samedi 31 octobre 2009

L'hécatombe en graphique...

La rubrique Graphic of the day du site CBSSports.com est vachement bien faîte cette semaine...

On y présente un graphique interactif qui relate toutes les blessures qui ont mis fin à la saison d'une kyrielle de joueurs jusqu'à présent dans la NFL. Vous devez avoir installé au préalable Adobe Flash Player.

Vraiment bien fait.

Vidéorama: un coach franc et direct


Ça c'est une bonne envolée de coach. Les Red Raiders de Texas Tech ont subi une décevante défaite contre Texas A&M la semaine dernière et leur instructeur-chef Mike Leach n'est pas content. Ses bouc-émissaires: les "fat little girlfriends". Via With Leather.

vendredi 30 octobre 2009

La Table Ronde 6VB, semaine 8

On vous dissèque quatre gros matches cette semaine: Giants-Eagles, Broncos-Ravens, Dolphins-Jets et évidemment le Favre Bowl II: Back to the Tundra!

-NY Giants à Philadelphie

Nick T: ça c’est un match de division, les amis. Les Giants semblaient partis pour la gloire à 5-0 mais ils arrivent à Philly après avoir perdu du lustre contre les Saints et les Cards. Les Eagles ont battu les Skins au Monday Night pour se rattraper de leur défaite à Oakland mais permettez-moi de n’être guère impressionné. 27-17 contre les Skins, c’est pas un massacre. J’ai l’impression que les Eagles vont profiter du déclin défensif des Giants pour marquer pas mal de points. Les Giants ont ralenti au niveau du pass rush et je crois que Donovan McNabb saura en profiter, avec ou sans Westbrook. Giants 20, Eagles 31

Fredster: On s'enlignait pour une domination des Giants dans la NFC Est en début de saison mais maintenant, la division appartient à tout le monde sauf les Skins. Les Giants viennent d'en perdre 2 de suites et semblent avoir perdu leur mojo. Ils ne dominent plus autant sur le jeu au sol et leur défensive les a laissé tomber contre les Saints notamment. Les Eagles semblent être capable du meilleur comme du pire (voir leur défaire contre les Raiders) mais devraient l'emporter dimanche dans un match serré. Avantage à l'équipe à domicile. Giants 17-Eagles 21

Pick: boy! Deux supposés marchands de puissance qui ne marchandent pas grand chose ces derniers temps. Les Giants ont grandement ralenti lorsqu'ils ont affronté des équipes solides (Saints, Cards) et les Eagles se sont fait battre par les Raiders pour ensuite offrir une performance pas si convaincante contre les minables Redskins (que je déteste maintenant encore plus que les Ravens, ce qui est un exploit en soi). Sauf que quand les deux se rencontrent, j'ai bien l'impression qu'une dose naturelle d'adrénaline leur pompe dans les veines tellement ils s'haïssent la face. On aura donc droit à un duel de chiens enragés, ce qui avantage donc les Eagles et leur personnel expérimenté dans le domaine. Giants 16 - Eagles 20

-Broncos-Ravens

Nick T: je prends maintenant plaisir à suivre les aventures des Broncos, à ma grande surprise. Ils tombent sur les Ravens à un drôle de moment, ceux-ci ayant eu leur bye après une série de trois défaites. Mon petit doigt me dit que les deux équipes vont vouloir grinder le ballon et attendre patiemment la chance d’y aller avec une bombe sur le play action. La défensive des Ravens a faibli cette saison alors il serait à leur avantage de tenter une stratégie de ball control. J’anticipe un gros match de Ray Rice et une amélioration de la défensive mauve… Broncos 17, Ravens 24

Fredster: Les Ravens ne peuvent tout simplement pas perdre ce match. Ils ont encaissé 3 défaites d'affilées qui auraient pu se transformer en victoire et voudront tout faire pour rester dans la course de l'AFC Nord. Ça tombe mal pour eux puisqu'ils affrontent les Broncos qui sont non seulement invaincus mais qui présentent en plus une fiche de 15-5 en retour de bye. Ça sera pas facile pour le Baltimore. Mais je pense quand même qu'ils vont l'emporter dans un autre match très serré. À surveiller, Ray Rice qui commence sérieusement à ressembler à Marshall Faulk dans ses belles années avec les Rams. Broncos 24-Ravens 26

Pick: on prédit un retour à la réalité des Broncos depuis plusieurs semaines déjà, mais ils s'accrochent et continuent à surprendre tout le monde. Ils ont vaincu les Pats, ils ont torché des Chargers désespérés, à San Diego en plus. Ils se pognent maintenant contre des Ravens aussi désespérés qui en ont échappé trois de suite de justesse. Serait-ce la justice cosmique? Serait-ce les football gods qui se retournent enfin contre leur prophète, l'infâme Ray Lewis? Serait-ce le courage des Denver qui est récompensé pour n'avoir pas eu peur de porter leur ridicule vieux costume brun et jaune pendant plusieurs matches? Oui. C'est exactement ça. Les Broncos vont encore une fois surprendre leur adversaire sur la route grâce à Elvis et leur défensive très hermétique. Broncos 23 - Ravens 20

-Dolphins-Jets

Nick T: c’est le match de la dernière chance pour le Miami et les Jets n’ont pas intérêt à perdre non plus. Depuis leur dernier face-à-face à la semaine 5 (victoire de 31-27 des Fins), les Jets ont perdu contre Buffalo et battu Oakland tandis que les Dolphins ont eu une semaine de congé avant de s’incliner contre les Saints. Je m’attends à encore beaucoup de wildcat de la part de la troupe de Tony Sparano. Celui-ci va sûrement gueuler comme un mongol toute la semaine pour que ses joueurs comprennent qu’il s’agit d’un must-win game. Son message va passer et les Fins vont garder le ballon pendant 45 minutes. Dolphins 17, Jets 7

Fredster: C'est le match qui pourrait sauver ou couler les Dolphins. On y a presque cru la semaine dernière contre les Saints avec une avance de 24-10 à la demie (alors que ç'aurait dû être 24-3, gracieuseté des arbitres). En fait, on va voir s'ils ont du caractère et peuvent se relever d'une défaite crève-cœur et de la perte d'un vétéran en défensive (Will Allen). Les Jets ont passé la semaine à faire du trash talk contre les Fins comme si une victoire contre les Raiders étaient un gage d'excellence. Mon amour des Dolphins est inversement proportionnel à la haine que j'entretiens au sujet des Jets. Dolphins 31-Jets 17

Pick : les Jets ont perdu de leur lustre depuis quelques semaines, alors que les Dolphins en ont regagné. Ils ont beau avoir perdu contre les Colts et les Saints, ils donnent toujours une solide opposition. Sauf que là, ils ne peuvent plus en perdre beaucoup s'ils veulent faire les séries. Tony Soprano doit commencer à être en moyen tabarnak, surtout après le chokage massif de la semaine passée contre New Orleans. Faudrait que la défensive commence à s'y mettre puisque le jeu de course est splendide et que Chad Henne surprend. Je crois même qu'il gagnera son duel contre Dirty Sanchez le mangeux d'hot-dogs. Dolphins 28 - Jets 23

Vikings-Packers

Nick T: la défaite des Vikes à Pittsburgh rajoute du piquant à ce match qui n’en avait pas vraiment besoin. C’est simple, si les Packers gagnent nous aurons une course jusqu’à la toute fin dans la NFC Nord. Si les Vikings gagnent, ce sera pas mal moins intéressant. Je m’attends à un accueil mitigé pour le Brett, il y aura des applaudissements et des huées en proportion presqu’égales. Les Packers opteront probablement pour des formations «max protect» histoire qu’Aaron Rodgers ne se fasse pas ramasser aussi souvent que lors du match au Metrodome. Ils devront donc tenter de courir un peu en début de match pour mettre en place leur jeu de passe. Ryan Grant a bien fait à Cleveland la semaine dernière, un bon match de sa part aiderait grandement les siens. Au bout du compte, j’ai le feeling que les Packers vont se venger: Vikings 21, Packers 28.

Fredster: Je pense qu'Ahmad Green devrait être en uniforme pour ce match, ce qui fera 2 "légendes" des Packers de retour à Lambeau Field. Un match difficile à prévoir dans la mesure où les Packers voudront absolument l'emporter pour rester dans la course de la NFC Nord, venger leur défaite au Minnesota et surtout, ne pas perdre la face contre Favre. Les Vikings vont être difficile à battre et roulent sur les chapeaux de roues depuis le début de la saison. Il faudra que les deux quarts s'en tiennent à leur plan de match respectif pour ne pas tenter de trop en faire et forcer le jeu. Favre est un bon candidat pour ça. J'entrevoie un autre match serré qui pourrait se terminer en toute fin de match sur un botté de précision. On annonce 8 degré celsius et 10% de précipitation. On aurait aimé un -5 avec de la neige. Packers 34-Vikings 31

Pick lors du dernier match entre les deux équipes, j'avais prédit une victoire des Vikings et une des Packers lors de la revanche. Ç'a pas changé. Je pense que les Packers vont être gonflés à bloc et qu'Aaron Rodgers va éclipser Mr. Wrangler en démolissant la piètre défensive des Vikings contre la passe. Favre sera hué toute la game mais fera probablement des tatas à la foule en fin de match où, là, il sera applaudi. Ensuite, il annoncera sa retraite lors de la conférence de presse, puis resignera avec les Vikings mercredi. La presse journalistique américaine complète s'exclamera alors "Look at him, he's just having fun out there" pendant que Fredster vomit. Vikings 24 - Packers 34

Les Miettes du Vendredi: révolte dans le Dawg Pound, Westbrook rate l'entrainement et plus...

