargers étaient si pressés de l'échanger....

-Drew Brees est convaincu que Brett Favre jouera la saison prochaine et qu'il affrontera les Saints en levée de rideau. Nous aussi, Drew.

-Le joueur de ligne offensive Willie Colon (Steelers) ratera fort probablement la saison 2010 au grand complet. Il s'est déchiré le tendon d'Achille à l'entrainement hier. Ouch, ça va faire mal. Trai Essex devient le principal candidat pour jouer au poste de RT. Il est compétent mais la ligne offensive du Pittsburgh ne peut de permette de relâchement car elle était déjà à la limite de l'acceptable. Sans Big Ben, Colon et avec des receveurs de passes douteux, le début de saison risque d'être pénible pour les Steelers.

lundi 28 juin 2010

Coupe du Monde 2010: huitièmes de finales jour 3

La Hollande et le Brésil passent au tour suivant en disposant de leurs adversaires négligés.

Hollande 2, Slovaquie 1

Oh boy, qu'on est crinqués pour ce match. La Hollande demeure un des pays préférés de 6VB, autant sur le terrain qu'à l'extérieur, et comment ne pas aimer la Slovaquie? Des underdogs parfaits!

-Les Slovaques se sont portés à l'attaque dès le début du match, on les en remercie. Les jaunes oranges se sont activés une couple de minutes plus tard, on a droit à un début de match énergique.

-Le coach hollandais van Marwijk au sujet de la Slovaquie: «They're a team which are very tough to play against». Ils sont donc durs à jouer contre, c'est comme au hockey.

-La première vraie chance survient à la 11e minute, le gardien slovaque Mucha réalisant un bel arrêt sur un tir bas de Wesley Sneijder

-Les Slovaques tardent à réussir un premier tir convaincant mais leur contre-attaque est très rapide.

-Imaginez-vous que la Slovaquie ne compte environ que 5.5 millions d'habitants. Moins de monde que le Québec et ils ont du succès au Mondial, chapeau.

-BUUUUUUT! Arlen Robben donne les devants à la Hollande sur un tir sans avertissement de l'extérieur de la boite. Un but de vrai scoreur. Les Slovaques se retrouvent dans une sitation plus précaire mais il reste tout de même plus de 70 minutes à jouer.

-Sans surprise, après le but hollandais, les contre-attaques slovaques ont commencé à ralentir.

-À 31 minutes, les Slovaques n'ont toujours aucun tir cadré.

-Oooh, gros arrêt du gardien Mucha sur un tir de van Persie. C'eut été un gros but... La Hollande intensifie l'attaque juste avant la mi-temps.

-1-0 Hollande à la mi-temps. Les Slovaques ont attaqué mais n'ont pas tiré. Le temps de possession est légèrement à l'avantages des Hollandais, à l'image du match.

-Ha, la mi-temps Captain Morgan...on ne se tanne pas.

-Dès le début de la deuxième demie, Vittek se porte en attaque pour la Slovaquie mais encore une fois pas de tir. On n'a pas entendu parler de l'ami Vittek souvent en première demie.

-On est rendus en 8e de finale et on vient de se rendre compte que les Tchèques, frères ennemis des Slovaques, ne sont pas du tournoi. On est super attentifs.

-Aaaah! Robben passe à un pied de marquer un second but. Il tire vite, bas et sans avertissement. Son retour pourrait amener la Hollande très loin.

-L'attaque des Oranje se poursuit encore après, ça regarde mal pour les Slovaques.

-Robben est l'homme du match pas à peu près. Il provoque un coup franc bien placé et Mucha doit se surpasser. Les Slovaques sont dans les câbles.

-Après 65 minutes , la Hollande domine 6-0 au domaine des tirs sur le filet.

-Et voilà un tir slovaque! Beau jeu de Stoch qui force Stekelenburg à sauter très haut. Et Vittek qui rate une chance en or sur le corner subséquent! La Slovaquie reprend vie.

-Eh ben, Robben quitte le match à la 71e, remplacé par Elia. Mesure défensive? Fatigue de Robben qui revient d'une blessure?

-Il reste 15 minutes à la Slovaquie pour égaliser et on n'y croit pas trop.

-Et voilà le clou dans le cercueil, Kuyt trouve Sneijder en plein dans la slot après avoir déstabilisé la défensive et le gardien habilement. Sneijder n'a qu'a pousser le ballon dans un filet vide. Il faut noter que les Slovaques ont été pris à contre-pied sur le jeu car ils chialaient après l'arbitre pour une peccadille. Il y a une leçon de vie la-dedans.

-Les Hollandais continuent à attaquer comme des mongols, tout le monde veut marquer son petit but.

-Hé, penalty pour la Slovaquie à 92 minutes. Vittek marque mais le match se termine tout de suite après. Ça redéfinit l'expression "trop peu, trop tard".

-Et ça se termine 2-1 pour la Hollande. On est contents du résultat mais on espérait un match un peu plus excitant. Les Slovaques se sont essayés mais n'ont eu que deux vraies chances de marquer. Décevant. La Hollande affrontera le gagnant du match Brésil-Chili au prochain tour. Les Slovaques ont fait un solide bout de chemin et ils pourront renter à Bratislava la tête haute.

Brésil 3, Chili 0

Maklgré les belles choses que le Chili nous a montrés jusqu'à maintenant, il faut s'attendre à une victoire brésilienne.

-À la 8e minute, Silva du Brésil force le gardien Bravo à se surpasser avec une belle frappe. Ça donne le troisième corner consécutif du Brésil. The pressure's on.

-Les Brésiliens continuent à attaquer, ils n'ont pas l'intention d'attendre. Un but du Brésil scellerait rapidement l'issue du match et on pourrait regarder Les Feux de l'Amour à TVA. Cette semaine, Christine annonce à Nick qu'elle veut l'aider à sauver son mariage avec Sharon. Wow!

-Le Chili touche un peu au ballon mais chaque fois qu'ils les perdent, la Seleçao envahit leur territoire à grande vitesse.

-Alex Sanchez se met en marche à la 21e minute, créant un peu d'excitation pour les fans chiliens.

-Corner chilien à la 23e minute, raté mais on voit que le Brésil n'est pas seul en ce moment. En fait, le temps de possession est égal 50/50.

-Ça brasse dans la boite chilienne, le Brésilien Lucio tombe par terre et demande un penalty. Il devra se contenter d'un corner, raté.

-BUUUUUUT Brésil! Juan fait dévier un corner de la tête à la 34e minute, un bien beau but.

-BUUUUUUUUUUUT Brésil! Kaka rejoint Luis Fabiano qui déjoue habilement Bravo. Fabiano était possiblement hors-jeu mais dans le fond ça ne change pas grand chose. À 2-0 après 39 minutes, on vraiment regarder les Feux de l'Amour.

-La demie se termine donc 2-0 et c'était évident que le match était terminé.

-Robinho ajoute à l'avance brésilienne à la 59e minute, confirmant encore davantage le triomphe des siens.

-Tant qu'à être là, les Chiliens ont décidé de continuer à attaquer, Suzao rappant même la barre transversale .