Les Gros Chiens en ont assez des déboires de leurs favoris, ça regarde mal pour Westbrook dimanche et plus...

-Les fans des Browns en ont marre de l'incompétence de leur équipe et ils se préparent à manifester. Les principaux personnages du Dawg Pound mènent la charge et ils demandent aux partisans de ne pas se présenter à leurs sièges pour le début du match contre les Ravens ce dimanche. Lâchez pas, les pitous !

-Brian Westbrook ne s'est pas entrainé hier, ce qui rend sa présence au match de dimanche très improbable. Il a subi une commotion cérébrale contre les Redskins lundi soir. Comme à chaque année, Westbrook trouve le moyen d’être «questionable» à chaque semaine.

-Percy Havin a raté la pratique des Vikings hier, souffrant supposément de mmigrainesé Ça devient une habitude pour Percy...On l'aime bien mais on voit des suspensions dans son avenir.

-JaMarcus Russell semble avoir compris qu'il doit faire des efforts supplémentaires s'il veut devenir un quart-arrière acceptable dans la NFL. Il s'est présenté très tôt au travail hier matin, palliant ainsi à un des principales critiques à son égard...

-Finalement, il n’est plus certain que les Bucs soient à vendre. La famille Glazer a démenti le tout hier et l’animateur radio qui a lancé la rumeur a été suspendu…On persiste à croire que c’est vrai. Après tout, Jim Balsillie avait dit que le CH était à vendre bien avant que ce soit officiel, tout le monde avait démenti mais on connait la suite…

-Heath Evans (FB, Saints) s’est déchiré le ACL dimanche dernier, sa saison est terminée. Les Saints ont signé le vétéran Kyle Eckel pour le remplacer…


Vidéorama: la passe derrière le dos


Le high school football américain est vraiment la place pour les jeux loufoques. En voici un qu’on n’avait jamais vu avant…Ces deux écoles semblent être situées en Louisiane.

jeudi 29 octobre 2009

Pool 2009: Top 5 des joueurs qu'on aurait pas pensé habiller, semaine 8

La dernière semaine a été pas si mauvaise pour mes prédictions, mais elle aurait été encore meilleure n'eut été des blessures...

D'abord un retour sur le top 5 de la semaine 7:

Leon Washington, Jets
Projection : 75 verges par la course, 60 verges par la passe et 1TD
Résultat : 1 course, 6 verges.
Évidemment, la blessure à une jambe de Leon est venue foutre en l’air ma projection mais surtout sa saison. C’est Shonn Greene qui viendra remplacer Washington. 3ième choix des Jets au dernier repêchage, Greene devrait bien faire comme #2 derrière Jones. Difficile de prévoir le genre de statistiques qu’il fournira aux poolers d’une semaine à l’autre mais c’est un joueur intéressant d’ici la fin de la saison, surtout si Thomas Jones en venait à se blesser.

Jonathan Stewart, Panthers
Projection : 100 verges, 1TD
Résultat : 7 courses, 25 verges.
Ça regardait bien pour les Panthers contre la faible défensive contre la course des Bills mais finalement, les Panthers se sont fait planter 20-9 devant leurs partisans. Williams n’a même pas atteint le plateau des 100 verges mais a marqué un touché. Il faudra se tenir loin de tous joueurs avec du noir et du bleu poudre sur son chandail pour les semaines à venir.

Josh Morgan, Niners
Projection : 7 passes, 80 verges et 1TD
Résultat : 4 passes, 62 verges.
Finalement, Crabtree a joué plus de séquences que prévues et ça regarde vraiment pas bien pour Morgan d’ici la fin de la saison. Alex Smith devient le partant cette semaine mais reste à voir s’il pourra conserver son poste. Vernon Davis est le receveur #1 des Niners jusqu’à ce que Crabtree ne le surpasse. Mais ça n’arrivera pas nécessairement cette année.

Mike Wallace, Steelers
Projection : 6 passes, 60 verges, 1TD
Résultat : 3 passes, 72 verges, 1TD
Un autre bon match pour Wallace mais attention, on se calme dans son cas. Il demeure derrière Ward et Holmes et peu difficilement être qualifié de receveur #3 sur une base régulière considérant de plus l’utilisation soutenu du TE Heath Miller dans l’attaque aérienne du Pittsburgh.

Sean Ryan, Chiefs
Projection : 5 passes, 60 verges et 1TD
Résultat : Prout
C’est difficile d’avoir des bonnes statistiques quand ton quart lance pour 97 verges dans tout le match. Mais bon, c’était ma long shot de la semaine alors c’est pas grave. Évidemment, on reste loin également des joueurs des Chiefs mis à part Dwayne Bowe si on est dans une ligne à plus de 12 équipes. Et encore…

Voici maintenant le top 5 pour la semaine 8

1-Kyle Orton, Broncos
Les Ravens n’ont plus la défensive dominante qu’ils avaient l’an dernier, particulièrement contre la passe. Orton a pris son air d’aller depuis la semaine 4 contre les Cowboys et revient d’un bye, frais et dispo. Il a 9 touchés et une seule interception depuis le début de la saison et devrait connaître un autre bon match contre les Ravens avec possiblement un pointage élevé des deux côtés. Le match de la semaine à part Green Bay-Minnesota.
Projection : 300 verges, 3 TD

2-Lee Evans, Bills
Evans a été très discret cette année (et l’année dernière) mais a connu un bon match contre les Panthers la semaine passée. Il semble être plus à l’aise avec Fitzpatrick qu’avec Edwards et les Texans donnent peu de verges contre la course et beaucoup contre la passe. Considérant que le Houston pourrait mener tôt dans le match, il y aura beaucoup de verges de vidanges pour Evans qui devrait connaître un match intéressant à titre de #3 dans votre équipe.
Projection : 7 passes, 85 verges, 1TD

3-Lesean McCoy, Eagles
Brian Westbrook ne devrait pas jouer dimanche contre les Giants, toujours victime des séquelles de sa commotion de la semaine dernière. McCoy pourrait donc connaître un bon match à titre de featured back des Eagles. C’est vrai qu’il est difficile de courir contre les Bleus mais McCoy peut attraper les ballons et devrait pourvoir marquer sur une courte course ou deux.
Projection : 75 verges et 1TD par la course et 5 passes et 40 verges

4-Chris Wells, Cards
Beanie Wells a connu de bons moments contre les Giants en « remplacement » de Tim Hightower. Il s’est vu confier plus de goal lines carries que Tim et la tendance devrait se maintenir d’ici la fin de la saison. Les Cards devraient prendre les devants rapidement et contre une défensive des Panthers très ordinaire contre la course, tout s’enligne pour une solide performance de Wells.
Projection : 80 verges, 2 TD

5-Donald Lee, Packers
La long shot de la semaine. Y a certainement pas grand monde qui a habillé Lee depuis le début de la saison mais là, contre les Vikings, ça serait le temps. Jemarcus Finley avait connu un très gros match contre les Vikings au Minnesota en début de saison mais il ne sera pas là à Lambeau Field dimanche. Les Vikings donnent beaucoup de points au TE adverses depuis le début de la saison et mon petit doigt me dit que Lee va connaître sa part de succès dimanche.
Projection : 7 passes, 60 verges 2TD.

À vendre: équipe de la NFL particulièrement mauvaise

Le richissime Malcolm Glazer en a assez des Bucs et a mis l’équipe en vente.

Selon Business Insider, le club qui possède une fiche de 0-7 pourrait vous appartenir pour la coquette somme d’un milliard de dollars. Glazer avait déjà coupé la liste de paie de l’équipe, celle-ci étant présentement 30 M$ sous le plafond salarial. Ne vous demandez pas pourquoi ils sont si poches.

Glazer est aussi le propriétaire de Manchester United, fleuron du soccer britannique. Vous vous dites sûrement «ce gars-là doit faire du cash en ciboire avec ManU!». Apparemment non, l’équipe a plus de deux milliards de dettes et ce serait pour rembourser que Glazer vend les Bucs.

Il sera évidemment difficile de trouver un acheteur pour l’équipe compte tenu du contexte économique et du fait que les Rams sont aussi à vendre. Quoique quelqu'un pourrait être tenté d'acheter le club juste pour avoir le beau bateau de pirates...

Les Miettes du Jeudi: Josh Freeman, Larry Johnson et plus...

Freeman commence sa carrière de partant, Johnson suspendu par les Chiefs et plus...

-C’est officiel, Josh Freeman sera le partant des Bucs lors de leur prochain match (le 8 novembre contre les Packers). Raheem Morris a officialisé le tout hier. Freeman fut le 17e choix global au dernier repêchage. Il est décrit comme un quart-arrière talentueux mais encore vert. Comme les Bucs n’ont rien à perdre, c’est une bonne idée de commencer à former le jeune homme. Il sera toutefois très difficile pour eux de gagner un match. Les Panthers (semaine 13) et les Seahawks (semaine 15) semblent leurs meilleures chances d’éviter le 0-16 mais les deux matches sont sur la route…

-Les Chiefs ont suspendu leur porteur de ballon Larry Johnson pour les deux prochaines semaines. LJ avait tenu de propos négatifs envers son coach sur Twitter en plus de traiter des journalistes de faggots. Vu que l'équipe est en bye cette semaine, Johnson ne ratera qu'un seul match. On croyait que les Chiefs allaient simplement le libérer mais dans cette éventualité, ils auraient du lui payer son salaire entier (4.5 M$).

-John Fox a annoncé que Jake Delhomme sera le partant des Panthers pour leur match de samedi contre les Cardinals. On anticipe un grand ménage en Caroline à la fin de la saison.

-On s’en doutait depuis un moment mais c’est maintenant certain: Walter Jones ne jouera pas cette saison. Le vétéran LT des Seahawks a subi une opération au genou pendant la saison morte et sa convalescence s’étire sans cesse. Il y a de bonnes chances qu’il prenne sa retraite. En voilà un qui se dirige vers le Temple de la Renommée…

-Les Dolphins sont mécontents du rendement du WR Ted Ginn et celui-ci s’est entrainé avec le practice squad aujourd’hui. L’organisation lui reproche évidemment d’échapper le ballon trop souvent, il risque de regarder le match de dimanche des lignes de côté.


mercredi 28 octobre 2009

Les lectures sanitaires 6VB, édition du mercredi

C'est mercredi après-midi, c'est donc l'heure de nos transcendantes suggestions de lecture webesques.

-L’auteur Chuck Klosterman (le barbu ci-haut) est un expert de la Pop Culture contemporaine, incluant le sport. ESPN nous offre un extrait se son nouveau livre «Eating the Dinosaur» qui parle de football. C’est très intéressant. En fait on vous recommande fortement les livres de Klosterman, surtout «Sex, Drugs and Cocoa Puffs» et "Chuck Klosterman IV".

-Un site pour le nerd qui sommeille en nous et qui ne demande qu’à vivre. On vous suggère surtout ce texte, une très sérieuse thèse de doctorat, Evaluating Risk in NFL Play Calling. L’auteur conclut ceci: le concept d’une attaque « équilibrée » est irrationnel puisque la course présente un facteur de risque plus élevé tout en présentant des résultats moins intéressants; le corollaire étant que si une équipe passe plus, elle augmente ses chances de victoire. On se demande si Andy Reid n’a pas subventionné cette étude.

-Le Week 7 judgements de Clark Judge de CBSSports.com. Moins de bla bla que le MMQB de Peter King mais tout aussi pertinent.

-Jason Whitlock croit que les Chiefs devraient garder Larry Johnson car ses frasques occupent les médias en les empêchant de penser à la pochitude extrême de l'équipe...

-Le Green Bay Press-Gazette analyse les matches des Packers en profondeur après avoir regardé le coaches’ tape. Éclairant et très détaillé.

-Apprenez à mieux connaitre Matthew Berry, le talentueux Mr. Roto.

-Jerome Bettis donne ses commentaires sur SI.com et c’est assez intéressant. Il a une opinion intéressante sur l’éventuelle venue d’une équipe de la NFL à LA.

-Gregg Easterbrook parle une fois de basketball une fois par année dans sa chronique Tuesday Morning Quarterback. Il relève de nombreux trucs intéressants sur le modèle financier de la NBA en disséquant des transactions absolument loufoques.


-Recherche additionnelle par Mak et Fredster-

Les Miettes du Mercredi: Brian Westbrook, Matt Stafford et plus...

Commotion cérébrale pour Westbrook, Stafford revient à l'entrainement et plus...

-Brian Westbrook semble avoir subi une solide commotion cérébrale lors du match de lundi soir à Washington. Westbrook a perdu conscience lorsque frappé par London Fletcher des Skins, il ne souvient même plus de l’incident. Évidemment, Andy Reid affirme que son porteur de ballon pourra jouer dimanche mais permettez-nous d’en douter.

-Les Ravens ont un beau problème: le LT Jared Gaither est remis d’une blessure au cou qui lui a fait rater deux matches mais son remplaçant, le premier choix Michael Oher, a bien fait comme left tackle et John Harbaugh hésite à le renvoyer à droite… Oher est évidemment un prospect de premier ordre qui jouera éventuellement toujours à gauche. Pour quoi ne pas commencer tout de suite? Évidemment, une telle décision déplairait à Gaither car les right tackles font beaucoup moins d’argent que les left tackles…

-Au moment où bien des gens s’inquiétaient de son état de santé, Matt Stafford est revenu à l’entrainement des Lions hier. Il pourrait participer au match contre les Rams dimanche. Il a pratiqué avec les partants et il avait l’air bien en forme. Calvin Johnson ne s’est pas entrainé avec ses coéquipiers mais il a couru le long des lignes de côté.

-Chris Cooley subira une opération à sa cheville droite fracturée aujourd’hui et il n’est pas impossible qu’il revienne au jeu cette saison. Un médecin lui a même dit qu’il pourrait rejouer dans quatre semaines, ce qui nous semble un peu imprudent. Anyway, avec la saison cauchemardesque des Skins, on comprendrait Cooley de vouloir revenir seulement en 2010.

-Une semaine après avoir déclaré que les Raiders feraient les séries cette année, Richard Seymour affirme que dimanche dernier, les siens n’auraient même pas battu une équipe de high school. Ce gars-là était nettement moins épais quand il jouait pour les Pats…

-Apparemment, Kerry Collins n’est pas au courant que Vince Young sera le partant des Titans dimanche. Pourtant, même Richard Labbé en a parlé!

-Après avoir envoyé des gardes de sécurité harceler les fans qui avaient des pancartes anti-Daniel Snyder, voici que les Redskins bannissent tout simplement toutes les bannières au FedEx Field. En plus, ils interdisent aux télés locales d'interviewer des fans pendant le tailgate. Méchante gang de clowns.

-C'est à peine plus qu'une rumeur à date mais le site RealGM (qu'on ne connait pas) affirme que les Chiefs sont sur le point de libérer Larry Johnson... On suit ça pour vous.

Votre sélection-télé, semaine 8

Il y a évidemment un match à surveiller cette semaine: le retour du Brett à Green Bay.

Outre cet événement très attendu, il y a deux gros duels de division à 13h et un MNF très intéressant entre les Falcons et les Saints. Il n’y a pas de Sunday Night cette semaine, la NFL laissant le plancher à la Série Mondiale. Ça vous donne donc l’occasion de renouer avec votre famille dimanche soir, profitez-en.

-Dimanche 1e novembre-

13h00
CBS Plattsburgh: Miami à NY Jets
Fox Plattsburgh, CTV: NY Giants à Philadelphie
Fox Seattle: Seattle à Dallas
CTV HD: Houston à Buffalo

16h00
Fox, RDS, City: Minnesota à Green Bay
CBS Seattle: Oakland à San Diego
SNET West: Caroline à Arizona

-Lundi 2 novembre-

20h30
TSN: Atlanta à Nouvelle-Orléans

Bons matches!

mardi 27 octobre 2009

Ça sent la fin pour L.J...

Les Chiefs ont annoncé qu'ils ont demandé à Larry Johnson de rester chez lui jusqu'à nouvel ordre...

On est pas vraiment surpris de la décision des Chiefs sachant que Todd Haley n'est pas le genre de coach à en laisser passer à ce niveau là. Et ça démontre un niveau de jugement chez Johnson avoisinant le géranium. Malgré tout, les commentaires de L.J. sur Twitter pourrait être une excellente façon de secouer les Chiefs.

Johnson est progressivement devenu un poison dans le vestiaire des Chiefs depuis que Priest Holmes est parti. Quand il était dominant, ça pouvait passer, mais maintenant qu'il ne produit plus, gracieuseté d'une sur-utilisation sous l'ère Edwards, il est grand temps que les Chiefs se débarrassent de lui. Ils n'ont absolument rien à perdre à essayer Jamaal Charles pour le restant de la saison.Enquête concluante ou pas, je vois mal comment L.J. peut redevenir un Chief.

Advenant qu'il soit libéré par le Kansas City, il devrait se retrouver rapidement dans un autre équipe médiocre pour y terminer sa carrière dans l'anonymat le plus total.

Vince Young redevient partant des Titans

Le propriétaire de l’équipe a mis de la pression et l’énigmatique Young commencera le match de dimanche contre Jacksonville.

Selon le Nashville Tennessean, Bud Adams aurait indiqué à l’instructeur-chef Jeff Fisher qu’avec une fiche de 0-6, il était temps d’asseoir Kerry Collins sur le banc et de reprendre l’expérience Vince Young. Fisher semble tiède à l’idée de ramener le #10 sur le terrain mais avec le début de saison catastrophique de l’équipe, il ne doit pas avoir beaucoup d’arguments. De toutes façons, Collins aura 37 ans en décember et il fut toujours une solution temporaire. C'est le moment idéal pour vérifier si Young a quelque chose à offrir ou bien s'il faut repartir à zéro en 2010.