-Ça se termine 3-0 mais les Chiliens ont donné tout ce qu'ils avaient. Le Brésil a dominé 51/49 en terme de temps de possession et 6-3 en termes de tirs cadrés. Pas si pire. Il aurait clairement fallu un coup d'éclat rapide du Chili pour qu'ils aient une chance de gagner. Ça ne s'est pas produit et la Seleçao a pris le contrôle du match. On ne donne pas cher de la peau des Hollandais lors des quarts de finale. Le Brésil est en feu.

Les matches de demain:

10h00: Paraguay-Japon (quel étonnant duel)
14H30: Espagne-Portugal (le choc ibérique, ça promet)


Les Lectures sanitaires 6VB, édition du lundi

Un petit bouquet d'articles pour votre heure de diner, incluant une contribution intéressante d'un joueur de la NFL.

-Le OT des Texans Eric Winston remplace Peter King cette semaine et il a de bonnes suggestions pour effectuer des changements à la NFL actuelle. Sa premirèe idée: jouer le Super Bowl le samedi soir. On a tendances à boire deux-trois cocktails pendant le match alors l'idée nous plait.

-Nos amis d'Allez les Bleus nous préparent à l'ère post-Marc-Olivier Brouillette chez les Carabins.

-Dan Graziano de Fanhouse nous vante les mérites de la défensive des Packers. Il la décrit comme la meilleure de la NFL. On est intrigués.

-Les comiques de Kissing Suzy Kolber nous racontent la triste histoire de la ville de Baltimore.

-Excellent article de Slate sur le tourisme en Afrique du Sud en marge du Mondial.

-La CFL commence sa saison jeudi (le 1 juillet, bonne idée) et TSN a préparé un très bon preview. On s'est surpris à le lire au complet...

-Une compilation des couvertures de journaux britanniques suite à l'élimination de l'équipe d'Angleterre. C'est dur.

Les Miettes du Lundi: Chad Jones, Pat White et plus...

Jones a des chances de se remettre de son méga-accident, White semble s'améliorer et d'autres nouvelles toutes plus mineures les unes que les autres...

-Suite à son grave accident d'auto, le jeune Chad Jones (S, Giants) a subi une opération chirurgicale de plusieurs heures qui semble avoir réussi à sauver sa jambe. Son agent nous rappelle toutefois qu'il est beaucoup trop tôt pour spéculer sur un éventuel retour au jeu. Honnêtement, on serait mystifiés de voir le jeune homme jouer dans la NFL un jour. Il a failli se faire arracher la jambe, tout de même...

-On avait entendu toutes sortes de choses négatives sur Pat White depuis le début des activités hors-saison de Dolphins mais voici que Ricky Williams apporte un autre éclairage. L'ami Ricky affirme que White est le joueur le plus amélioré chez les Dolphins et qu'il est maintenant un vrai quart-arrière. On le souhaite car White est un talent intéressant et il pourrait amener une dimension supplémentaire aux Fins.

-De son côté, Seneca Wallace, un autre QB/wildcat dude, en arrache aux OTAs des Browns. On s'attendait à ce que Wallace lutte un peu avec Jake Delhomme pour le poste de QB partant mais il semble que ce ne sera pas le cas...

-L'ancien QB vedette John Elway commence à passer le message qu'il aimerait devenir copropriétaire des Broncos ou d'une autre équipe. Pourquoi pas? On s'ennuie du Cheval...

-Le receveur de passes Kenny Britt (Titans) connait de son propre aveu un entre-saison de misère. Il s'est présenté en mauvaise forme et il échappe de nombreuses passes. On espère qu'il retrouvera son focus, les Titans ne débordent pas de bons WRs.

-Tom Lewand, le président des Lions a été arrêté pour conduite en état d'ébriété ce weekend. Lewand s'est excusé assurant que ça ne se reproduirait plus. Il a aussi affirmé être en «active recovery», ce qui veut probablement dire qu'il a un problème d'alcool.

dimanche 27 juin 2010

Coupe du Monde 2010: huitièmes de finales jour 2

Les favoris l'emportent dans des matches ternis par de mauvaises décisions des arbitres.

ANGLETERRE 1, ALLEMAGNE 4

Résumé de match
 
Les Allemands ont clairement dominé la première demi-heure de jeu alors qu’ils menaient 2-0 après 32 minutes à l’aide de buts de Klose et Podolski. Les anglais n’étaient pas du tout dans ce match et la construction allemande avait totalement raison de la défensive anglaise qui ne savait plus quoi faire. Alors, ils ont montré qu’ils étaient plus qu’opportunistes en marquant après une de leur première percée dans le camp adverse. Le jeu mène à un but de Upson qui réveillé les siens. Les Anglais se sont ensuite carrément fait voler un but lorsque le tir de Frank Lampard a pénétré dans le filet mais qu'aucun arbitre ne l'a vu. Ce fiasco a tué l'Angleterre et relancera assurément le débat sur les reprises-vidéo. Mauvais, mauvais, mauvais.
 
La deuxième demie a été tout simplement l’affaire des allemands. Les Anglais ont tenté de pousser en début de demie, mais les allemands ont marqué 2 fois sur des contres. Mueller, 20 ans, a les deux buts de son équipe dans cette demie. Les Anglais continuent leur disette de tournois internationaux alors que les allemands remontent la forme qu’ils ont affichée lors de leur premier match contre l’Australie. Ils se dirigent en quart de finale alors qu’ils auront un autre match difficile.
 
Observations de la rencontre
 
-Les fans anglais sont sûrement dans le top 5 des fans des plus malades qu’il y a au soccer. Ils nous le prouvent encore avec leurs costumes plus que particuliers.
 
-Le premier but des allemands s’est compté sur un Hail Mary alors que Neuer, le gardien allemand, a fait une bombe qui a passé par dessus la défense et Klose en a profité.
  
-Même s'ils ont été aidés par le but refusé, les Allemands méritaient la victoire. Ils ont joué tout un match.
 
 
ARGENTINE 3, MEXIQUE 1

Résumé du match
 
Le Mexique a très bien débuté son match et a dérangé l’Argentine dans le début de la première demie. Toutefois, les argentins profitent d’une erreur flagrante du juge de touche alors que Carlos Tevez marque son but à la 26e minute. Tevez était clairement hors-jeu!!! Le manque de reprises vidéos fait encore mal à une équipe qui subit cette pratique archaïque. Puis, une autre erreur flagrante a permis à l’Argentine de doubler son avance.  Le défenseur Osario a pratiquement offert le but à Higuain.
 
La deuxième demie de ce match fut moins mouvementée après un but magnifique de Carlos Tevez. Les Argentins ont ralenti dans cette demie, mais ce ne fut pas suffisant pour le Mexique qui n’a marqué qu’une fois par l’entremise d’Hernandez. Ce Hernandez a du rater une dizaine d’occasions dans le match, mais il a au moins réussi a en mettre une au fond. Nous aurons droit à une superbe confrontation entre l’Allemagne et l’Argentine en quart de finale.
 