Collins a connu une saison de rêve l’an dernier, menant l’équipe à une fiche de 13-3. Il avait ravi le poste de #1 à Young dès la première semaine de 2008 après que ce dernier ait connu une sortie difficile contre les Jaguars. La combinaison des huées de la foule et d’une légère blessure avait bouleversé Young qui, selon toute vraisemblance, a sombré dans une forme de dépression. On peut se demander si l’ami Vince a toujours la tête au football, plusieurs échos voulant le contraire ayant circulé depuis qu’il est dans la NFL. C’est clair que les Titans n’ont rien à perdre mais Young a bien mal paru à ses rares apparitions depuis son retrait initial. On lui prédit d'ailleurs un effondrement total dès dimanche.

Cette saison, Collins n’a rien fait qui vaille avec une fiche de 1071 verges, 5 touchés et 8 interceptions en 6 matches.

Blogueur invité: la semaine 8 dans la NCAA

Le football collégial américain entre dans le vif du sujet, voici donc le collègue Wallette avec son résumé hebdomadaire.

-Le Top 10:

1.Florida: Victoire de 29 à 19 contre Mississippi State. Je ne sais pas si c’est quelque chose qui se produit dans les autres sports mais ça se produit dans la NCAA; les arbitres qui étaient en charge de la rencontre Florida contre Arkansas d'il y a dix jours ont été suspendus. En effet, les dirigeants de la section SEC ont décidé de suspendre les officiels après que ces derniers aient pris des décisions douteuses. C’était la deuxième fois durant le mois que ce groupe d’arbitre était réprimandé par la SEC. Ils seront de retour sur le terrain le 14 novembre prochain.

2.Alabama: Victoire in extrémis de 12 à 10 contre Tennessee. Personnellement je m’attendais à tout un match offensif les défensives ont vraiment pris le contrôle. Particulièrement Terrence Cody de Bama qui à bloqué 2 tentatives de placements à lui seul. L’un de ces blocs a été fait avec moins de 5 secondes au tableau, ce qui à permis au Crimson Tide de se sauver avec la victoire. En ce qui me concerne, je suis devenu fan de ce gros D-Line de 6’5’’ et 350 livres. Il est clairement un futur choix de première ronde. En plus d’être énorme, Cody a de l’agilité et de la vitesse.

3.Texas: Victoire de 41 à 7 contre Missouri. Dans la victoire, Colt McCoy est redevenu le joueur qu’on espérait voir au début de la saison (26/31, 269 yds, 3 TD).

4.USC: Victoire de 42 à 36 contre Oregon State. Bon match, chaudement disputé, qui permet à USC de revenir dans le "top 4" du début de saison.

5.Cincinnati: Victoire de 41 à 10 contre Louisville. Avec cette autre victoire de Cincinnati, on peut légitimement se poser la question suivante: Quelle équipe est la meilleure équipe en Ohio, (17)Ohio State ou (5)Cincinnati?

6.Boise State: Victoire de 54 à 9 contre Hawaii. Je commence à penser que Boise State est trop fort pour la section WAC. Un éventuel transfert serait surement bénéfique pour ces derniers. Un déménagement dans la PAC-10 (par exemple) permettrait au Broncos d’être reconnus dans les meilleures équipes au pays et par le fait même, ils pourraient être invités au BCS d’ici quelques années.

7.Iowa: Victoire de 15 à 13 contre Michigan State.

8.TCU: Victoire de 38 à 7 contre BYU.

9.LSU: Bye Week

10.Oregon: Victoire de 43 à 19 contre Washington. Chapeau aux Ducks et à leurs 79 uniformes différents. Après leur défaite contre Boise State à la première semaine et la suspension de LeGarrette Blount, j’étais de ceux qui ne leur donnaient pas beaucoup de chance. Avec de solides performances, les voilà de retour dans le top 10.

•Pour tous les résultats, cliquez ici.

-Digne de mention:

•Victoire en prolongation de Clemson, 40 à 37 contre (18)Miami. Avec cette victoire, Clemson fait très mal aux Hurricanes dans leur course au titre de la ACC.

•(20)West Virginia gâche l’hommage à Jasper Howard. Uconn voulait rendre un dernier hommage à leur CB mort dimanche dernier. Les Mountaineers se sauvent avec la victoire, 28 à 24, dans un excellent duel.


•Ça faisait 10 ans que (12)Penn State n’avait pas gagné au Michigan Stadium. De plus, dans les 3 dernières rencontres, le total des points séparant les équipes était de 10. Tout était en place pour un match serré, mais l’équipe de Joe Paterno était simplement trop forte. Victoire des Lions 35 à 10 sur Michigan.

•C’est confirmé: Sam Bradford, le QB des (22)Sooners d’Oklahoma,passera sous le bistouri. Il a aussi annoncé lundi qu’il se rendrait admissible pour le prochain draft de la NFL en avril. Personnellement, je crois que Bradford va encore une fois revenir sur sa décision, car cette dernière n’a aucun sens. S’il se fait opérer, il sera en convalescence pendants près de 6 mois, ce qui nous mène en avril. Il ne pourra pas faire le combine et le pro day. Avec un scénario semblable, je ne sais pas s’il y a beaucoup d’équipes qui vont risquer un choix de première ronde sur un gars avec une épaule possiblement finie.

Pete Fiutak nous dresse la liste des joueurs qui ont le plus surpris depuis le début de la saison. Tout le monde s’attendait à la lutte Bradford, Tebow et McCoy, mais avec les blessures cette lutte n’a pas eu lieu. Voici la liste des 10 joueurs qui "pourraient" avoir des chances de mettre la main sur le Heisman à la fin de la saison. L’avenir nous dira si Fiutak à visé juste.

-Cette semaine sur vos moniteurs:

•Jeudi 19h30: North Carolina Vs (14)Virgina Tech, The Score.

•Vendredi 20h: (23)West Virgina Vs South Florida, The Score.

•Samedi 15h30: Georgia Vs (1)Florida, CBS. Ce match est joué sur un terrain neutre, car Florida et Georgia représente une belle rivalité dans la SEC. Probablement le plus gros test de l’année jusqu’à présent pour les Gators de Tim Tebow.

•Samedi 15h30: Michigan Vs Illinois, ABC.
•Samedi 15h30: (18)Miami Vs Wake Forest, ABC. C’est l’une des ces deux rencontres qui sera présenté sur ABC au Québec, dans les deux cas, on aura un bon duel.

•Samedi 19h30: Washington State Vs Notre-Dame, NBC.

Bonne semaine à tous, vos commentaires sont les bienvenues (surtout en grande quantité)

Les Miettes du Mardi: DeMarcus Ware, Alex Smith et plus...

Ware devient très riche, Smith fait un retour inattendu et bien plus...

-Gros contrat pour DeMarcus Ware: le pass rusher vedette des Cowboys touche finalement le gros lot avec un contrat de six ans d’une valeur maximale de 78 M$. L’entente inclurait 40 M$ en argent garanti, ce qui est à peine moins que les 41 M$ obtenus par Albert Hayneworth. Ware est une varie force de la nature, il a réussi 20 sacks du quart l’an dernier.

-Le retour triomphal d'Alex Smith: le premier choix global déchu fera un retour comme partant des 49ers ce dimanche contre les Colts. Smith a très bien fait contre les Texans, en relève à Shaun Hill, avec 15 en 22, 206 v et 3 passes de touché. On est un peu étonnés de voir Mike Singletary laisser tomber Hill si vite mais il faut reconnaitre que ce dernier n'est pas un QB du futur.

-Dur coup pour les Redskins: leur TE Chris Cooley s'est fracturé la cheville lors du Monday Night, il ratera le reste de la saison. Quand ça va mal...
 
-Larry Johnson fait des siennes, il a dénigré Todd Haley sur Twitter et traité des journalistes de «faggots». LJ connait une mauvaise saison, il est fini, les Chiefs devraient tout simplement le couper.

-Malgré un semaine de congé, il semble que Matt Stafford ne soit pas encore remis de sa blessure au genou. Il devrait rater le palpitant match contre les Rams dimanche. Cette blessure, une «subluxation», met du temps à guérir, c'est inquiétant.

-Héhé…meme le sérieux magazine New Yorker s’intéresse aux problèmes des Skins: “The general atmosphere around the team suggests Zimbabwe —a failed state, an intractable dictator, and an impotent and suffering populace.” C'est vrai et c'est bien dit!

-Reggie Wayne, Donald Brown et Bob Sanders ont tous subi des blessures à première vue mineures dans la victoire des Colts contre St-Louis. Quelque chose nous dit que ce sont les blessures (et non les Pats) qui vont causer une défaite aux Colts cette année… Et à regarder le reste de leur calendrier, y’a juste les Pats, Ravens et Broncos qui offrent un certain challenge. 3 sur 16…ouaip…les Colts l’ont easy cette année. Ils vont encore jouer des matches sans signification en fin de saison.

-Recherche additionnelle par Mak-

lundi 26 octobre 2009

Ça ne s’améliore pas pour JaMarcus Russell

En plus d’être affreusement mauvais sur le terrain, on dirait que le quart-arrière des Raiders ne s’en rend même pas compte.

Après voir laissé Russell sur le terrain à tous les matches cette malgré des statistiques indignes d’un quart-arrière professionnel, Tom Cable a finalement tiré la plogue hier lors de la défaite de 38-0 contre les Jets. Russell connaissait son mauvais match habituel (6/11, 61 v, 2 INT) quand son instructeur l’a cloué au banc à la faveur de l’immortel Bruce Gradkowski. Les stats de Russell jusqu’à maintenant cette saison: 74/160 pour 46.3% de passes complétées, 891 verges (127 v/match), 2 touchés et 8 interceptions. C’est mauvais. Le seul point positif dans son cas, c’est qu’il ne lance finalement pas tant d’interceptions…C’est tout dire.

Le pire dans tout ça, c’est que Russell ne travaille pas plus fort qu’avant aux entrainements et qu’il ne réalise pas qu’il est responsable d’une bonne partie de problèmes de l’équipe. Tous les joueurs des Raiders ont accepté un part du blâme après le massacre d’hier, sauf Russell. Citation mémorable: "I don't think it's me personally, I really don't. It's a bad combination of one guy doesn't do something right one time. Personally, I don't think so . . . Do you?" Yes, yes we do, JammyJam. Belle désinvolture de la part d'un gars qui connait une des pires saisons de tous les temps.

Si Al Davis n’était pas le grand décideur de cette équipe, il y a longtemps que ce gars-là aurait cloué sur le banc pour de bon. Comme cerise sur le sundae Tom Cable a déja annoncé que Russell serait le quart partant des Raiders dimanche à San Diego…

Sautons aux Conclusions, semaine 7: les matches de 16h et le SNF

Les Saints sont vraiment difficiles à battre et les Cardinals démontrent leur sérieux.

-Saints 46, Dolphins 34: les Fins menaient 24-10 à la mi-temps et les Saints ont marqué 36 points en deuxième demie. On appelle ça "faire des ajustements" et c'est le propre des bonnes équipes. Drew Brees a relativement bien fait (298 v, 1 touché pas la passe et 1 touché au sol) mais la défensive des Fleurs de Lys a vraiment donné le ton en deuxième demie, ramenant deux passes de Chad Henne pour des touchés. Darren Sharper a marqué son troisième touché défensif de la saison, il peut réserver son ticket pour le Pro Bowl. L’attaque miamite s’est complètement éteinte au quatrième quart alors qu’un touché de leur part aurait pu concrétiser la victoire. Henne a connu une deuxième demie difficile tandis que Ted Ginn a échappé une passe importante alors que les Fins tiraient de l’arrière 40-34 et que tout était possible. Les Saints continuent donc leur chemin vers un championnat de division qui s’annonce plus facile que prévu. À 6-0, ils auront la chance de prendre une avance insurmontable sur les Falcons (4-2) lundi soir prochain. Ils marquent marquent 39.7 points par match en moyenne, soit 10 de plus que leurs plus proches poursuivants dans ce domaine, les Colts (29.8). À ce rythme, ils marqueront 635 points en 16 matches, annihilant le record de 589 des Evil Pats de 2007. Quant aux Fins, cette défaite fera très mal. Ils se retrouvent à 2-4 et il sera ardu de se remettre dans la course aux séries.

-Cardinals 24, Giants 17: quelle grosse victoire pour les Cards. On ne l’a pas vue venir celle-là et on lève notre chapeau à l’Arizone. Ils ont toujours eu de la difficulté sur la route et aller en chercher une au Meadowlands relève de l’exploit. La défensive a fait du gros travail, limitant les Giants à 107 verges au sol et causant quatre revirements. Eli Manning (3 INT) n’a jamais paru à l’aise, les Cards blitzant plus souvent qu’à l’habitude. Kurt Warner n’a pas connu un gros match (231 v, 1 TD, 1 INT) mais pour une fois il n’a pas eu besoin de transporter l’équipe sur ses épaules. Les Cards (4-2) prennent les devants pas un match sur les Niners dans la NFC Ouest, ils semblent être en voie de connaitre une grosse saison. Quant aux Géants (5-2), ils viennent de perdre deux matches où ils ont paru bien moyens et ils auront les Eagles et les Cowboys aux fesses. Les NYG n'ont toujours pas battu une bonne équipe. Ça s’annonce serré comme on l’aime dans la NFC Est.

-Bears 10, Bengals 45: après leur défaite contre les Texans, on croyait bien que les Bengals allaient s’écraser comme eux seuls peuvent le faire mais voilà qu’ils sacrent une volée en règle aux Bears…On ne comprend plus rien. Les Bears n’avaient pas vraiment l’air de savoir qu’ils avaient un match à jouer, allouant 31 points aux Tigrés en première demie. Les Nounours ont commis quatre revirements contre aucun pour les Tigrés, ça en dit long. Jay Cutler continue à être médiocre, lançant trois interceptions. Cedric Benson doit être au septième ciel encore aujourd’hui, ayant amassé 189 verges et un touché contre son ancienne équipe. Il faut noter qu’il a porté le ballon 37 fois hier, ce qui est un peu excessif. Une chance que les Bengals s’en vont en bye…On est fiers des Cincinnaties, à 5-2 ils restent en tête de l’AFC Nord et surtout, ils ont démontré de la persévérance. Les Bears sont toujours aussi énigmatiques, ils nous donnent l’impression de s’enligner vers une saison de 8-8.

-Jets 38, Raiders 0: un bon signe que t’es une équipe de marde: tu remportes une victoire surprise contre une bonne équipe à la semaine 6 et tu te fais planter 38-0 à la semaine 7. Les Raiders sont une vraie honte. Contrairement aux Eagles la semaine dernière, les Jets ont compris que c’était avec la course qu’il faut battre les Raiders. Résultat: 54 courses pour 316 verges. Mark Sanchez n’a lancé que 15 passes et ne s’est pas fait intercepter une seule fois. C’est le genre de match idéal pour qu’il retrouve lentement sa confiance. Les Jets ont perdu les services de Leon Washington pour la saison mais Schonn Green a bien fait en son absence. Cette victoire remet les Jets dans la course aux séries mais on doute qu’ils puissent y rester. À noter: les Raiders ont finalement sorti JaMarcus Russell du match au profit de Bruce Gradkowski.

-Falcons 21, Cowboys 37: le défensive aérienne des Falcons a passé un dur après-midi et sans Brian Williams, blessé pour la saison, ça ne risque pas de s’améliorer. Tony Romo a connu une belle sortie (311 v, 3 TD, 0 INT) et il a décidemment une belle complicité avec Miles Austin (171 v, 2 TD). On a trouvé l’offensive de l’Atlanta bien ordinaire, Matt Ryan et Michael Turner ne nous ont pas impressionnés du tout. L’exécution n’y était pas. Les Boys (4-2) seront dans le vif du sujet dans la NFC Est tandis que les Falcons devront absolument battre les Saint lundi soir pour ne pas se trouver exclus de la course dans la NFC Sud.

-Bills 20, Panthers 9: les Bills sont vraiment les champions des games laides. Les Panthers ont dominé 425-176 au chapitre de verges totales mais leurs quatre revirements ont coûté cher. Jake Delhomme a accumulé 325 v par la voie des airs mais s’est fait intercepter trois fois…Deux de ces interceptions (réussies par Jemetrius Byrd) ont mené à des touchés. Étonnamment, les Bills (3-4) sont toujours en vie. Les Panthers risquent d’entamer l’ère post-Delhomme la semaine prochaine et ce sera pénible d’ici la fin de la saison.

Les Miettes du Lundi: Leon Washington, Will Allen et plus...

Les Jets et les Dolphins perdent de gros morceaux, Jake Delhomme risque de perdre son poste et plus...

-Mauvaise nouvelle pour les Jets: Leon Washington a subi une fracture ouverte à la jambe droite hier et sa saison est terminée. Dur coup pour le NYJ et encore plus pour Leon qui se retrouvera sans contrat à la fin de la saison. Il faut s’attendre à ce que le retour au jeu soit difficile pour Washington, les fractures ouverts ont le don de mettre fin à des carrières. Point positif pour les Jets: Schonn Green a couru pour 144 verges en 19 courses hier en relève à Washington. Green et Thomas Jones se partageront la tâche comme RBs d’ici la fin de la saison.

-On croyait qu'Antoine Winfield (CB, Vikings) n'était pas blessé sérieusement mais voilà qu'ESPN nous apprend qu'il ratera de 4 à 6 semaines en raison d'une fracture au pied droit. Winfield est de loin le meilleur demi de coin des Vikes, son absence se fera sentir.

-Andre Johnson (WR, Texans) a quitté le match des siens hier mais il ne serait pas blessé sérieusement. Il aurait simplement subi une contusion à la poitrine et devrait être à son poste la semaine prochaine.

-Mauvaise journée pour les Dolphins: ils ont perdu leur match contre les Saints en plus de perdre les services de Will Allen, leur meilleur demi de coin, pour le reste de la saison. Allen s'est déchiré le bon vieux ACL...Les Fins dvront donc s’en remetter à deux recrues comme partants, Sean Smith et Vontae Davis.

-Après une autre défaite des Panthers, John Fox évoque maintenant la possibilité de laisser Jake Delhomme sur le banc. Celui-ci a encore lancé trois interceptions hier, ce qui lui en donne 13 en six matches depuis le début de la saison. C’est très mauvais. Les substituts sont Matt Moore et AJ Feeley, ce dernier est un QB relativement compétent qui pourrait représenter un upgrade.

-Un problème informatique nous a empêché de vous fournir la chronique Sautons aux Conclusions pour le matches de 16h et le SNF hier soir. Nous devrions avoir des Conclusions-éclairs d’ici la fin de l’avant-midi.

dimanche 25 octobre 2009

Sautons aux Conclusions, semaine 7: les matches de 13h

Le rideau de fer s'impose à Pittsburgh et le menu fretin de la NFL se fait massacrer!