Observations de la rencontre
 
-Dans la catégorie «Ça arrive juste au soccer» : arrêter le jeu pour enlever du papier qui est présent sur le terrain en trop grosse quantité
 
-Les joueurs des deux équipes ont quasiment eu l’air viril pendant une minute ou deux alors qu’ils se battaient presque avant de rentrer au vestiaire. Les arbitres et les entraîneurs les ont séparés.
 
-Le 2e but de Carlos Tevez fut tout simplement un délice pour les yeux.  Quelle frappe!!!
 
-Il n’y aura plus de représentants de l’Amérique du Nord ou Centrale dans ce tournoi après ce match alors qu’il reste encore 12 prétendants au titre de champion du monde.
 
 
MATCHeS DE DEMAIN
 
Pays-Bas VS Slovaquie (10:00, heure de l’est)
 
Ce match tout européen semble à prime abord, comme un match totalement déséquilibré. Toutefois, il y a plusieurs indices qui nous indiquent le contraire. Tout d’abord, les Pays-Bas sont probablement l’équipe la plus chokeuse de l’histoire de la Coupe du Monde. Puis, la Slovaquie n’en est pas à une surprise près étant donné que ce sont eux qui ont sorti les champions en titre, les italiens. En plus, Robert Vittek est un fin marqueur pour la Slovaquie depuis le début de la compétition.
 
 
Brésil VS Chili (14:30, heure de l’est)
 
Ce duel nous provenant directement d’Amérique du Sud va sûrement être un délice à regarder. Le Chili est très fort dans ce mondial et a causé plusieurs maux de tête aux Espagnols dans la phase de groupe. Les Brésiliens, eux, ont tout simplement détruit la Corée du Nord et ont bien tenu le Portugal. Deux équipes qui débordent de talent et d’ambition qui s’affrontent. Le spectacle devrait être bien présent et les offensives vont s’en donner à cœur joie.

Vidéorama: un classique de Jim Mora


L'ancien coach des Saints et des Colts est davantage connu pour ses crises "diddly poo" et "playoffs?" mais nous on préfère cette envolée lyrique. Elle date de son séjour chez les Saints et faisatr notre bonheur sur une vieille cassette VHS de Pick. Mora est d'une belle franchise avec les journalistes.

samedi 26 juin 2010

Coupe du Monde 2010, jour 13: huitièmes de finale jour 1

L'Uruguay continue son beau parcours et le Ghana élimine les Américains.

-URUGUAY 2, COREE DU SUD 1:

Résumé du match

C’est 1-0 pour l’Uruguay après 45 minutes alors que Suarez a marqué à la 8e minute. La première demie de ce match est âprement disputée. Les deux équipes cherchent à marquer et cela donne du bon spectacle. La différence après 45 minutes est la supériorité de la défense uruguayenne comparée son vis-a-vis asiatique.

La deuxième demie ne fut pas de tout repos. Après un début plutôt terne, les Coréens ont mis la machine en marche et ont embouteillé les Uruguayens dans leur zone jusqu’au but de ChungYoung à la 68e minute. Alors, les sud-américains ont réagi afin de revenir au score avec un superbe but de Luis Suarez à la 80e minute. Les asiatiques ont tout tenté en fin de match, mais en vain. L’Uruguay devient la première équipe qualifiée pour les quarts. Ils joueront contre le gagnant du match entre les Etats-Unis et le Ghana.

Observations de la rencontre


-Ça fait bizarre de revenir à écouter un seul match à la fois. Je m’étais habitué à voir deux matchs en même temps.

-Après plusieurs reprises vidéos, je ne comprends pas ce que le gardien coréen a tenté de faire sur le but uruguayen.

-Le commentateur ne cessaient de nommer tous les joueurs asiatiques, mais franchement je les reconnais au numéro. Leurs noms ne me restent tout simplement pas dans la tête.

-Il me semble qu’il pleut tout le temps en Afrique du Sud. Et quand il pleut là-bas, ce n’est pas une petite plus douce.

-Lee ChungYoung a carrément été oublié dans la boîte de réparation sur son but.

-Suarez est un mangeux de puck comme on dit en terme d’hockey, il ne fait presque pas de passes et joue tout seul.

-Ce Suarez joue très individuellement, mais avec les but qu’ils marquent je peux vous dire que ça en vaut la peine.

-USA 1, GHANA 2:

Résumé du match

Les Américains sont arrivés dans ce match beaucoup trop confiants et ils se sont fait jouer un tour. Le Ghana les attendait de pied ferme et les Africains ont pris leurs adversaires à contre pied. Un but de Boateng à la 5e minute a changé la dynamique du match. Les Américains ont pris plusieurs dizaines de minutes avant de se réveiller, mais ils ont finalement réussi et ont eu quelques bonnes occasions en fin de première demie.

La deuxième demie a été toute américaine. Ils ont remonté le Ghana sur un penalty accordé logiquement par l’arbitre aux représentants de la CONCACAF. Landon Donovan a converti cette occasion sans trop de problèmes. Les gardiens ont fait le travail en fin de demie et nous nous rendrons en prolongation.

Le Ghana a marqué tôt dans cette prolongation et ils ont résisté aux attaques américaines lors des 25 minutes qui restaient au match. Gyan sera le nouveau héros ghanéen et africain grâce à son superbe but.

Observations de la rencontre

-L’image en HD de ce tournoi est tout simplement superbe, ça rappelle la qualité de la NFL.

-Le chandail de Ghana est intéressant. C’est le moins qu’on puisse dire.

-Le match était assez robuste, mais le Ghana est meilleur en plongeon que les américains qui ne plongent jamais ou presque.

-Le gardien ghanéen, Kingson, a continué son bon travail dans cette Coupe du Monde. Il a un style particulier, mais ça fonctionne.

-Feilhaber vient a reçu un ballon au très mauvais endroit sur le corps. J'ai souffert pour lui.

-Landon Donovan va devenir un vrai héros américain après cette Coupe du Monde.

-Clint Dempsey des Etats-Unis me semble plutôt faible pour les américains. Il tombe littéralement à tous les coups qu’il reçoit. Il a sûrement des racines portugaises.

-Bien des gens seront heureux de la victoire ghanéenne mais on soupçonne que les réseaux de télé ne trippent pas trop à l'idée d'un duel Uruguay/Ghana.

-MATCHES DE DEMAIN

Angleterre VS Allemagne (10:00 heure de l’est)

Ce match entre deux puissances européennes créera assurément une autre déception dans ce mondial. Les deux clubs étaient vus comme des favoris pour aller loin dans cette compétition, mais ils ont échoué comme la plupart de leurs collèges européens. La faute va aux Anglais qui n’ont pas remporté leur groupe en se faisant battre par les Etats-Unis. Ils devront bien faire demain sinon, on parlera encore de déception anglaise. Ce serait aussi une grosse désillusion pour les allemands de perdre en huitièmes alors qu’ils avaient terminé 3e chez eux en 2006.