On avait l'occasion de voir à l'œuvre plusieurs des équipes les plus poches de la NFL en début d'après-midi, ce qui nous a donné bien peu de matches excitants.

Vikings 17, Steelers 27: on s'attendait à un shootout, on a eu un match de puristes. Les deux lignes offensives en ont arraché tout l'après-midi, les belligérants peinant à installer leur attaque respective. Favre et sa bande ont trouvé un certain rythme en milieu de deuxième quart, orchestrant une poussée de 76 verges en 13 jeux. Adrian Peterson a marqué le touché et c'était 7-3 Minnesota. Ben Roethlisberger a toutefois répliqué peu avant la pause, rejoignant Mike Wallace sur une distance de 40 verges pour donner l'avance au Steelers 10-7. Le Pittsburgh a fait 13-7 en début de 3e quart mais les Vikes ont marqué un placement sur leur possession suivante. Cette poussée a été marquée sur un beau play action sur un 4e et 1 dans la zone brune, une gain de 34 verges de Sidney Rice. On en profite pour noter que le choix de jeux de Brad Childress est nettement plus intéressant cette année que par le passé. On commence à croire que c'était vraiment le facteur Tarvaris Jackson qui fuckait tout...Le Pittsburgh a commencé le quatrième quart sur les chapeaux de roue avec un passe-et-course de 37 verges de Santonio Holmes mais Rashard Mendenhall a échappé le ballon sur le jeu suivant, le Vikes reprenant à leur ligne de 4. Sur la poussée suivante les Vikes se sont rendus à la zone rouge adverse mais Brett Keisel a fait échapper la ballon à Favre et Lamar Woodley a ramené le tout sur 77 verges pour un touché. Turbo-revirement, 20-10 Pittsburgh avec six minutes à faire. On s'apprêtait à fermer les livres mais notre homme Percy Harvin a profité d'une mauvaise couverture des Steelers pour ramener le botté de reprise pour un touché de 88 verges. En fin de match, le Brett était sur le point d'égaler la marque ou de donner les devants aux siens mais une de ses passes a dévié sur les mains de Chester Taylor avant d'atterir dans celles de Keyaron Fox. Retour d'interception de 82 verges et là on pouvait fermer les livres pour vrai. Les Steelers ont donc marqué 14 de leurs 27 points sur des revirements, gros effort défensif. On se doutait que les Steelers (5-2) pourraient contrôler Adrian Peterson (18 courses, 69 v., 1TD) mais on a été épatés par la capacité du Pittsburgh a réussir les gros jeux défensifs. The Steel Curtain is back. Les Vikes (6-1) n'ont pas à rougir de leur performance, ils ont perdu sur la route contre le champions du Super Bowl.

Patriots 35, Bucs 7: le match était pas mal terminé au moment où Brandon Merriweather a ramené une interception pour un touché avec 12 minutes à faire au premier quart. Compte tenu de la disparité de talent entre les deux équipes, les Bucs ne pouvaient se permettre d'erreur et ça, c'en était une grosse. Les Pats ont fait 14-0 avant la fin du premier quart sur une passe de Tom Brady à Wes Welker et the rout was on comme ils disent. À 13h56 on a commencé à se demander quand CBS nous offrirait un autre match à la place. Les Pats retrouvent leur panache de belle façon mais il faut tout de même rappeler que les Bucs sont ridiculement poches. Tout tombe en place pour les Pats, l'attaque commence à produire et ils ont leur bye avant de disputer deux des gros matches de leur saison: contre Miami et à Indianapolis. On a vu Josh Freeman faire ses débuts pour les Bucs. On présume qu'il sera le partant des siens dans l'avenir, on lui souhaite bonne chance.

Packers 31, Browns 3: c'était bien drôle de voir le TE recrue Spencer Havner courir le long de la ligne pour 45 un touché de 45 verges tandis eu les joueurs de Browns (1-6) s'enfargaient dans leurs lacets au lieu de le plaquer. So pathetic. En plus, les Packers (4-2) ont remis ça sur une courte passe à Donald Driver qui a finalement parcouru 71 verges pour un autre touché. So pathetic, the sequel. Excellent match pour Ryan Grant (27 courses, 148 v et 1 touché), s'il se met en marche il donnera un grop coup de pouce à l'attaque du GB. Derek Anderson est toujours aussi mauvais: 12/29, 99 v et 1 TD.

49ers 21, Texans 24: vous vous rappelez l'époque où on parlait de la bonne défensive de Niners? C'est pas mal fini. Les Texans (4-3) ont pris les devants 21-0 grâce entre autres à une bonne performance de Owen Daniels (123 v, 1 TD), un joueur qu'on aime bien. Les Niners ont pris vie lorsqu'ils ont retiré Shaun Hill pour faire place à Alex Smith. Ce dernier a lancé trois passes de touché à Vernon Davis pour resserrer le pointage à 24-21 Texans. Malgré de splendides stats (15/22, 206 v, 3 TD) Smith n'a pas pu créer l'égalité et les Niners tombent à (3-3). On serait bien mal pris de vous dire quelle tangent ces deux équipes vont prendre d'ici la fin de la saison...Une chose est sûre, il y aura QB controversy à San Fran.

Chargers 37, Chiefs 7 et Colts 42, Rams 6: les favoris ont évité le match-piège dans les deux cas en donnant une bonne rince à leurs pitoyables adversaires.

Alors si on compte bien, nous avons assisté à quatre massacres sur une possibilité de six...

Dans le calepin: deux pubs ont capté notre attentions pendant ces matches, celle du jeu DJ Idol et particulièrement celle du film The Men Who Stare at Goats avec George Clooney... On se voit bien jouer à DJ Idol et le film avec les chèvres nous intrigue tellement c'a l'air bizarre.

Le rapport-météo 6VB, semaine 7

Suite à la neige à Foxboro la semaine dernière et au match des Yankees d'hier qui a été reporté, on se dit que c'est le temps de commencer à s'attarder à la météo des matches de la NFL...

Voici donc à quoi ça ressemble pour aujourd'hui

-Green Bay à Cleveland 13h00 (Max 12°, Min 3°)
-San Diego à Kansas City 13h00 (Max 15°, Min 9°, 60% de probabilités d'orage)
-Minnesota à Pittsburgh 13h00 FOX (Max 14°, Min 3°)
-New England vs Tampa Bay 13h00 (à Londres, Max 17°, Min 11°)
-Buffalo à Carolina 16h00 (Max 19°, Min 3°)
-NY Jets à Oakland 16h00 (Max 21°, Min 11°)
-Atlanta à Dallas 16h00 (Max 22°, Min 16°)
-Chicago à Cincinnati 16h00 (Max 17°, Min 3°)
-New Orleans à Miami 16h00 (Max 30°, Min 23°, 30% de possibilités d'orage)
-Arizona à NY Giants 20h20 (Max 13°, Min 3°)
-Philadelphie à Washington Lundi, 20h30 (Max 13°, Min 7°)

C'est assez relax, on ose espérer un orage à KC, ça pimenterait le match Chargers-Chiefs.

Bons matches, retrouvez-nous vers 17h pour les Conclusions des mathces de 13h. On vous suggère aussi de vous rendre ici pour écouter le passage du Fredster au Sportnographe vendredi dernier. C'est pissant au propre comme au figuré.

samedi 24 octobre 2009

Les Miettes du Samedi: Jim Zorn, Jerricho Cotchery et plus...

Quelques nouvelles brèves pour commencer le weekend: les Redskins disent que Zorn finira la saison, Cotchery ratera un autre match et plus...

-Vinny Cerrato, principal dummy de Dan Snyder, a déclaré que Jim Zorn serait instructeur-chef des Skins jusqu’à la fin de la présente saison et peut-être même plus longtemps. Ben voyons donc. Les Skins viennent de confier le choix de jeux offensif à Sherman Lewis, détruisant ainsi l’autorité morale de Zorn…Ils ne peuvent s’attendre à ce qu’il finisse la saison. La situation est vraiment tordue à Washington.

-Jerricho Cotchery n’a pas fait le voyage à Oakland avec les Jets, il ratera donc le match de dimanche. Il souffre d’une blessure au muscle ischiojambier, il a aussi raté le match de la semaine dernière contre les Bills. Les Jets devront aussi se passer des services de Brad Smith (WR/wildcat dude) et Lito Sheppard (CB)

-Après avoir raté les cinq premiers matches des Colts, Bob Sanders fera son retour dimanche contre les Rams. Il sera le safety partant mais Jim Caldwell ne sait pas encore s’il jouera beaucoup. C’est tout un atout pour le Colts de retrouver une de leurs meilleurs joueurs défensifs. Reste à savoir combien de temps il restera en santé, lui qui n'a joué que 45 matches depuis son arrivée dans la NFL en 2004.

-Les Pats ne pourront compter sur Matt Light (LT) et Sammy Morris (RB) pour leur match à Londres contre les Bucs. Les deux sont incommodés par des blessures au genou. L’absence de Morris risque de nuire à l’équipe, déjà privée de Fred Taylor. Light ne sera pas facile à remplacer non plus, étant l'ancre de la ligne offensive. Une chance qu'ils jouent contre les Bucs.

-Wade Phillips s'en fait pour Roy Williams. Celui-ci souffre d'une côte brisée mais espère revenir dimanche contre les Falcons. Phillips note toutefois que Williams souffre lors des entrainments, mettant en doute son retour au jeu dimanche. Si on était méchants, on dirait que l'ami Roy n'est pas une grosse perte mais on est trop fins pour dire de telles choses. Prompt rétablissement!

vendredi 23 octobre 2009

Fredster au Sportnographe ce soir

On vous rappelle que Fred «Fredster» Savard sera au Sportnographe ce soir à 19h sur la Première Chaine de Radio-Canada. Il y règlera une fois pour toutes le brulant dossier d’un nouvel aréna à Québec, avec sa verve et son gros bon sens habituels. L’émission est également disponible sur le site du Sportnographe quelques minutes après la diffusion radiophonique. Soyez-y!

La Table Ronde 6VB, semaine 7

Notre ami Patchalif se joint à nous pour analyser les trois plus gros matches du weekend: Vikings-Steelers, Saints-Dolphins et Falcons-Cowboys.

-Minnesota à Pittsburgh

Nick T: un peu comme tout le monde, j’ai hâte de voir Brett Favre affronter une bonne équipe à l’extérieur du Metrodome. Il y a une certaine ironie la-dedans car le Brett a longtemps été considéré le king du frette et des éléments. Que voulez-vous, nul n’est à l’abri du temps qui passe…Les Vikings m’impressionnent depuis le début de la saison, une victoire à Pittsburgh les garderait dans le top 3 de mon power ranking personnel. Les Steelers sont étonnamment discrets pour des champions du Super Bowl, on les a presque oubliés. Ils connaissent pourtant une bonne saison statistiquement parlant, se classant au 5e rang de la NFL pour les verges gagnées par match (403.7) et au 3e rang pour les verges allouées (275/match). C’est franchement pas mauvais et en plus ils excellent contre la course, n’allouant que 74.5 verges en moyenne par match. Le Pittsburgh réunit donc les conditions gagnantes: ils devraient pouvoir ralentir Adrian Peterson et forcer Favre à gagner le match par lui-même, potentiellement dans une température désagréable. Je leur donne l’avantage dans un match serré: Vikes 17, Steelers 20

Fredster: J'y vais bien sûr avec les Steelers pour ce match mais cette fois-ci, c'est sans mauvais sentiment envers Brett Favre que je déteste. Mais les Steelers vont être dur à battre sur leur terrain. Et mine de rien, le Pittsburgh est devenu une puissance aérienne avec Big Ben et un bon trio de receveurs. Comme les Vikes sont plutôt ordinaires contre la passe, ça devrait favoriser les messieurs en noir et jaune. Et comme le dit Nick T, ils devraient pouvoir contenir A.P une bonne partie du match. Vikes 24-Steelers 33

Pick: c'est un peu irrationnel et franchement partisan pour moi de croire aux Broncos mais de ne pas croire aux Vikings. Que voulez-vous, c'est d'même ça marche. Je compte sur les Vikings pour revenir sur terre un moment donné et c'est ce weekend que ça commence. Le retour de Plouploumalou a eu un effet immédiat et il donnera un bon challenge à Lord Favre. De plus, la défensive des Vikings ne vaut pas grand chose contre la passe et semble abandonner quand les adversaires mettent la pédale au tapis. Quoi que les Steelers font exactement la même chose. On pourrait très bien avoir un match de 13-13 au début du 4e quart et que ça se termine 30-27... et ce sera 30-27 pour les Pittsburgh.

Patchalif: J'aurais en effet tendance à y aller pour les Vikings qui m'impressionnent plus que les Steelers jusqu'à maintenant. Il faut dire que l'absence de Polamalu leur a fait mal dernièrement et son retour devrait stabiliser leur défensive. De l'autre coté, la défensive des Vikings tenait bon la semaine dernière, jusqu'à la blessure de leur meilleur demi-défensif, Antoine Winfield. C'est après cela que les Ravens ont remonté la pente la semaine dernière. Winfield risque d'être absent encore cette semaine, Big Ben va surement connaitre un gros match, étant donné que les Vikings bloquent facilement la course. On peut donc s'attendre à un 35-31 pour les Steelers.

-Nouvelle-Orléans à Miami

Nick T: il faut s’attendre à ce que les Fins tentent de répéter le plan de match qu’ils avaient offert aux Colts: beaucoup de wildcat et du contrôle de ballon à l’extrême. Si ça ne fonctionne pas à la perfection, ils sont cuits. Le duel Chad Henne-Drew Brees est totalement en faveur des Saints et la défensive miamite est médiocre contre la passe, allouant en moyenne 225 v/match. La défensive des Saints sera sûrement bien préparée au wildcat et Gregg Williams utilisera sûrement moins de blitzes qu’à l’habitude. Je ne vois donc pas les Fins surprendre les Saints comme ils avaient surpris Indy. Saints 31, Fins 14

Fredster: Évidemment, j'y vais avec mon équipe bien que je doute qu'ils puissent l'emporter. Ce qui les favorise, c'est qu'ils reviennent d'un bye et auront eu amplement de temps pour patenter plusieurs trucs pour surprendre les Saints. Ils devront d'abord réussir à mettre de la pression sur Brees en envoyant Cameron Wake à sa poursuite. Si Brees n'est pas inquiété, ça va donner un match comme celui contre les Colts. En attaque, je m'attends à beaucoup de longs drives des Fins avec quelques play-actions de Henne. La clé pour le Miami sera d'éviter les placements et de convertir le plus de séquences possibles en touché. Mais on peut courir contre les Saints, s'agit de ne pas tirer de l'arrière par trois touchés à la fin du premier quart. Saints 35-Dolphins 38

Pick: donc, si je crois aux Broncos, je ne peux absolument pas blâmer le Fredster de croire aux Dolphins. Surtout que ceux-ci sont capables de donner une bonne opposition à n'importe quelle équipe de la ligue. Chad Henne est étonnamment mature et le Wildcat est parfaitement maîtrisé par Ronnie Brown, Ricky Williams et la fabuleuse ligne offensive des Dolphins. Le problème, c'est qu'ils ne seront pas capables de stopper l'attaque des Saints. Fred a raison, je crois que ça resemblera pas mal au match contre les Colts, sauf que le temps de possession ne sera pas autant débalancé. Close but no cigar for the Fins. Saints 35 - Dolphins 31

Patchalif: Les Dolphins réussissent habituellement à nous donner des bons matchs serrés, mais je ne vois tout simplement pas comment ils pourront résister à l'attaque de Drew Brees et des Saints. Certes, le wildcat pourrait jouer des tours à la défensive de la Nouvelle-Orléans comme à celle des Colts mais je doute fort que les 'Fins puissent obtenir une performance aussi remarquable en possédant le ballon pendant le 5/6ème du match. Match offensif à prévoir. Saints 42 - Dolphins 17.

-Falcons-Cowboys

Nick T: gros match sous les projecteurs pour les Falcons. C’est le match principal de Fox à 16h et s’ils peuvent se farcir les Cowboys à Dallas, leur profil national grimpera en flèche. Malheureusement pour eux, ils ont perdu les services de leur demi de coin #1 Brian Williams pour le reste de la saison et ils étaient 21e contre la passe quand il était là. C’est donc possible que Tony Romo connaisse un gros match. Cela dit, Michael Turner est dû pour une bonne performance et je le vois bien grinder en plein cœur du 3-4 des Dallas. S’il peut donner 100 verges au sien, ça ouvrira la porte au play action et Matt Ryan dissèquera la très moyenne tertiaire des Boys. Falcons 30, Cowboys 20

Fredster: tout comme les Dolphins, les Boys reviennent d'un bye et ça devrait les favoriser. C'est drôle mais je suis plus ou moins impressionné par les Falcons. C'est peut-être suite au match contre les Bears dimanche. Ils ont torché les Niners mais en ont arraché contre les Panthers, accordant 308 verges à Jake Delhomme! J'ai l'impression que les Cowboys vont vouloir exploiter le manque d'expérience de défensive du Atlanta avec un solide jeu au sol et quelques gros jeux vers une tertiaire décimée. Ça pourrait être un match à haut pointage mais je tranche pour le Dallas avec un gros 4ième quart. Falcons 28-Cowboys 34

Pick: je sais qu'il y a bien des médias Romosexuels qui sont crinqués Cowboys et mais j'ai hâte qu'on arrête de parler du nouveau stade a'c la grosse tv pis qu'on les voit pus à chaque dimanche. Dallas est une équipe moyenne sur toute la ligne. Je sais ben pas ce qui s'est passé avec Jason Garrett que tout le monde voyait comme un génie offensif v'là deux ans mais l'attaque des Cowboys n'est vraiment plus ce qu'elle était et ce n'est pas la disparition de TO qui fait une si grande différence. Owens attirait les joueurs défensifs vers lui mais échappait une balloune sur deux. Les Falcons ont prouvé qu'ils étaient une équipe presque complète et devrait infliger une autre défaite à domicile pour la troupe de la pute à Jerry Jones. Y'aura de l'attaque aérienne à donf! Falcons 26 - Cowboys 23

Patchalif: Je suis un fan des Falcons, surtout quand ils battent la face à claque de Jay Cutler et ses Bears que je déteste. Comme le dit si bien Pick, Jason Garrett a manqué sa chance de devenir entraineur-chef dans la NFL il y a 2 ans quand il était la saveur du mois. Maintenant, l'attaque des Cowboys manque nettement de punch, ils sont incapables d'avoir leurs deux meilleurs running backs en santé en même temps, ce qui n'aide pas leur cause. Je prévois match relativement défensif, du style Falcons 24 - Cowboys 14.