Argentine VS Mexique (14:30, heure de l’est)

Ce match sera la reprise du huitième de finale en Allemagne en 2006. L’Argentine s’était fait une petite peur en laissant le Mexique prendre les devants en première demie alors qu’ils sont revenus de l’arrière dans les dernières 45 minutes pour éliminer le club de la CONCACAF. On peut dire que les mexicains ne sont pas chanceux d’avoir à jouer l’Argentine si tôt dans la compétition deux fois en ligne. L’Argentine tentera de continuer la domination du continent sud-américain dans cette compétition avec leur panoplie de talent. Ça risque d’être un très bon match tout américain.

-Article écrit par Patate583-

Les Miettes du Samedi: Michael Vick, une recrue des Giants très gravement blessée et plus...

Coups de feu lors de l'anniversaire de Vick, le jeune Chad Jones ne jouera probablement jamais dans la NFL et plus...

-Il y a eu du grabuge au party de 30e anniversaire de Michael Vick. Son coaccusé dans l'histoire des combats de chien, Quannis Phillips, s'est fait tirer dessus après s'être possiblement brouillé avec Vick. Un journal de Virginia Beach rapporte que la chicane a éclaté suite à une histoire de gâteau au visage. Soit Phillips voulait lancer du gâteau à Vick ou vice-versa. Étonnamment, c'est aussi comme ça que la première geurre mondiale a commencé. Phillips s'en remettra mais il y aura des conséquences à tout ça. Vick doit éviter de se tenir avec ses anciens chums de combats de chiens et il doit éviter le trouble en général....

-Ed Reed dit qu'il est présentement à 35% de sa forme suite à une opération de reconstruction à une hanche. Il affirme vouloir être prêt pour le début de la saison mais que rien n'est moins certain. On aurait tendance à être patient avec une telle blessure.

-Le receveur de passes Joe Horn a signé un contrat d'un jour avec les Saints, histoire de prendre sa retraite avec l'équipe. On aimait bien Horn, il nous a souvent été utiles au point de vue poolesque. Il a pris part à 4 Pro Bowls en 7 saisons avec les Saints et il domine l'histoire de l'équipe avec 50 catches pour des touchés.

-Le vénérable quart-arrière Mark Brunell (présentement joueur autonome) a déclaré faillite hier. Brunell a gagné 52 M$ au cours de sa carrière mais il est présentement poursuivi dans de nombreuses cause reliées à de mauvais investissements. Il est supposé signer un contrat avec les Jets sous peu, on lui souhaite car ça lui permettrait de se refaire un peu. Pauvre homme.

-Chad Jones (S), troisième choix des Giants au dernier repêchage, est dans un état critique après un grave accident de la route. Son VUS a percuté un poteau hier matin près de Nouvelle-Orléans. Jones avait une jambe et une cheville farcturée, il y avait des artèes et des nerfs qui sortaient de sa jambe gauche. Il a passé la journée sur la table d'opération, il était même question qu'on lui ampute une partie de la jambe. Va sans dire que sa carrière est très sérieusement compromise.

vendredi 25 juin 2010

Coupe du Monde 2010, jour 15

Les favoris confirment leur place au tour suivant sans trop de peine. Patate583 vous résume le tout.

BRÉSIL(0) VS PORTUGAL(0):

Résumé de match

Ce match fut beaucoup moins plaisant à voir que ce à quoi nous aurions pu nous attendre. Nous avions deux grosses sélections qui s’affrontaient dans un climat où les deux étaient qualifiées pour le prochain tour. Le Portugal ne l’était pas officiellement, mais ça aurait pris une catastrophe pour l’éliminer.

Les deux équipes ont été trop conservatrices et ont raté une belle occasion d’en mettre plein la vue aux spectateurs présents ainsi qu’aux millions de téléspectateurs qui attendaient ce match avec impatience. Le seul qui a mis un peu de spectacle dans ce match a été l’arbitre avec plusieurs cartons dans son match. On peut maintenant se régaler en se disant qu’une de ces deux équipes rencontreront l’Espagne au prochain tour si cette dernière se qualifie.


Observations de la rencontre

-En regardant leur équipe de soccer, je ne comprends pas que le Portugal ne soit pas une des puissances en plongeon aux jeux olympiques. Ils ont certainement du potentiel.

-Un des joueurs portugais se nomme Duda. Comme je suis encore pas mal fatigué des 2 jours de festivités de la St-Jean Baptiste je trouve ça drôle.

-J’aime bien l’arbitre qui distribue plusieurs cartons pour des cas de simulation ou de joueurs qui se plaignent trop à son goût. Les commentateurs sont en désaccord avec ces cartons, mais je peux vous dire que j’approuve à 100% ces décisions.

-La stratégie des deux équipes était assez simple. Le Brésil attaque tout en gardant 1 ou 2 défenseurs avec Cristiano Ronaldo alors que le Portugal encaissait pour pouvoir contre-attaquer.

CÔTE D’IVOIRE 3, CORÉE DU NORD 0

Résumé du match

Honnêtement, je n’ai pas eu la chance de voir énormément ce match puisque mon portable a décidé de me lâcher ce matin et la partie n’était disponible qu’en webdiffusion. J’en profite d’ailleurs pour m’excuse par rapport à cet article qui n’aura pas les tableaux finaux puisqu’ils sont sur mon portable qui est inutilisable présentement. Je suis sur une machine de l’antiquité pour taper ce texte.

Pour en revenir au match, les Ivoiriens avaient besoin d’un miracle pour l’emporter et le miracle n’est jamais arrivé. Toutefois, les africains ont joué un bon match et ont dominé les pauvres Coréens qui ne doivent pas être pressés de retourner dans leur pays. Globalement, les Ivoiriens eux ont encore choké comme ils savent si bien le faire et ils devront se reprendre à la prochaine Coupe du Monde ou la prochaine coupe africaine des Nations.

Observations de la rencontre

-C’est décevant que la Côte d’Ivoire porte encore leur chandail vert qui est nettement moins beau que leur autre orange.

-Les attaquants coréens n’auront pas besoin de prendre une douche après ce match. Ils n’ont tout simplement pas le ballon.

-Il n’y a rien comme un bon plantage d’ordinateur pendant un match pour rendre un gars très frustré. Mon ordi ne répond plus et j’ai été obligé de tout recommencer ces observations et mon texte!!!

-La Côte d’Ivoire est vraiment comme les Colts avant leur premier Super Bowl. Une belle équipe, mais qui ne gagne tout simplement pas quand il faut l’emporter.

Situation finale du Groupe G: le Brésil et le Portugal passent au tour suivant.

ESPAGNE 2, CHILI 1

Résumé du match

C’est 2-0 pour les Espagnols après 45 minutes. La première demie de ce match se résume à deux mots: opportunisme et discipline. L’Espagne a énormément de réalisme et met la plupart de ses occasions dans le fond du filet. Le Chili lui, manque vraiment de discipline dans cette première demie, même si un ou deux cartons étaient peut-être sévères. Les chiliens ont mis leur place en danger avec ce premier 45 minutes.

La deuxième demie a commencé en force avec un but des chiliens à la 47e minute. Après, les sud-américains n’ont presque plus touché au ballon et le match est devenu plutôt lourd à suivre. Comme les Helvètes n’ont pas été capables de marquer contre le Honduras, le Chili affrontera le Brésil en huitièmes de finale alors que l’Espagne jouera contre le Portugal. Ce seront deux des meilleurs matchs de cette ronde.

Observations de la rencontre

-L’Espagne habillée en bleu. This just doesn’t feel right.

-On a un très bon match entre ces deux équipes et c’est tant mieux

-Le Chili accumule les cartons jaunes et ça pourrait leur faire mal dans les huitièmes alors qu’ils joueront contre le Brésil ou le Portugal.

-Le gardien du Chili mérite une passe sur le but de David Villa.

-Le Chili a offert une bonne opposition, mais l’Espagne est juste trop forte

-Si la tendance se maintient, le Chili se qualifierait pour jouer contre le Brésil, mais ils n’auront pas de joueurs réguliers

-David Villa is the real deal baby!!!

-Est-ce que le Chili va être le premier pays sud-américain à ne pas gagner son groupe dans ce mondial? Encore pire, ils pourraient être éliminés. Quelle honte!

-Bielsa, le coach chilien, a fait entrer Millar à la mi-temps et à la 47e, il a mis le ballon au fond. C’est ce qu’on appelle du bon coaching!

-La fin du match fut un très bon somnifère.

HONDURAS 0, SUISSE 0:

Résumé du match

Ce match est assez terne vers le début, mais c’est normal puisqu’il y a beaucoup moins de talent dans cette partie que dans l’autre. Toutefois, les deux sélections donnent tout leur cœur et on ne peut pas se plaindre d’un manque d’effort d’une des deux équipes. C’est toujours 0-0 et la Suisse se qualifierait avec une victoire de 1-0. Ils pousseront donc surement vers l’avant en cette fin de match.

La deuxième demie de ce match n’a pas été écoutée par votre humble serviteur à cause de problèmes d’ordinateur. Je m’excuse pour ce problème en dehors de mon contrôle. Je vais tenter de tout corriger pour demain afin que je puisse vous donner des comptes-rendus qui auront plus de bon sens pour de meilleurs matchs. Bref, ces deux clubs sont éliminés et ca ne me fait pas grand-chose puisque ce n’était pas deux grosses pointures.

Observations de la rencontre

-Je viens de voir une attaque du Honduras. Je pense que c’est la première que je vois de la part de cette équipe.

-C’est dur de suivre ce match étant donné la qualité de l’autre rencontre, mais les bouts que je vois offrent un spectacle convenable.

-J’ai de la difficulté à concevoir qu’un grand pays comme le Canada ne soit pas capable de mettre une équipe sur le terrain meilleure que celle que nous offre le Honduras

-Les suisses n’ont pas réussi à traverser la défense hondurienne et s’en retourne à la maison bredouille.

Situation finale du Grpoupe H: L'Espgane et le Chili passent au tour suivant, au grand plaisir de tous.

Les matchs de demain

Uruguay VS Corée du Sud
(10:00, heure de l’est) :

Ce match entre deux équipes-surprises de la phase des groupes est assez intéressant. Peu importe qui emportera ce match créera une surprise majeure en se rendant aux quarts de finale. La Corée du Sud a surpris en étant très organisée et en respectant le plan de match de leur sélectionneur. L’Uruguay voudra continuer sur la lancée des équipes de l’Amérique du Sud alors que les 5 représentants de ce continent se sont qualifiés.

Ghana VS USA (14:30, heure de l’est):

Ceci est la reprise des huitièmes de finale de 2006 en Allemagne. À cette époque, le Ghana avait gagné son match par le score de 2 à 1. Les Américains ont le momentum après leur victoire incroyable lors de leur dernier match et ils voudront prendre leur revanche par rapport aux ghanéens. Ces derniers ont surpris en terminant deuxièmes de leur groupe dans lequel figurait l’Allemagne...bel exploit!

Les gagnants de ces deux matches s’affronteront plus tard en quart de finale pour une place en demi-finale. La présence d’une de ces quatre équipes en demi-finale constitue à coup sûr l’histoire cendrillon de ce tournoi.

Les Miettes du Vendredi: Walt Harris, Devin Hester et plus...

Harris se joint aux Ravens, Hester se trouve un tuteur et plus...

-Après avoir ajouté de la profondeur au poste de safety avec la signature de Ken Hamlin, voilà que les Ravens se dotent d'un vétéran demi de coin: Walt Harris. L'ancien des Bears et des Niners a signé un contrat d'un an. Il a déjà été un solide joueur et il aurait vraiment épaté les coaches des Ravens lors d'une audition. En signant Hamlin, Harris et Marc Bulger, les Oiseaux Mauves profitent de l'absence de plafond pour se payer des polices d'assurances à des positions importantes. Ozzie Newsome demeure tout un DG et ces décisions risquent d'être payantes.

-Selon Mike Freeman de CBS Sports, les propriétaires de la NFL en ont marre des Jaguars et de leurs difficultés à vendre des billets. Les proprios souhaiteraient tirer la plogue sur «l'expérience petits marchés» et favoriseraient un déménagement de l'équipe vers Londres, Los Angeles et peut-être même Orlando. On n'est pas fous de l'idée de voir une équipe à Londres mais LA, ça nous semble une bonne destination. Il n'y aurait jamais du y avoir une équipe à Jacksonville...

-Devin Hester tente encore de s'améliorer au poste de receveur de passes et il s'est trouvé un professeur pour l'aider: le jeune retraité Isaac Bruce. Bon choix! Isaac a connu une fabuleuse carrière et il était bien apprécié. Il saura sûrement donner de bons conseils. En plu il connait tràs bien le système du nouveau coordonnateur offensif Mike Martz.

-L'émission SportsNation d'ESPN a demandé à ses auditeurs de se prononcer pour déterminer la pire acquisition de l'ère Dan Snyder à Washington. Albert Haynesworth (46%) a terminé premier, devant Jeff George (27%) , Adam Archuleta (15%) et Deion Sanders (12%). Ouais, Albert souffre une peu de l'effet de récence. Archuleta a reçu un contrat de 30 M$ pour six ans et n'a joué qu'une saison...Pas fort non plus.

-En entrevue au NFL Network, Hines Ward a déclaré qu'il s'attendait à ce que Ben Roethlisberger s'adresse à toute l'équipe des Steelers avant le camp, histoire de clarifier sa «situation». Ouais, vu que Hines le demande, Big Ben risque de sentir obligé.

-Apparemment, le G Deuce Lutui (Cardinals) pèse pas moins de 396 livres. Va sans dire, il a raté le programme de conditionnement physique de l'équipe. 396 livres, ciboire.

jeudi 24 juin 2010

Voyages NFL: Où aller?

L'ami JR complète se série sur les voyages footballesques avec quelques suggestions de destinations...

Quand vient le temps de choisir votre destination NFL, quelques critères viennent en tête. La qualité de l’équipe que vous irez voir jouer, son stade, son tailgate...Tout ce qui entre dans la catégorie ambiance et dans une moindre mesure, la beauté de la ville où vous irez, question de bien passer du temps de qualité hors du stade. On vous fait nos observations sur quelques villes accessibles du Québec tout en sollicitant vos points de vue et expériences pour pimenter le débat…

Réglons immédiatement le cas des billets. Maintenant, avec les sites d’échange de billets sur le net, il est possible d’obtenir des billets partout. Il y a des endroits et des matchs plus chers que d’autres, mais Green Bay, Pittsburgh, Dallas, St-Étienne-des-Grès, name it, vous pouvez y être. Pour plus de détails à ce sujet vous pouvez consulter cet article et faire vos propres recherches, internet regorge d’informations….