Les Miettes du Vendredi: Joe Gibbs, Antoine Winfield et plus...

Dans les miettes ce matin: Dan Snyder voudrait ramener Gibbs une fois de plus, Winfield risque fort de ne pas jouer dimanche et plus...

-Des rumeurs ont surgi hier, voulant que Dan Snyder soit intéressé à ramener Joe Gibbs dans le giron des Redskins dans un rôle semble à celui que Bill Parcells occupe à Miami. Des sources ont rapidement affirmé que Gibbs n’est pas intéressé mais on ne sait jamais. Avec tout le respect qu’on a pour Gibbs, il est grand temps que les Skins tournent la page. Il a souvent paru dépassé par les évènements lors de son deuxième séjour comme coach de l’équipe et on doute qu’il fasse mieux comme «président». Le gars ne rajeunit pas et il semble être resté dans les années 80.

-Il apparait très improbable qu’Antoine Winfield (CB, Vikings) puisse affronter les Steelers dimanche. Le demi de coin a une entorse au pied, blessure subie la semaine dernière contre les Ravens. C’est une grosse perte pour les Vikes car l’attaque aérienne du Pittsburgh roule à plein régime…

-Le directeur de NFL UK, Alistair Kirkwood, affirme qu’il voudrait présenter quatre matches par année à Londres à partir de 2012. Pour ce faire, il faudrait que la NFL ajoute au moins un match au calendrier actuel…On est très ambivalents face à tout ça. On aimerait avoir plus de football mais les matches en terrain neutre, ça ne nous branche pas. Sans parler des risques de blessures qui augmentent en même temps que le nombre de matches.

-Il n’y aura finalement pas d’accusations déposées contre Tom Cable dans l’histoire du coup de poing dans la face de son assistant Randy Hanson. Selon le procureur local, il n’y avait pas assez de preuves. Cable s’en tire bien, à notre humble avis.

-Tout indique que Samari Rolle (CB, Ravens) devra prendre sa retraite des suites d’une blessure au cou. Il n’a pas encore joué cette saison et il est improbable qu’il puisse le faire. Rolle affirme qu’il passera quelques mois loin du football pour prendre sa décision.


jeudi 22 octobre 2009

Pool 2009: Top 5 des joueurs qu'on aurait pas pensé habiller, semaine 7

Une autre semaine couci-couça pour les sleepers bien que Sydney Rice a bien rempli ses promesses...

Allons-y donc avec un retour sur la semaine 6:

Braylon Edwards, Jets
Projection : 8 catches, 110 verges, 1TD
Résultat : 3 catches, 40 verges

Mark Sanchez a carrément été pathétique contre les Bills, lançant 5 interceptions. Il va de soi que s’il avait réussi les cinq passes interceptées, Edwards aurait atteint les projections sans peine, bien sûr. On peut s’attendre à ce que Rex Ryan allume un moment donné et arrête de demander 25-30 passes à Sanchez pour plutôt courir avec Jones et Washington. On peut donc attendre avant d’utiliser Braylon, pour voir comment les choses se développeront.


Eddie Royal, Broncos

Projection : 8 catches, 90 verges, 1TD
Résultat : prout

Bon, Royal a quand même brillé lors du MNF en ramenant deux bottés pour des touchés. Mais quand même, difficile de faire confiance aux Broncos sur un plan poolesque mis à part Brandon Marshall, et encore, ça dépend des semaines. Ici aussi on peut ramener Royal sur le banc et attendre de voir si on va l’utiliser comme receveur de passes éventuellement.


Sidney Rice, Vikings

Projection : 7 passes, 80 verges, 1TD
Résultat : 6 passes, 176 verges, aucun touché.

Rice n’a pas marqué mais a démontré qu’on peut lui faire confiance comme receveur #3 dans un pool. Il ne sera pas nécessairement régulier mais Percy Harvin est blessé et Bernard Berrian est égal à lui-même depuis qu’il est dans la NFL, c'est-à-dire disparaître pendant plusieurs matches. Rice devrair continuer de produire mais difficile de s’attendre à une régularité. Un excellent bye-week filler à tout le moins.


Donnie Avery, Rams

Projection : 6 passes, 75 verges, 1TD
Résultat : 1 passes, 17 verges, 1TD

Avery s’est blessé tôt dans le match et a dû quitter pour ne plus revenir. Il est probable pour dimanche prochain alors on surveille la situation. Il demeure #1 chez les Rams et peut constituer un receveur #3 potable selon les opposants.


Lesean McCoy, Eagles

Projection : 75 verges, 2TD
Résultat : 5 courses, 13 verges.

C’était le long shot de la semaine. Les Eagles ont arrêté de courir au milieu du 2ième quart et ont perdu le match. On s’attendait à une plus grande utilisation de McCoy avant le début de la saison mais visiblement, on donne tout à Brian Westbrook. On devra donc attendre une blessure pour revoir McCoy à l’œuvre.

Voici maintenant le top 5 de cette semaine.

1-Leon Washington, Jets
Les Jets ont bien vu la semaine passée qu’il y a des limites à confier son attaque à une jeune poule qui n’a joué que 16 matches au collégial. Ils vont donc réduire le playbook offensif pour simplifier la tâche de Sanchez et devraient ainsi remettre le ballon dans les mains de leurs 2 principaux playmakers au champ-arrière. Washington est particulièrement intéressant dans les ligues PPR et ça va se confirmer dimanche contre les Raiders.
Projection : 75 verges par la course; 5 passes, 60 verges et 1TD.



2-Jonathan Stewart, Panthers
Stewart a connu son premier bon match de la saison la semaine dernière contre les Jaguars, amassant 100 verges et 1TD. Il affronte maintenant les Bills qui sont putrides contre la course. Les Panthers ont enfin compris que Delhomme est fini et vont vouloir courir en masse pour espérer atteindre une fiche de .500 devant leurs partisans. Malgré qu’il est ennuyé par des blessures, je m’attends encore à un bon match de la part de Stewart cette semaine.
Projection : 100 verges, 1TD



3-Josh Morgan, Niners
Morgan ne performe pas comme on l’aurait espéré en début de saison. Capable de faire des gros jeux comme il nous l’a démontré l’an dernier, il pourrait tirer son épingle du jeu dimanche. Les Texans n’accordent rien aux TE adverses depuis le début de la saison, ce qui va favoriser les receveurs des Niners au détriment de Vernon Davis. Et comme je m’attends à une grosse performance de Schaub et de A.J, les Niners devront abandonner le jeu de course assez vite s’ils veulent l’emporter. J’avoue que Bruce pourrait être le premier bénéficiaire mais je pense que Morgan va vouloir en faire un plus avec l’arrivée de Michael Crabtree qui aura besoin de quelques matches pour rejoindre les autres.
Projection : 7 passes, 80 verges 1TD


4-Mike Wallace, Steelers
Les Steelers sont devenus cette année une puissance aérienne et affrontent les Vikings qui en arrachent contre la passe. Ils se concentreront donc sur Santonio Holmes et Hines Ward, ce qui devrait ouvrir de l’espace pour Wallace. Classé derrière Limas Sweed pendant le camp d’entraînement, Wallace est maintenant bien en selle comme receveur #3 et devrait connaître un bon match dimanche.
Projection : 6 passes, 60 verges, 1 TD


5-Sean Ryan, Chiefs C’est évidemment le long shot de la semaine mais pourquoi pas. Ryan a connu un match de 5 catches, 58 verges et 1TD contre les Giants à la semaine 4 et affronte les Chargers dimanche, une des équipes qui donnent le plus de points aux TE, pool-wise. Je ne serais pas étonné que le match se termine avec un pointage élevé et je ne serais même pas étonné que les Chiefs battent les Chargers devant leurs partisans.
Projection : 5 passes, 60 verges, 1TD

Saison terminée pour Omar Gaither

Après avoir perdu Stewart Bradley au camp d’entrainement, voilà que les Eagles devront terminer la saison sans un autre secondeur partant.

Le trio composé de Stewart, Gaither et Chris Gocong était supposé être un des principaux atouts défensifs du Philadelphie mais nous ne sommes même pas à la mi-saison et il ne reste que Gocong. Stewart s’est déchiré l’ACL en août et voilà que Gaither ratera le reste de la saison des suites d’une blessure à l’articulation de Lisfranc. Si on peut se fier au site Vulgaris Médical, c’est situé au pied et il s’agirait de l'articulation tarsométatarsienne (entre le tarse et le métatarse). On est sûrs que ça fait mal et Gaither devra se faire opérer.

Les Eagles sont déjà allés chercher des remplaçants en Jeremiah Trotter et Will Witherspoon, Trotter a cependant bien mal paru dimanche dernier contre Oakland. Witherspoon, acquis des Rams, n'est pas mauvais mais il est loin d'être une star.

Il se peut que les Eagles reçoivent d’autres mauvaises nouvelles en provenance de l’infirmerie car le receveur de passes Kevin Curtis a toujours mal au genou et on ne connait pas vraiment l’étendue des dommages