BOSTON: L’arrêt le plus proche de nos frontières. Ville superbe, équipe dominante depuis près d’une décennie, dur de se tromper en allant à Beantown. Si vous combinez ça avec un match des Red Sox à Fenway, ça vous fait un weekend de sport du genre parfait!! Seul bémol, peut être est-ce à cause du prix des billets (les plus élevés de la NFL – du moins avant le nouveau stade à NY cette année), mais le Gilette Stadium n’est pas le plus bruyant de la ligue, loin de là…

BUFFALO: L’autre arrêt football le plus populaire des québécois. Pourtant, l’équipe est atrocement poche (et on ne voit pas la lumière au bout du tunnel) et la ville est tout ce qu’il y a plus plate. Mais il y a ce tailgate que les mots ne peuvent pas décrire….. Disons simplement que vous n’avez rien vu tant que vous n’avez pas fait un tailgate à Buffalo!!!

NEW YORK: Que ce soit pour voir Fireman Ed diriger le J-E-T-S, Jets, Jets, Jets ou pour voir évoluer les chouchous de New York, les Giants, on a hâte de voir ce nouveau Jumbo Stadium de 1,6 milliards (!!) qui fait passer l’ancien Meadowlands pour un stade d’école secondaire. Les 2 équipes de New York devraient donner un bon show cette année, surtout les Jets pour qui les attentes sont très élevées. Quant à la ville, que dire sinon qu’on est d’accord avec l’intro du Late Show: «From New York, the greatest city in the world».

PHILADELPHIE: Un autre beau cas de fans malades que les partisans des Eagles. Ils ont même hué le Père Noël!!. Mais ça donne une ambiance démente amplifiée par une équipe qui livre la marchandise sur le terrain. Débarrassés de leur souffre douleur de quart-arrière, on a hâte de voir comment les fans traiteront Kevin Kolb. Vous aurez en masse de parking pour votre tailgate dans le Philly Sports Complex où sont regroupées toutes les infrastructures sportives majeures de la ville. Touristiquement, Philadelphie satisfait tous les goûts, autant par son histoire (berceau de l’indépendance américaine), par ses musées et par ses nombreux pubs et restos où vous devrez goûter au Philly Cheesesteak.

PITTSBURGH: Je vous dirais bien tout le mal que je pense de cette équipe et de leurs fans, mais ce blogue de Cleveland le fait avec une mauvaise foi tellement meilleure que la mienne!!! Mais surtout, ce ne serait pas vrai, la passion des gens de Pittsburgh pour leur équipe et la qualité de celle-ci rendant chaque visite au Heinz Field mémorable, de la tempête de Terrible Towel au «Here we go Steelers, here we go!». Pas le plus bruyant, vu qu’il est ouvert d’un côté pour donner la vue sur la rivière et le centre-ville, mais un vrai stade de foot, rempli par des die-hard fans. N’y prévoyez pas vos prochaines vacances cependant, la ville compte un quartier des bars correct, mais c’est à peu près tout…. Disons qu’on en fait le tour vite!!!

CLEVELAND
: L’équipe est poche, la ville est ordinaire, à moins que vous soyez du type Hall of Fame, avec le Rock’N Roll Hall of Fame collé sur le stade et le Pro Football Hall of Fame à Canton, Ohio à un peu plus d’une heure de route. Mais vous allez à Cleveland pour vous foutre un masque de chien dans la face et japper comme des épais dans le Dawg Pound. Votre maman sera tellement fière de vous!!! Sérieusement, Cleveland peut être un des endroits les plus malades pour assister à un match, mais on vous recommande d’attendre que les Browns soient bons (on le sait ça peut être long!), car présentement, c’est un peu mort dans ce stade…

WASHINGTON: Un autre cas de fans passionnés dont l’équipe ne leur donne pas de raisons de célébrer dernièrement. Les arrivées de Donovan McNabb et Mike Shanahan pourront-elles changer l’attitude de perdants qui s’installe dans la capitale américaine? Au plan touristique, vous ne vous ennuierez pas à Washington, en combinant votre visite avec un match des Capitals ou en profitant des nombreux attraits de la capitale américaine.

BALTIMORE: Bonne équipe, stade toujours plein électrifié à chaque entrée de Ray Lewis sur le terrain et bien situé près du stade de baseball et d’une couple de bars, Baltimore est définitivement un endroit à découvrir pour voir du football….

DÉTROIT: On en reparlera quand les Lions seront bons. En attendant, allez donc au collégial, à Michigan ou Michigan State à la place!

Un peu plus loin…


On a fait le tour des endroits facilement accessibles en partant du Québec pour un week end, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres stades qui nous font rêver.

GREEN BAY:
Lambeau Field, la mecque du football. Y’a rien qui bat ça…. Un gros Sherbrooke qui a son club de la NFL et un tailgate qu’on peut faire littéralement dans la cour arrière des résidences qui bordent le stade. Pour le tourisme cependant, on recommande plus le combo avec Chicago à 4 heures de route.

DALLAS: Jerry World n’est plus le joujou le plus dispendieux de la NFL, la « distinction » revient maintenant à New York, mais un flat screen de 60 verges, ça reste un flat screen de 60 verges. Dieu qui regardait jouer les Cowboys par le trou du vieux Cowboys Stadium doit maintenant les voir à la tivi tellement c’est large ce jumbotron là! Vive la démesure…. Ah, et il paraît que les cheerleaders sont pas pire là-bas non plus!!!

TAMPA BAY ET OAKLAND: On repousse les visites le temps que ces équipes qui se sont pourtant affrontées au Super Bowl il n’y a que 6 ans réapprennent à jouer au football. Mais s’asseoir dans le bateau pirate à Tampa ou dans le Black Hole à Oakland demeurent sur notre liste des choses à faire dans une vie.

LA NOUVELLE-ORLÉANS:
Le Superdome n’est pas particulièrement attrayant, les pélicans englués de pétrole non plus, mais l’équipe vient de remporter le Super Bowl et est une des plus excitantes de la ligue sans compter qu’on est toujours partant pour un p’tit party sur Bourbon Street…..

Et vous, donnez-nous vos endroits favoris pour assister à un match de la NFL…ou les endroits qui vous font le plus rêver.





Marc Bulger se joint aux Ravens

Le vétéran viendra seconder Joe Flacco en 2010.

Bulger a signé un contrat d'un an d'une valeur de 3.8 M$ avec les Oiseaux Mauves. C'est un tabarouette de beau montant pour un backup mais comme il n'y a pas de plafond salarial cette saison, pourquoi pas? C'est clair que c'est plus rassurant d'avoir Bulger derrière Flacco que Troy Smith ou John Beck. Ce dernier devrait d'ailleurs être libéré, ce qui mettra sans doute fin à sa carrière dans la NFL.

En neuf saisons à St-Louis, Bulger a complété 62.1% de ses passes pour 22,814 v avec 122 touchés et 93 interceptions. Il a 33 ans mais c'est un 33 ans magané. Il a raté sept matches l'an dernier et quand il était sur le terrain ce n'était pas beau à voir: Rating de 70,7, 5 touchés, 6 interceptions...En étant substitut, il pourra ménager son corps et peut-être retrouver un semblant de compétence.

mercredi 23 juin 2010

Coupe du Monde 2010, jour 13

Miracle américain et déception algérienne. Patate583 vous résume une journée folle au Mondial.

SLOVÉNIE 0, ANGLETERRE 1

Résumé du match


Le début de la première demie a été dominé par les anglais jusqu’à ce que Jermaine Defoe marque le but de la libération à la 23e minute. Après ce but, le jeu s’est égalisé et la Slovénie a commencé à pousser vers l’avant afin de ramener le score. Les anglais ont aussi eu quelques bonnes occasions, mais le score est resté 1-0. Les deux équipes ne se plaindront surement pas de ce résultat puisque les deux ont présentement la qualification.

La deuxième demie de ce match fut plutôt tranquille alors que pendant la totalité de cette demie, les deux équipes étaient qualifiées pour la prochaine ronde. Or, alors que ces deux équipes se serraient la main après le match, les américains ont marqué à Pretoria ce qui nuit au sort des deux équipes. La Slovénie passe de la 2e à la 3e place et est donc éliminé de ce mondial après la fin de leur match. Les anglais eux passent à la 2e place et ont de bonnes chances de rencontrer l’Allemagne au 2e tour.

Observations de la rencontre

-Les Anglais doivent remercier les Français de s’être autant planté parce que leur coupe du monde n’est pas bien meilleure.

-Les Anglais semblaient nerveux dans cette rencontre. Ils tiraient souvent de loin pour forcer le jeu au lieu d’évaluer leurs options.

-La Slovénie a tenté de revenir dans le match mais sans trop pousser.

ÉTATS-UNIS 1, ALGÉRIE 0

Résumé du match


Ce match a été beaucoup plus axé sur l’offensive lorsqu’on le compare à l’autre, mais ils ont manqué de finition dans l’attaque. Il faut aussi dire que leurs gardiens ont été meilleurs que dans l’autre match. Dans la deuxième demie, les deux clubs devront encore plus pousser vers l’avant, ce qui devrait améliorer d’une autre coche le spectacle qui nous sera offert dans la deuxième demie.

La deuxième demie a été l’affaire du gardien algérien, M’Bolhi, qui avait commencé le tournoi comme 3e gardien de la sélection, mais qui s’est retrouvé devant le filet et a connu le match d’une vie. Toutefois, le héros américain, Landon Donovan, marque à la 92e minute pour faire passer les USA de la 3e à la 1e place du groupe. Non seulement ils sont qualifiés, mais ils continuent la séquence des équipes de l’Amérique qui gagnent toutes leur groupe jusqu’à maintenant. Ils éviteront surement l’Allemagne au dernier tour. Al Michaels peut nous ressortir son fameux: « Do you believe in miracles? »

Observations de la rencontre

-Le début de ce match ressemblait plus à un match de ping-pong qu’un match de soccer
-Les américains se sont fait refuser un but qui était bon… encore une fois.
-Les deux attaques ont eu le dessus sur les défenses adverses dans ce match. Dans les deux cas, c’est le gardien qui a fait le travail.
-Dempsey, l’américain, est chanceux de jouer au football européen et non américain puisqu’il n’a pas de seuil de douleur et se retrouve toujours au sol.

Situation finale du Groupe C :



GHANA 0, ALLEMAGNE 1

Résumé du match


Malgré le score nul et vierge, on ne peut pas en dire autant du spectacle que ces deux équipes nous offre dans ces premières 45 minutes de jeu. Les deux équipes passent rapidement en mode attaque et ne perdent aucun temps dans le milieu de terrain. Cela donne de bonnes chances de marquer pour les deux équipes, mais les deux gardiens font le travail jusqu’à maintenant. Après cette mi-temps les deux passent au 2e tour alors ce n’est rien de trop grave.

La deuxième demie nous a donné du spectacle surtout en début de période alors que les allemands ont confirmé leur supériorité avec une superbe frappe de leur futur meneur de jeu : Ozil à la 60e minute. Ensuite, les deux équipes étaient qualifiées et on regardait surtout du côté du match entre la Serbie et l’Australie. Ces deux équipes ont donné des sueurs au Ghana, mais le pays africain réussit sa qualification et devient ainsi le premier et probablement le seul représentant de son continent en 2e ronde.

Observations de la rencontre

-Le chandail de l’Allemagne est un peu trop noir à mon goût. Celui du Ghana est toujours aussi beau.

-Du très beau spectacle nous fut offert dans ce match avec des occasions sans arrêt.

-Ce match est la vitrine d’une situation bizarre alors que 2 frères jouaient contre. Les frères Boateng se sont disputés la partie d’aujourd’hui.

SERBIE 1,AUSTRALIE 2:

Résumé du match


Ce match aussi a débuté de façon très offensive puisqu’une nulle éliminerait les deux équipes et les australiens doivent gagner par un gros score pour se qualifier. Toutefois, le manque de réalisme des attaquants des deux équipes fait en sorte que nous avons toujours un score nul et vierge. Les deux sélections devront s’assurer de terminer leurs actions en deuxième demie puisqu’ils sont pour l’instant les deux éliminées si la tendance se maintient.

Ces deux équipes ont donné du jeu très inspiré en 2e demie. Le match était très plaisant à suivre avec 2 équipes qui se battaient du mieux qu’ils pouvaient pour s’en sortir avec la qualification. Les deux sélections se sont réveillées trop tard dans ce match et même dans cette compétition. Ils sont arrivés dans cette demie avec une tâche herculéenne à accomplir et ils n’ont pas été en mesure de la compléter. On se revoit donc dans 4 ans.

Observations de la rencontre

-Les deux équipes ne veulent rien savoir d’un match nul et ça donne un spectacle très intéressant en début de match

-Heureusement que ce match offre du bon spectacle, puisque personne ne se soucierait vraiment de le regarder. Seul le résultat intéresse la majorité des gens.

-Le match est très rude et on le compare à une bataille de ruelle à la télévision d’état. Le terme est peut-être fort, mais on voit que ca bataille dur.

-Les Australiens ont un léger avantage, mais c’est très léger et le momentum change constamment dans ce match.

-Le but allemand rend ce match beaucoup plus important puisque la Serbie pourrait se qualifier et sortir le Ghana du 2e tour.

-L’Australie s’est replacée en marquant. Elle avait besoin d’une victoire de 4-0 pour se qualifier.

-Un 2e but de l’Australie commence à les rapprocher d’une qualification. On a vu quelque chose d’incroyable avec les américains ce matin, alors pourquoi pas autre scénario incroyable avec les australiens.

-La Serbie vient de marquer, ce qui élimine les chances australiennes, mais une égalisation serbe qualifierait les serbes.

-Les serbes sont malchanceux alors que l’arbitre ferme les yeux sur une faute de main qui aurait donné un penalty dans les arrêts de jeu.

Situation finale du Groupe D


Scénarios de qualification

GROUPE E

Matchs de demain (les deux à 14:00, heure de l’est) :
-Cameroun-Pays-Bas (SRC)
-Japon-Danemark (CBC)

Situation actuelle :




Les Pays-Bas sont qualifiés.
Le Cameroun est éliminé.


Le Japon est qualifié si:
-Ils gagnent ou annulent leur match

Le Japon est éliminé si:
-Ils perdent leur match.

Le Danemark est qualifié si:

-Ils gagnent leur match.

Le Danemark est éliminé si:

-Ils annulent ou perdent leur match.

GROUPE F

Matchs de demain (les deux à 10:00, heure de l’est):

-Italie-Slovaquie (SRC, CBC)
-Nouvelle-Zélande-Paraguay


Situation actuelle :



L’Italie est qualifié si:

-Ils gagnent leur affrontement contre la Slovaquie
-Ils annulent leur rencontre alors que le Paraguay gagne.
-Ils annulent leur match pendant que le Paraguay et la Nouvelle-Zélande font match nul, mais l’Italie marque plus de buts que la Nouvelle-Zélande.

L’Italie est éliminé si:

-Ils perdent leur match.
-Ils annulent leur rencontre alors que la Nouvelle-Zélande gagne
- Ils annulent leur affrontement pendant que le Paraguay et la Nouvelle-Zélande font match nul, mais l’Italie marque moins de buts que la Nouvelle-Zélande.

La Slovaquie est qualifié si:

-Ils gagnent leur rencontre pendant que le Paraguay gagne ou qu’ils font match nul.
-Ils gagnent leur match alors que le Paraguay perd et qui voit son différentiel de but être dépassé par le différentiel de la Slovaquie.

La Slovaquie est éliminé si:
-Ils perdent ou annulent leur partie.
-Ils leur match pendant que le Paraguay perd, mais qui garde son différentiel de buts au-dessus de celui de la Slovaquie.

La Nouvelle-Zélande est qualifiée si:

-Ils gagnent leur partie contre le Paraguay
-Ils annulent leur match alors que l’Italie et la Slovaquie annulent aussi, mais la Nouvelle-Zélande marquera plus de buts que l’Italie.

La Nouvelle-Zélande est éliminée si:

-Ils perdent leur partie.
-Ils annulent alors que l’autre match ne se termine pas en match nul.
-Ils annulent leur match alors que l’Italie et la Slovaquie annulent aussi, mais l’Italie marque plus de buts que la Nouvelle-Zélande.

Le Paraguay est qualifié si:

-Ils gagnent ou annulent leur match
-Ils perdent leur partie pendant que la Slovaquie bat l’Italie, mais le différentiel de buts ne vient pas dépasser celui du Paraguay.
-Ils perdent pendant que l’Italie et la Slovaquie font match nul

Le Paraguay est éliminé si:

-Ils perdent leur match alors que l’Italie gagne son match.
-Ils perdent leur partie pendant que la Slovaquie remporte son match et ramène son différentiel de buts au-dessus de celui du Paraguay.

Comme demain c’est la fête nationale des québécois nous prenons une pause et il n’y aura pas de textes publiés sur le jour 14 de la coupe du monde. Toutefois, nous vous faisons tout de suite les scénarios de qualification pour le 25 Juin.

GROUPE G

Matchs du 25 juin (les deux à 10:00, heure de l’est):

-Brésil-Portugal (SRC, CBC)
-Cote d’Ivoire-Corée du Nord


Situation actuelle :


Le Brésil est qualifié
La Corée du Nord est éliminée


Le Portugal est qualifié si:


-Ils gagnent ou annulent leur match contre le Brésil
-Ils perdent pendant que la Côte d’Ivoire gagne et que le pays africain n’ait pas réussi à ramener leur différentiel de but au-dessus de celui du Portugal

Le Portugal est éliminé si:

- Ils perdent pendant que la Côte d’Ivoire gagne et que la Côte d’Ivoire ait réussi à ramener leur différentiel de but au-dessus de celui du Portugal

La Côte d’Ivoire est qualifiée si :

-Elle gagne alors que le Portugal perd. En plus, elle doit ramener son différentiel de buts au-dessus de celui du Portugal.

La Côte d’Ivoire est éliminée si :

-Elle annule ou perd son match contre la Corée du Nord.
-Elle gagne pendant que le Portugal annule ou gagne son match
-Elle gagne alors que le Portugal perd, mais le Côte d’Ivoire n’a pas réussi à ramener son différentiel de but au-dessus de celui du Portugal.

GROUPE H

Matchs du 25 Juin (les deux à 14:30) :

-Chili-Espagne (SRC, CBC)
-Suisse-Honduras


Situation actuelle:
>

Le Chili est qualifié si :
-Ils gagnent ou annulent contre l’Espagne
-Ils perdent pendant que le Honduras l’emporte
-Ils perdent pendant que le Honduras et la Suisse font match nul

Le Chili est éliminé si :

-Ils perdent pendant que la Suisse l’emporte.

L’Espagne est qualifiée si :
-Ils gagnent leur match contre le Chili
-Ils annulent alors que la Suisse annule ou perd
-Ils perdent alors que le Honduras l’emporte sans que le Honduras ne dépasse leur différentiel de but

L’Espagne est éliminé si :
-Ils annulent alors que la Suisse l’emporte
-Ils perdent alors que la Suisse gagne ou fait un match nul
-Ils perdent alors que le Honduras gagne et que celui-ci les rattrape au différentiel de but.

La Suisse est qualifié si :
-Ils gagnent leur match contre le Honduras
-Ils annulent pendant que l’Espagne perd son match
-Ils perdent de façon moins importante que l’Espagne sans que le Honduras ne les dépasse en terme de différentiel de but.

La Suisse est éliminé si :
-Ils perdent alors que l’Espagne annule ou gagne son match
-Ils annulent pendant que l’Espagne l’emporte ou annule sa partie.
-Ils perdent de façon équivalente ou plus importante que l’Espagne

En bonus on vous offre les 1/8 de finales que nous savons déjà avec leur heure de départ selon l’heure de l’est.


OJ Atogwe reste à St-Louis

Le safety passera encore plusieurs saisons avec les Rams.

Vu qu'ils ne voulaient pas le payer 7 M$ sous le franchise tag, les Rams avaient laissé Atogwe devenir joueur autonome le 1e juin dernier. Depuis, il était devenu évident que peu d'équipe s'intéressaient aux services d'OJ et qu'il reviendrait probablement à St-Louis. Le peu d'intérêt suscité par Atogwe avait de quoi étonner, surtout lors d'une saison sans plafond.

Atogwe revient donc au bercail avec un contrat de cinq ans qui devrait lui rapporter environ 5 M$ annuellement.. Le safety a réussi 14 forced fumbles et 19 interceptions en 5 saisons. Il est un des rares joueurs de talent du St-Louis...


Source: PFT